Covid-19 : « Il est urgent d’aider les artisans du bâtiment à se digitaliser », Matthieu Walckenaer Numérique - BIM | 18.11.20

Partager sur :
Dans une Tribune, Matthieu Walckenaer, Directeur Général France PlanRadar, évoque la crise sanitaire Covid-19 et les conséquences du reconfinement sur les TPE du bâtiment. Il souligne l’importance d’accompagner les entreprises et notamment les artisans dans leur digitalisation pour qu’ils puissent engager, voire accélérer leur transition numérique. Le digital a en effet permis à bon nombre de sociétés de poursuivre leurs activités, et de gagner en efficacité.

Le rebond de la crise Covid-19 et le reconfinement font peser un risque de ralentissement de l’activité pour les métiers de la construction. En France, nombre de professionnels ont accéléré leur transition numérique depuis le début de la crise et se sont appuyés sur des outils digitaux afin de poursuivre leur activité. Ce n'est pas encore une réalité pour nombre de TPE et artisans. Les entreprises de moins de 20 salariés représentent à elles seules 99% des entreprises du secteur. La digitalisation peut leur permettre de gagner en efficacité sur le long terme, à la condition de choisir la bonne stratégie et les bons outils.

 

Les priorités pour le secteur : lever les freins à la digitalisation et fluidifier les échanges en interne 

 

La gestion administrative, le suivi des chantiers, la relation client ou encore la sécurité sont indispensables pour soutenir la productivité. En matière de digitalisation, nombre de petites entreprises du bâtiment accusent un retard sur les plus grandes, déjà engagées de longue date dans leur transformation numérique.

Les principaux freins à la digitalisation des artisans et des TPE du BTP sont :

  • le manque de trésorerie - aggravé par la crise, 
  • le manque de temps, 
  • la méconnaissance des technologies disponibles. 

Or, artisans et TPE peuvent mettre en place des solutions simples (souvent très accessibles) pour fluidifier le travail à distance. De nombreux outils permettent aujourd’hui de transformer les méthodes de travail et de gagner en agilité : stockage et partage des informations dans le cloud, documents de travail mutualisés sur lesquels il est possible de travailler à plusieurs, visioconférences, etc.

Au-delà des outils et des processus génériques, de multiples solutions dédiées aux professionnels de la construction se sont développées en même temps que le BIM (Building Information Modeling). Cette démarche, axée sur le partage d’informations, permet l’interaction des intervenants des projets ; son déploiement est notamment encouragé par les pouvoirs publics à travers le plan “BIM 2022” et la mise en place de la plateforme numérique publique Kroqi.

Les logiciels de gestion et de suivi des projets permettront aux professionnels du bâtiment de centraliser l’ensemble des informations nécessaires. La plupart d’entre eux proposent des fonctionnalités de collaboration en temps réel et intègrent la maquette numérique (BIM). Les plus performantes peuvent être utilisées depuis la conception du chantier jusqu’à l’exploitation des bâtiments. 

 

Réaliser les mêmes tâches à distance qu’au bureau ou sur le terrain

 

La crise sanitaire a fortement impacté les professionnels en termes de process et de délais. Or, le travail sur les chantiers peut s’appuyer sur les outils numériques pour assurer sa continuité et gagner en réactivité, garantir la productivité et le respect des délais. Ils permettent, notamment, de travailler en temps réel et à distance. 

Aujourd’hui, il est donc possible de faire ses réunions de chantier à distance, via un téléphone ou une tablette. Les équipes ont la possibilité de documenter en temps réel chaque tâche, et y inclure des photos pour mieux signaler les erreurs et les dossiers à suivre. Chacun peut faire part de ses questions et obtenir des réponses rapides. Les travaux peuvent avancer rapidement malgré les contraintes sanitaires. Ainsi, un maître d’œuvre peut réaliser instantanément un compte-rendu de chantier sans avoir à retourner au bureau pour saisir ses données. 

La qualité des travaux est elle aussi directement impactée : un outil centralisé réduit les risques d'erreur dus à des volumes d’informations importants, variés et partagés entre les intervenants nombreux d’un chantier, qu’il s’agisse de neuf ou de rénovation (maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvres, architectes, bureaux d’étude, entreprises de construction…). Moins d’erreurs, c’est davantage de confiance, de chantiers, et une plus grande capacité à mener plusieurs dossiers de front.

 

Rendre les métiers du bâtiment plus attractifs grâce au digital

 

S’ouvrir à d’autres profils grâce au digital, réduire les tâches à faible valeur ajoutée, c’est également une occasion unique de valoriser l’image des métiers de la construction, confrontés depuis des années à des difficultés de recrutement alors même qu’ils représentent en France un vivier majeur d’emplois (plus d’1 million d’emplois en 2018 selon l’ACOSS).

Avec la digitalisation, le secteur aura également l’opportunité de cibler de nouvelles compétences, à l’heure de la construction durable, de la transition énergétique et de la neutralité carbone. Les compétences nécessaires en matière de BIM, de Big Data, de sécurité des données, d’efficacité énergétique… seront plus attractives et en phase avec les aspirations des Digital natives.  

 S’adapter ou souffrir, c’est un peu le choix que la crise Covid-19 propose aux petites entreprises du bâtiment. Avec une stratégie simple mais volontaire, certains des outils numériques à leur disposition leur permettront de booster leur activité et leur attractivité, et de traiter davantage de chantiers. Elles pourront, par exemple, saisir l’opportunité offerte par l’État avec le plan de relance, de multiplier les chantiers de rénovation énergétique à l’heure du changement climatique.

 

Par Matthieu Walckenaer, Directeur Général France PlanRadar
Photo de une : ©Sylvain Bardin

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Resolving accompagne Rabot Dutilleul dans la digitalisation de ses chantiers - Batiweb

Resolving accompagne Rabot Dutilleul dans la digitalisation de ses chantiers

Rabot Dutilleul et Resolving ont annoncé, en janvier dernier, la signature d’une convention de partenariat en faveur de la digitalisation des métiers de la construction. L’initiative va permettre aux deux partenaires de développer des solutions collaboratives et novatrices. Pour Rabot Dutilleul, il s’agira de poursuivre sa mutation numérique et de proposer à ses clients, une offre « toujours plus globale et pertinente ».
Le manque de digitalisation pénalise les entreprises du BTP - Batiweb

Le manque de digitalisation pénalise les entreprises du BTP

Finalcad dévoile les résultats d’une enquête sur la transformation digitale dans le secteur de la construction, menée entre février et mars 2020 auprès de 400 dirigeants de grandes entreprises du BTP situées en France, en Espagne, à Singapour et au Japon. Il ressort de cette étude un retard du secteur dans la transition digitale, pourtant de plus en plus indispensable. Un retard à l’origine de problèmes de communication, de productivité et de rentabilité.
Les lauréats des Génies de la Construction 2020 sont... - Batiweb

Les lauréats des Génies de la Construction 2020 sont...

Organisé par le Ministère de l'Education et de la Jeunesse en partenariat avec la FFB, la FNTP, le CCCA-BTP, l'Ecole française du béton (EFB), ou encore la Fondation BTP Plus, « Les Génies de la construction » ont pour objectif de faire travailler des équipes d'élèves autour d'une maquette physique ou virtuelle proposant une construction ou un aménagement pour la ville de demain, et de leur faire parallèlement découvrir les métiers du bâtiment. Malgré le contexte spécial lié à la crise du Covid-19, les 8 lauréats de l'édition 2020 ont été dévoilés ce jeudi 16 juillet.
Equipbaie-Métalexpo Digital : garder le contact avec les exposants - Batiweb

Equipbaie-Métalexpo Digital : garder le contact avec les exposants

Avec la récente épidémie de Covid-19, le salon Equipbaie-Métalexpo, initialement prévu en novembre 2020, a été reporté à une date ultérieure. Pour garder le contact avec les exposants, les organisateurs annoncent toutefois le lancement d’Equipbaie-Métalexpo Digital, une plateforme d’informations et d’échanges qui sera accessible dès octobre 2020 pour tous les acteurs de la filière.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter