Ile-de-France : le leasing immobilier plébiscité pour accéder à la propriété Immobilier | 18.12.20

Partager sur :
En Ile-de-France, accéder à la propriété n’est pas simple. Outre la pénurie de logements, nombreux sont les franciliens à renoncer à leurs projets pour des raisons financières. Comment les accompagner au mieux dans leurs parcours ? In’li, filiale du groupe Action Logement, a missionné EPOK pour faire le point sur les besoins des ménages. Il en ressort que 83% des sondés se disent intéressés par le logement intermédiaire. Et 41% estiment que le leasing immobilier est un modèle à développer.

In’li, leader du logement intermédiaire en Ile-de-France, souhaite faciliter l’accession à la propriété aux classes moyennes et aux jeunes actifs. Pour ce faire, la filiale du groupe Action Logement a engagé un certain nombre d’initiatives, comme par exemple, un investissement de 18 millions d’euros en 2018 pour la construction de 80 000 biens intermédiaires supplémentaires dans la région, le lancement d’un incubateur pour identifier des startups capables de penser le logement de demain, ou encore la création de la foncière de développement Cronos. 

Face à la pénurie de logements et des prix qui bien souvent freinent l’investissement, In’li a souhaité faire un point sur les besoins des ménages. L’enquête, réalisé par EPOK, a permis de démontrer « la pertinence » de l’accession intermédiaire pour 83% des personnes interrogées, et de définir le modèle d’achat qui les séduit le plus. 

L’étude révèle que 69% des franciliens envisagent de devenir propriétaires, un rêve qui n’aboutit pas toujours puisqu’ils sont 74% à avoir renoncé à leur projet pour des raisons financières. Quant au 31% qui n’envisagent pas l’achat, ils évoquent des moyens insuffisants (apport, capacité d’emprunt) et l’absence de modèles d’acquisition alternatifs. 

 

De la location à l’achat

 

Dans le cadre de l’enquête, trois modèles d’acquisition ont été cités : le leasing, l’indivision et l’acquisition progressive. Et c’est bien le leasing qui l’emporte avec 41% des voix. Le concept se veut « évocateur » et il est considéré « comme simple à comprendre » pour 88% des sondés.

Le leasing immobilier apparaît ainsi comme « intéressant » voire « très intéressant » pour 87% des répondants. Parmi les avantages du modèle, des prix d’achat gelés, la possibilité de tester son logement, d’être accompagné dans la constitution de son épargne et la liberté de changer d’avis. 

In’li rappelle proposer des logements en leasing. Il permet au locataire d’un logement neuf intermédiaire de se constituer un apport grâce à un loyer inférieur à celui du marché libre. Au bout de 5 ans, il peut prétendre à acheter l’appartement qu’il loue, à un prix établi dès la signature du contrat de leasing. Ainsi, « la propriété devient un projet en toute sécurité », avance In’li. « Le leasing immobilier permet de solvabiliser des ménages qui auraient dû renoncer à devenir propriétaires ou encore d’acheter des surfaces plus confortables ». 

Benoist Apparu, président du Directoire d’In’li déclare : « L’envolée des prix en Ile-de-France et tout particulièrement dans les départements de la petite couronne rend impossible l’accession pour un nombre important de salariés franciliens. Pour répondre à cette aspiration légitime, In’li a décidé de développer l’accession intermédiaire. Les résultats de cette enquête nous confortent dans notre volonté de poursuivre et d’intensifier le développement notamment du leasing immobilier ».

 

Rose Colombel
Photo de une : ©Adobe Stock

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

En Ile-de-France, la recherche de logements intermédiaires se digitalise - Batiweb

En Ile-de-France, la recherche de logements intermédiaires se digitalise

Le logement intermédiaire francilien a dépassé toutes les expectatives en 2018. Lors d’une conférence de presse, in’li, filiale du Groupe Action Logement, a précisé que 4 091 logements avaient été réservés l’an dernier, soit bien plus que l’objectif des 3 600. L’organisme a également confirmé son ambition de produire 80 000 nouveaux logements intermédiaires d'ici 10 ans.
Cronos, nouvelle foncière au service du logement intermédiaire - Batiweb

Cronos, nouvelle foncière au service du logement intermédiaire

La pénurie de logements est une réalité. Et si l’on parle souvent d’une offre HLM à accroître et à renouveler, le logement intermédiaire mériterait lui aussi un coup de booste. En ce sens, In’li, filiale du groupe Action Logement, annonce la création de la foncière de développement Cronos. Son ambition ? Produire 80 000 nouveaux logements intermédiaires d’ici 10 ans en Ile-de-France.
Action Logement veut construire 80 000 logements intermédiaires en Ile-de-France - Batiweb

Action Logement veut construire 80 000 logements intermédiaires en Ile-de-France

in’li, filiale du Groupe Action Logement, sera en charge de la construction de 80 000 nouveaux logements intermédiaires en Ile-de-France. Ces logements seront implantés en zones A bis et A, à proximité des bassins d’emploi et des transports. Cette offre nouvelle, qui représente un investissement de 18 milliards d’euros, sera financée en grande partie par les fonds d’in’li qui mettra progressivement en vente ses logements et les proposera à ses locataires.
CDC Habitat veut financer la construction de 40 000 logements - Batiweb

CDC Habitat veut financer la construction de 40 000 logements

Alors que la France commence à réaliser l’ampleur de l’impact du Covid-19 sur son économie, deux grands bailleurs ont annoncé prévoir la construction et l’acquisition de logements abordables, pour soutenir les secteurs de l’immobilier et de la construction. CDC Habitat ambitionne ainsi de financer la création de 40 000 logements, et In’li, filiale d’Action Logement, l’acquisition de 10 000 logements en Île-de-France. Le tout en un an.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter