Tableaux électriques : la connexion automatique Nouveaux produits du BTP | 29.05.12

Partager sur :
Tableaux électriques : la connexion automatique Batiweb
Fiabilité et rapidité des raccordements électriques grâce aux bornes sans vis, deux atouts de taille qui séduisent l’électricien, c'est ce que propose la dernière nouveauté de chez Gewiss : le Fixmatic.
Le groupe Gewiss développe des produits design à fort potentiel de sécurité et de confort aussi bien pour les professionnels de l’installation électrique que pour les utilisateurs et ce, dans le respect de l’environnement. Aujourd’hui Gewiss, spécialiste des installations électriques intégrées et des solutions d’éclairage pour l’habitat, le secteur tertiaire et l’industrie, lance Fixmatic, système complet d’appareils de protection modulaire à connexion automatique…

La connexion automatique Fixmatic constitue la solution idéale pour l’équipement des tableaux électriques dans le résidentiel, grâce à ses 2 qualités essentielles : gain de temps et sécurité. Ergonomique et très fonctionnel, Fixmatic c’est une solution très pertinente pour la connexion automatique avec une très grande facilité de mise en œuvre : l’absence de vis signifie rapidité du montage et surtout fiabilité de la connexion. L’installateur électricien bénéficie d’un gain de place pour un confort de câblage accru, grâce au nouveau peigne horizontal à profil plat.

En amont le pré-montage des coffrets en atelier bénéficie également des atouts précieux que sont la rapidité et la qualité, avantages offerts par un système de connexion sans vis : pas de visseuse à régler pour respecter le couple de serrage recommandé par le fabricant du produit et pas de risque de desserrage. De plus, le système de peigne vertical, liaison préfabriquée monobloc 2 pôles qui permet de réaliser le repiquage d’alimentation des différents interrupteurs différentiels installés dans le coffret, simplifie encore les opérations de câblage réalisées par le professionnel électricien.

Mêmes avantages en exploitation ; en effet, par un phénomène électrodynamique lié au passage du courant électrique dans la borne, toute connexion électrique vissée se desserrera. Et un fil électrique incorrectement serré dans sa borne provoque un échauffement anormal qui peut conduire jusqu’au départ d’un incendie. Toute connexion électrique vissée devrait donc être contrôlée et resserrée périodiquement. C’est une opération qui est très rarement exécutée ; en tous les cas, jamais dans le cadre des installations du résidentiel.

L.P
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le locataire doit être protégé des risques électriques Batiweb

Le locataire doit être protégé des risques électriques

Depuis juillet 2017, les propriétaires bailleurs sont obligés de fournir un diagnostic des équipements électriques d'un bien en location lors de la signature ou du renouvellement d'un bail pour toute installation de plus de 15 ans. La Cour de cassation va même encore plus loin, estimant que ces équipements doivent être conformes aux normes de sécurité sous peine de mise en danger de la vie d'autrui. Explications.
A Grenoble, le projet ABC propose l’autoconsommation collective à ses futurs habitants Batiweb

A Grenoble, le projet ABC propose l’autoconsommation collective à ses futurs habitants

C’est une première à Grenoble : mené par Bouygues Construction et Linkcity en partenariat avec Suez, Grenoble Habitat et Valode et Pistre architectes, le projet ABC comprendra 62 logements qui seront alimentés en énergie par 3 centrales photovoltaïques installées sur le toit des bâtiments. Ces dernières viennent tout juste d’être posées par GEG ENeR, qui propose une expérimentation d’autoconsommation collective aux futurs habitants.
Logements : l'importance des travaux de mise en sécurité électrique Batiweb

Logements : l'importance des travaux de mise en sécurité électrique

Selon les résultats du baromètre Promotelec-TNS Sofres « logements collectifs, maisons individuelles et budget médian consacré aux travaux », dans 62% des diagnostics électrique obligatoire (DEO) présentant des points d’insécurité, il s’avère que les maisons individuelles sont moins en sécurité que les logements collectifs (56% des DEO présentant des anomalies, soit 6 points de moins que les maisons individuelles).

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter