Les députés favorables à l'interdiction de location des passoires thermiques d'ici 2028

Législation | 15.03.21
Partager sur :
Les députés favorables à l'interdiction de location des passoires thermiques d'ici 2028 - Batiweb
L'interdiction de location des passoires thermiques d'ici 2028 se concrétise. Dans le cadre du projet de loi Energie & Climat, les députés ont voté ce dimanche 14 mars en faveur de cette interdiction, malgré quelques contestations à droite comme à gauche. Le loyer des passoires thermiques (étiquettes F et G) devrait dans un premier temps être gelé, puis ces logements devraient être exclus du marché locatif à compter du 1er janvier 2028. L'objectif : inciter les propriétaires bailleurs à rénover leur bien avant cette échéance.

Le 13 janvier dernier, un décret était publié au Journal Officiel, indiquant pour la première fois un seuil chiffré de « décence » pour un logement, ce dernier devant être inférieur à 450 kWh par m2 par an.

 

Le décret stipulait également que les logements étiquetés G seraient interdits à la location à compter du 1er janvier 2023, et que les logements étiquetés F seraient à leur tour compris dans l'interdiction à partir du 1er janvier 2028.

 

Dans le cadre du projet de loi Energie & Climat, les députés ont voté, ce dimanche 14 mars, en faveur de l'interdiction de location des passoires énergétiques à compter de 2028. Un an après que cette loi soit promulguée, les propriétaires bailleurs auront l'interdiction d'augmenter le loyer de ces passoires thermiques, qui représentent environ 4,8 millions de logements en France.

 

Des mesures incitatives

 

Pour Emmanuelle Wargon, ministre chargée du Logement, ce gel des loyers devrait permettre une « prise de conscience » des propriétaires bailleurs, et les inciter à engager des travaux de rénovation énergétique.

 

Pour les aider financièrement, le gouvernement mise sur le dispositif MaPrimeRénov', récemment élargi à tous les propriétaires - y compris bailleurs - et sans conditions de revenus.

 

Malgré cela, les députés de droite comme de gauche ont réclamé plus de mesures fortes pour accompagner les propriétaires, pas toujours aisés, qui devront réaliser des travaux. La ministre a donc promis de nouvelles annonces lors des débats sur le projet de loi.

 

A droite, Les Républicains ont également estimé qu'un décret aurait été suffisant. Emmanuelle Wargon a répliqué que la loi « crantait » le nouveau critère de décence et que les gouvernements successifs ne pourraient plus le faire varier.

 

A gauche, Delphine Batho, ancienne ministre socialiste de l'Ecologie, et Danièle Obono, députée La France Insoumise, ont estimé qu'il revenait aux locataires, souvent précaires, de faire valoir leur droits devant la justice, et qu'il ne s'agissait pas d'une véritable interdiction à la location. Ce à quoi Emmanuelle Wargon a répondu s'attacher aux droits « réels » et non « formels ».

 

Enfin, les socialistes ont demandé en vain d'aller plus loin, réclamant une baisse de 10 % des loyers classés F et G, sur les recommandations de la Fondation Abbé Pierre.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur
La sélection de la semaine
BOITCO, la référence de la boite d'incorporation - Batiweb

Main d'oeuvre : BOITCO ne nécessite aucune préparation avant son incorporation (perçage des...


Woven Gradience - Batiweb

Woven Gradience célèbre la couleur tout en se fondant parfaitement avec votre environnement. Comme dans la nature, les...


Verrière d'atelier en acier Bario H.1500mm - Batiweb

La gamme de verrières Bario se compose de verrières fixes en acier pour une installation en intérieur....

Dossiers partenaires
Quartix réalise un record de nouvelles installations de balises de suivi de véhicules - Batiweb

Quartix, l'un des leaders mondiaux en solutions de suivi de véhicules est ravi d'annoncer de solides résultats financier…


L'ouverture de la porte pour le projet pionnier - Batiweb

Le nouveau quartier, avec ses nombreux bâtiments commerciaux et résidentiels, façonnera et modifiera le paysage urbain d…


Un écrin de zinc "Nuit noire", nouvelle couleur VMZINC®, pour une ville à Onet-Le-Château (12) - Batiweb

L’agence ECOUMENE ARCHITECTURE/AMÉLIE COUFFIGNAL ARCHITECTE a imaginé une villa de 170 m2 de surface habitable, de pla…