Soupçons de corruption dans l'attribution de logements à Sarcelles Législation et règlements | 02.09.10

Partager sur :
Une enquête préliminaire concernant une employée municipale de Sarcelles soupçonnée d'avoir touché des pots-de-vin contre la promesse de l'attribution de logements sociaux a été ouverte par le parquet de Pontoise.

Lundi, l'employée municipale de la ville du Val d’Oise s'est présentée au commissariat pour dénoncer une extorsion de fonds. Elle accusait les membres d'une famille de lui avoir extorqué 1500 euros. Convoqués par la police, ces derniers ont expliqué que cette somme avait été versée par leur sœur pour l'obtention d'un logement social et qu'ils en réclamaient la restitution. Des informations qui confirment partiellement une information du Parisien.

Une enquête préliminaire a été ouverte et les enquêteurs ont alors de nouveau entendu l'employée. « Les plus pauvres sont prêts à payer très chers pour obtenir un logement », selon Me Caty Richard, avocate de la sœur. Une femme seule avec quatre enfants et qui gagne 1200 euros par mois, précise l'avocate.

Contacté par l'AFP, le député-maire (PS) de Sarcelles, François Pupponi a déclaré que l'employée avait été suspendue en attendant les résultats de l'enquête policière et qu'une enquête interne avait été ouverte à la mairie. « Il ne s'agit pas d'un logement attribué par la ville », souligne M. Pupponi qui dément toute organisation de corruption à la mairie de Sarcelles. « Il s'agit d'une seule employée administrative, il ne faut pas jeter le discrédit sur l'ensemble des gens du bureau chargé des attributions des logements », souligne une source judiciaire.

B.P (source AFP, Le Parisien)

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Label BBC Effinergie : un impact important sur les logements

Label BBC Effinergie : un impact important sur les logements

Cela fait désormais plusieurs mois que le label BBC-Effinergie a commencé à se développer dans le bâtiment. Cela a donné l’occasion à Qualitel, l’un des organismes certificateurs de la qualité de l’habitat, d’observer son impact sur la construction et la mise en œuvre de 251 maisons individuelles et 33 448 logements collectifs. Cette enquête montre plusieurs disparités suivant les régions et le style de bâti (immeuble ou maison).

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter