Les appartements avec un extérieur se vendent en moyenne 11,6 % plus cher

Immobilier | 16.06.21
Partager sur :
Les appartements avec un extérieur se vendent en moyenne 11,6 % plus cher - Batiweb
Avant la crise sanitaire, un appartement avec terrasse ou balcon se vendait déjà en moyenne 8,2 % plus cher qu'un logement sans espace extérieur, selon Meilleurs Agents, leader de l’estimation immobilière en ligne. Plus d'un an après la fin du premier confinement, la plateforme dévoile une nouvelle étude confirmant l’engouement renforcé des Français pour les espaces extérieurs, donnant lieu à une hausse des prix.

Dans sa dernière étude publiée ce lundi 14 juin, le site Meilleurs Agents indique qu’au deuxième trimestre 2021, les appartements avec un balcon ou une terrasse se vendent en moyenne 11,6 % plus cher que les logements sans espace extérieur, soit une augmentation de 3,4 points en l’espace de 15 mois.

Barbara Castillo Rico, responsable des études économiques de Meilleurs Agents, souligne que les particuliers sont aujourd'hui prêts à payer plus cher pour avoir accès à un espace extérieur. « Pour nous c'est vraiment un effet confinement », résume-t-elle.

Un effet post-crise sanitaire

Alors que les prix des appartements sans extérieur ont augmenté de seulement 0,6 %, en moyenne depuis mars 2020, le leader de l’estimation immobilière en ligne note dans son étude que le prix des biens avec balcon ou terrasse ont inversement beaucoup augmenté, avec +4,3 % de hausse de prix, soit 7 fois plus que les appartements sans sur la même période.

Pour Meilleurs Agents, il s'agit d'un effet post-crise sanitaire puisqu’auparavant une terrasse ou un balcon faisait grimper les prix des appartements de« seulement » +8,2 % en moyenne. « Depuis le début de la crise, l’impact d’une terrasse ou d’une balcon sur les prix d’un appartement a augmenté de 41 % », souligne Barbara Castillo Rico. Elle conclut : « Même si c'était un critère important pour les Français avant la crise sanitaire, aujourd'hui c'est vraiment devenu un critère essentiel ! ».

Une hausse de prix marquée pour les appartements avec extérieur. Source : Meilleurs Agents

 

A noter que l’étude a été réalisée dans les 11 plus grandes villes de France sur 65 000 appartements vendus depuis le 1er janvier 2019.

 

Marie Gérald 

Photo de Une : ©AdobeStock

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

66 % des locataires souhaiteraient déménager depuis le confinement - Batiweb

66 % des locataires souhaiteraient déménager depuis le confinement

Entre le 29 mai et le 4 juin 2020, l'agence Blue a mené une enquête pour mieux cerner l'état d'esprit des locataires Français depuis le confinement. Les résultats révèlent notamment qu'ils sont 52 % à ne plus supporter leur logement, et 66 % à vouloir déménager. Parmi les critères recherchés : un logement à la campagne pour 45 %, et un espace extérieur pour 53 %
La crise a peu d'impact sur les projets immobiliers des Français (sondage) - Batiweb

La crise a peu d'impact sur les projets immobiliers des Français (sondage)

Depuis le premier confinement, la plateforme d'estimation immobilière Drimki ausculte régulièrement le marché immobilier et les souhaits des Français grâce à un sondage avec BVA. Le tout dernier, réalisé début février, révèle que la crise a finalement très peu impacté le souhait des Français d'être ou de devenir propriétaires. L'impact se fait en revanche ressentir sur le type de logement recherché (sa taille, ses prestations), et sur sa localisation.