Digital : Chantier Privé par AOS, entre succès et nouvelles perspectives

Numérique - BIM | 14.06.21
Partager sur :
Digital : Chantier Privé par AOS, entre succès et nouvelles perspectives - Batiweb
Créé par la start-up Appels d’Offres Simplifiés (AOS), Chantier Privé met en relation entreprises du bâtiment et donneurs d’ordres au niveau local, permettant à plus de 100 projets immobiliers de se concrétiser chaque mois. L'entreprise fait un bilan de mi-parcours, depuis son lancement en octobre 2020, et un point sur les évolutions.

« La plateforme Chantier Privé fête son 500ème client ! » se réjouit AOS dans un communiqué. Un sentiment partagé par Alexandre Brochot, co-fondateur de la start-up à l’origine de l’interface : « Nous avons imaginé Chantier Privé pour offrir une plus grande lisibilité et efficacité aux entreprises du bâtiment. D'un seul coup d'œil, et en quelques clics, elles ont accès aux chantiers proches de leur lieu d’activité. Et pour les donneurs d’ordres, cela leur permet de collaborer avec tous les professionnels au niveau local. Certes, le recensement de chantiers existait déjà, mais pas avec cette finesse de sélection. Cela décomplexifie singulièrement les démarches des entreprises ».

A travers une inscription basique gratuite et sans engagement, les utilisateurs de la plateforme peuvent rechercher des chantiers du marché privé selon plusieurs critères : lieu, type de construction, etc. Ce répertoire recense ainsi près d’une dizaine de projets par mois en région. La majorité des appels d’offres proviennent du secteur du logement (60 %), suivi par le tertiaire (15 %), les grandes surfaces (15 %), et la santé (10 %).

Un dispositif perfectionné


Depuis huit mois d’existence, Chantier Privé a connu quelques réajustements dont une nouvelle fonctionnalité d’ajout aux favoris et l’amélioration de la barre des filtres, afin d’élargir la recherche de projets dans les départements à proximité. 
 
Soucieuse d’agrandir la communauté de la plateforme, AOS souhaite également mettre en place un système de parrainage. La diffusion d’un code auprès de confrères, par mail ou SMS, permettrait à l’entreprise abonnée et parraine, de bénéficier, selon le nombre de parrainages, d’une cagnotte. L’entreprise « filleule », elle, aura en retour 10 % de remise sur les autres abonnements payants proposés par Chantier Privé.

Virginie Kroun 

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

L’accélérateur « Santé - Prévention dans le BTP » intègre 4 nouvelles start-up - Batiweb

L’accélérateur « Santé - Prévention dans le BTP » intègre 4 nouvelles start-up

Le CCCA-BTP, l’OPPBTP, PRO BTP et la Fondation Excellence SMA ont dévoilé les noms et propositions des 4 start-ups retenues pour intégrer l’accélérateur « Santé - Prévention dans le BTP » à l’issue de pitchs organisés le 16 juillet dernier. Cela porte donc à 27 le nombre d’entreprises incubées. A la clef : des conseils de développement et une visibilité accrue. La prochaine session de sélection aura lieu à l’occasion de Batimat, du 4 au 8 novembre. Les intéressés peuvent déjà candidater !
Digitalisation : « Il y a des solutions, le bâtiment doit s'en saisir » (FlexThings) - Batiweb

Digitalisation : « Il y a des solutions, le bâtiment doit s'en saisir » (FlexThings)

Le 11 juin dernier, le CSTB Lab' annonçait avoir fait entrer quatre nouvelles start-up au sein de son incubateur. Ces dernières font la part belle à la digitalisation des entreprises et de leurs process. Parmi elles, FlexThings, propose différentes solutions pour aider les entreprises à optimiser le traitement de leurs données. Le point avec Hugues Drion, son fondateur.
Manitowoc change de département mais pas de stratégie - Batiweb

Manitowoc change de département mais pas de stratégie

Le fabricant américain de grues de chantier Manitowoc Cranes fermera d'ici la fin de l'année son site de La Clayette (Saône-et-Loire) pour le délocaliser à... une vingtaine de kilomètres de là, dans la Loire. Mais le transfert ne sera pas sans conséquences.