Loi SRU : la Cour des Comptes formule des recommandations Législation | 11.03.21

Partager sur :
La Cour des Comptes a rendu ce mercredi 10 mars un rapport commandé par la commission des Finances du Sénat. Dans ce rapport, elle revient sur le bilan de la loi SRU et appelle à prolonger le dispositif au-delà de 2025, mais conseille d'y apporter des corrections pour le rendre plus efficace. Dans ce contexte, elle formule neuf recommandations.

Il y a deux mois, le gouvernement publiait le bilan triennal 2017-2019 de la loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU), faisant état d'un bilan mitigé. 53 % des communes soumises à la loi SRU n'étaient pas parvenues à atteindre leurs objectifs en termes de production de logements sociaux. Le bilan notait également une augmentation du nombre de communes dites « carencées ».

 

Inversement, les communes remplissant leurs objectifs (47 %) étaient parvenues à absorber une hausse de 11 % de la production de logements sociaux comparé au précédent bilan triennal.

 

Dans un rapport commandé par la commission des Finances du Sénat, la Cour des Comptes a rendu son avis concernant l'efficacité de la loi SRU ce mercredi 10 mars.

 

Un problème d'appréciation en termes de mixité sociale

 

Dans ce rapport, elle constate que le dispositif est incitatif et a permis la production de nombreux logements sociaux depuis 20 ans, mais qu'il reste peu concluant du point de vue de la mixité sociale.

 

« Le taux SRU, rapport entre le nombre de logements sociaux et le total des résidences principales, implicitement érigé en taux de mixité sociale par le législateur, n'a que faiblement progressé - d'environ cinq points entre 2002 et 2016 », note le rapport.

 

La Cour des Comptes estime toutefois nécessaire de prolonger les dispositions de la loi SRU au-delà de 2025, et invite à corriger dès maintenant les « faiblesses du dispositif ».

 

Parmi les neuf recommandations qu'elle formule, elle appelle notamment à intégrer des indicateurs permettant de mieux apprécier l'évolution de la mixité sociale dans l'enquête annuelle de suivi de la loi SRU. Elle conseille également de prévoir, pour certaines communes, la signature d'un contrat de mixité sociale précis en termes d'objectifs et d'engagements.

 

Mieux définir les objectifs et améliorer le suivi

 

Plus largement, elle recommande de préciser les mécanismes d'exemption et la gestion des reports triennaux pour « faciliter l'appréciation des critères par les préfets », de développer l'appui technique à l'échelle régionale, d'assurer un meilleur suivi des contentieux au niveau national, et d'établir une projection précise de l'identité et des caractéristiques des communes susceptibles de ne pas remplir leurs objectifs en 2025.

 

Enfin, d'un point de vue financier, elle appelle à inscrire l'obligation de rendre compte de l'emploi des sommes issues des prélèvements SRU pour les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) et les établissements publics fonciers (EPF), et à donner à l'Etat la possibilité d'agir en cas d'usage non conforme des crédits.

 

Pour lire l'intégralité du rapport, c'est ici.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Loi SRU : le Sénat lance une consultation auprès des maires - Batiweb

Loi SRU : le Sénat lance une consultation auprès des maires

Alors que le gouvernement souhaite prolonger et même renforcer l'article 55 de la loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU) concernant les quotas de logements sociaux, le Sénat annonce lancer une consultation en ligne pour donner la parole aux maires concernés et leur permettre de témoigner sur leur expérience du terrain et les contraintes auxquelles ils sont confrontés.
Quotas de logements sociaux : 280 communes déclarées « carencées » - Batiweb

Quotas de logements sociaux : 280 communes déclarées « carencées »

Le dernier bilan triennal 2017-2019 de la loi SRU révèle que 47 % des communes concernées sont parvenues à remplir leurs objectifs en terme de développement de logements sociaux, avec un pourcentage en légère augmentation. Mais 53 % d'entre elles restent encore en-dessous des objectifs fixés. 280 communes ont même été déclarées « carencées », et seront encore davantage sanctionnées.
Un acteur de l'amélioration thermique certifié ISO 14001 - Batiweb

Un acteur de l'amélioration thermique certifié ISO 14001

Pour obtenir la certification ISO 14001, l'entreprise Les Zelles a dû faire des efforts sur tous les plans : traitement des matières premières, suivi des consommations, gestion des déchets, traitement des eaux et nuisances sonores sur ses sites de production... Quoi de plus naturel pour cet acteur de l'amélioration thermique du bâtiment ?
Atulam voit les choses en grand pour les années à venir - Batiweb

Atulam voit les choses en grand pour les années à venir

Spécialiste de la menuiserie bois, Atulam semble bien déterminé à accélérer son développement ! 5 millions d’euros vont en effet être investis dans les 3 années à venir afin d’atteindre plusieurs objectifs ambitieux. Entre autres, l’industriel compte accroître sa capacité de production pour pouvoir fabriquer 80 fenêtres par jour à horizon 2019, et jusqu’à 100 équipements deux ans plus tard. Précisions.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter