Greentech : 1,2 millions d’euros de fonds accordés à Vizcab pour sa plateforme Filtr

Numérique - BIM | 15.06.21
Partager sur :
Greentech : 1,2 millions d’euros de fonds accordés à Vizcab pour sa plateforme Filtr - Batiweb
Après avoir investi 1,6 million d’euros pour le développement de Vizcab en juin 2020, la Banque des Territoires et A/O Proptech apportent 1,2 million supplémentaires à la start-up, afin de financer son projet Filtr. Cette plateforme numérique facilitera le référencement des produits de la construction et leur impact environnemental.

Récemment lauréate du programme Scale Up Excellence de la French Tech, l’entreprise lyonnaise Vizcab poursuit son activité visant à la réduction de l’empreinte carbone dans le bâtiment, notamment avec Filtr. Cette plateforme permet la génération automatique de fiches de déclaration environnementale et le score écologique des produits, dont ceux utilisés dans le BTP. 


Un outil précieux à une époque où « on ne connaît même pas 1  % de l’impact environnemental des produits de construction que l'on utilise », souligne Thomas Jusselme, co-CEO de Vizcab. Face à la prochaine réglementation environnementale 2020 (RE2020) imposée dès janvier prochain, les ingénieurs, architectes et maîtres d’ouvrage doivent trouver des moyens d’évaluer l’empreinte carbone des produits (matériaux, isolants…) utilisés dans leurs projets de construction. Pour ces professionnels, l’effort est colossal et non sans répercussions dans leur budget de chantier. Filtr tend donc à devenir une solution efficace et abordable. 


« La plateforme Filtr va permettre d’accélérer la production de bâtiments à faible impact environnemental et de contribuer à la mise en œuvre de la nouvelle réglementation RE2020 en fournissant aux acteurs du secteur de la construction les outils innovants nécessaires au calcul de l’empreinte carbone », soutient Géraldine Welter, directrice adjointe du département Transition Numérique de la Banque des Territoires.  Un mal nécessaire pour Othmane Zrikem, CDO chez A/O PropTech, selon qui « ignorer l’empreinte carbone provenant des matériaux de construction d'un bâtiment revient à ignorer jusqu'à 40 % de ses émissions totales ».


Grâce au financement d’1,2 million d’euros par ces deux organismes, Vizcab pourra ainsi développer l’interface Filtr et attirer davantage de professionnels du bâtiment vers une construction plus durable. 

Virginie Kroun

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Unibail-Rodamco fait appel à Engie pour réduire son empreinte carbone - Batiweb

Unibail-Rodamco fait appel à Engie pour réduire son empreinte carbone

Spécialiste de l’immobilier commercial, Unibail-Rodamco a franchi un nouveau cap dans sa stratégie RSE. En effet, l’entreprise a signé un nouveau partenariat avec Engie, qui aura la lourde tâche de l’accompagner dans la réduction de son empreinte carbone. Unibail-Rodamco avait déjà réduit son intensité carbone de 17% entre 2012 et 2015. Tous les détails sur cette collaboration.
Label E+C- : le CSTB accompagne les acteurs de la construction - Batiweb

Label E+C- : le CSTB accompagne les acteurs de la construction

Le CSTB a annoncé le lancement de 5 vidéos pédagogiques expliquant les enjeux, le contenu et le fonctionnement de l’expérimentation E+C- et de son label associé. L’objectif, permettre aux professionnels du secteur de comprendre et de s’approprier cette expérimentation afin qu’ils participent pleinement au déploiement des bâtiments de demain.
Le Serce lance un outil de calcul des émissions de CO2 - Batiweb

Le Serce lance un outil de calcul des émissions de CO2

Le Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique (Serce) a annoncé le développement d’une application logicielle pour estimer les émissions de gaz à effet de serre liées à la conduite des chantiers de réseaux et d’infrastructures. Baptisé SerCO2, l’outil de calcul vise à aider les entreprises à évaluer leur empreinte environnementale.