L’Union des syndicats de l’immobilier pas satisfaite du contenu du projet de loi Logement

Législation | 12.03.18
Partager sur :
L’Union des syndicats de l’immobilier pas satisfaite du contenu du projet de loi Logement - Batiweb
Le projet de loi Logement ne fait décidément pas l’unanimité ! Attaqué il y a quelques jours par la Fédération française des constructeurs de maisons individuelles (FFC), il s’est plus récemment attiré les foudres de l’Union des syndicats de l’immobilier (Unis). L’organisme a en effet partagé ce vendredi 9 ses regrets quant à l’absence de mesures incitatives concernant le « parc privé intermédiaire rénové ». Explications.
« Peu de mesures satisfaisantes sont envisagées concernant le parc privé existant », déplorait Christophe Tanay, président de l’Union des syndicats de l’immobilier (Unis), lors d’une conférence de presse relative au projet de loi Logement qui se tenait ce 9 mars.

En cours d’examen au Conseil d’État, avant de passer entre les mains du conseil des ministres le 4 avril prochain, l’avant-projet de loi avait déjà fait l’objet de critiques de la part de la Fédération française des constructeurs, qui déplorait que la maison individuelle ait été oubliée des propositions du gouvernement.

Des propositions supplémentaires, malgré certaines mesures saluées


L’Unis, de son côté, a fait part de ses désillusions quant au manque d’attractivité de l’investissement immobilier. Dans ce sens, l’organisme souhaite que le bailleur privé « soit traité comme tout producteur de services », pouvant bénéficier d’un amortissement de 2 à 4% de son investissement selon le niveau de loyer proposé, ainsi que d’un soutien dans le cadre de la réalisation de travaux de rénovation.

Parmi les autres propositions du syndicat, ce dernier a réclamé que le « bail mobilité », qui sera créé dans le cadre de la loi ELAN, ne puisse être ni « requalifié en bail de droit commun », ni « utilisé à des fins de location touristique ». L’Unis demande également à ce que la possibilité, pour le bailleur, de cumuler la caution demandée au locataire et la garantie des loyers impayés soit rétablie.

Tout n’est cependant pas négatif, et l’Union a salué la mise en place de sanctions imposées aux plateformes de location touristique type Airbnb. La décision de ne plus faire découler automatiquement l’encadrement des loyers par les observatoires locaux a également été félicitée.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : @Unis_immo (Twitter)
Redacteur
La sélection de la semaine
Plafond Monolithique ELEGANZA - Batiweb

Eleganza de Armstrong Ceiling Solutions offre une harmonie des sons et une élégance visuelle. Avantages...


PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de conseil - Batiweb

Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de...

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Débord SIEL : Une avancée de toit en béton de 32 cm - Batiweb

Un produit 2 en 1 qui permet de créer le débord tout en réalisant les chainages horizontaux périphériques.…


Hygiène et bien-être, WC lavant Geberit AquaClean - Batiweb

L’eau est indispensable pour l’hygiène quotidienne. Elle lave en douceur, mais aussi efficacement. C'est pourquoi de plu…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb