Revitalisation des centres-ville, le CNCC avance des solutions Législation et règlements | 16.03.18

Partager sur :
Revitalisation des centres-ville, le CNCC avance des solutions
Le Conseil National des Centres Commerciaux annonce que trois des solutions qu’il a proposées ont été retenues par la mission Marcon pour relancer le commerce de centre-ville. C’est une façon de répondre aux reproches récurrents qui sont adressés aux centres commerciaux et aux grandes surfaces qui se sont multipliées ces vingt dernières années à la périphérie des villes moyennes.
Le sujet de la revitalisation des centres-ville agite à juste titre gouvernement et élus locaux et nationaux. En novembre 2017 le sénat a mis en place un groupe de travail et en décembre de la même année le gouvernement a tenu une Conférence nationale des territoires.
 
L’objectif de cette mobilisation est de lutter conte la désertification des centres-villes des villes moyennes, qui concentrent presque un quart de la population française et un peu plus de l'emploi, tout en étant confrontées à d'importantes difficultés, avec notamment un taux de pauvreté de plus important que la moyenne nationale. Les logements vacants y sont aussi très nombreux.
 
Et les centres commerciaux de périphérie font souvent figure d’accusés. Ils sont jugés responsables de la fermeture de nombreux petits commerces, fermetures qui transforment la physionomie de ces villes et renforcent le sentiment d’abandon. Lequel sentiment d’abandon accélère le départ des populations aisées. 
Ces raisons ont poussé le Conseil National des Centres Commerciaux à proposer trois mesures :

- Simplifier le redéploiement des commerces de toute taille en les exonérant d’autorisation d’exploitation commerciale dans les périmètres de centre-ville définis comme prioritaires, afin d’alléger les contraintes administratives et d’accélérer la mise en œuvre des projets commerciaux.
- Inciter les commerçants, dans les mêmes périmètres prioritaires, à la reprise ou la création d’activités en centre-ville en les exonérant de taxes locales, pour une période de trois ans.
- Favoriser l’investissement privé pour le financement d’équipements mixtes de centre-ville en incitant à la création de micro foncières locales qui pourraient permettre de mobiliser l’épargne de proximité. 

Antoine FREY, le Président du CNCC, précise : « … La revitalisation des centres de nos petites et moyennes villes passe par la mise en place de politiques d’urbanisme dynamiques, incitatives et cohérentes. Elles ne réussiront que si l’on parvient à rendre attractives les activités du commerce en centre-ville  … dont (il) constitue un élément fondamental, tant d’un point de vue économique que social
 
Et Gontran Thüring, délégué général du CNCC ajoute : « La première mesure sera vraisemblablement intégrée dans le projet de loi ELAN et la seconde a reçu un accueil très favorable des sénateurs réunis au sein de la mission conduite par les sénateurs POINTEREAU et BOURQUIN. Ces derniers ont même exprimé le souhait que cette exonération soit étendue à cinq ans »
 
La démarche du  CNCC est complémentaire de celle proposée par Francis Palombi, président de la Confédération des commerçants de France qui présentait mi-2017 un projet de coopératives de développement économique. Et de ceux qui préconisent l’ouverture des commerces entre midi et deux et le dimanche toute la journée.
 
Ces initiatives sont intéressantes car elles recentrent l’attention sur les centres-ville. Attention toutefois à ne pas déséquilibrer trop les moyens des communes par des allègements fiscaux sur de longues périodes. Et la déréglementation ou la « simplification » des normes sont-elles les seules causes de la dévitalisation des centres-villes des villes moyennes ?
 
Il faudra en tout cas beaucoup de volontarisme et de coordination des différents acteurs pour que les villes puissent faire face à l’urbanisme commercial triomphant des périphéries et que leur centre-ville reprenne vie.
 
Régis Bourdot
 
Crédit photo Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Nouvelle gamme de fenêtres et portes-fenêtres aluminium de Wicona : solutions pour bâtiments à hautes performances énergétiques

Nouvelle gamme de fenêtres et portes-fenêtres aluminium de Wicona : solutions pour bâtiments à hautes performances énergétiques

Wicline 65 de Wicona, la performance évolutive Première née de la gamme 65 mm de Wicona, les fenêtres et portes-fenêtres Wicline 65 sont conçues pour répondre aux exigences d’une nouvelle génération de bâtiments, plus intelligents, plus économes en énergie. La gamme Wicline 65 est une gamme complète et adaptée aux besoins d’un marché en évolution. L’offre se compose de deux grandes familles : ouvrant visible et ouvrant caché. Les deux sont compatibles entre elles et affichent de hautes performances thermique (jusqu’à Uw = 1,0), acoustique et dimensionnelles.
Matériau 100 % adapté à la RT 2012 : le monomur

Matériau 100 % adapté à la RT 2012 : le monomur

L’utilisation du monomur ne cesse de croître dans les constructions ces dernières années, au rythme de 2 % par an, surfant sur le Grenelle de l’environnement et la RT 2012. Le monomur se présente sous de multiples aspects, à commencer par la brique, le béton cellulaire et la pouzzolane (roche volcanique). Pour Pascal Deffaugt, maçon et président de la CAPEB Haute-Savoie, « le type de monomur est variable suivant le lieu de construction. Dans le Nord ou en Alsace, les réalisations se font en briques de façon séculaire tandis qu’en montagne, le bois est majoritaire ».
Une utilisation sans limite technique de la construction bois

Une utilisation sans limite technique de la construction bois

Parmi les matériaux plébiscités ces dernières années, le bois compte désormais comme l’un des plus utilisés dans le secteur du BTP. Qu’il soit destiné à la construction ou à des travaux d’agrandissement, il est aujourd’hui très présent, montrant ses nombreux atouts au fil des ans. Mais quelles sont les limites de construction en bois ?

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter