La Normandie accueille un premier bâtiment construit en impression 3D Numérique - BIM | 26.10.20

Partager sur :
Les expérimentations et prototypes autour de l'impression 3D dans la construction se succèdent et ne se ressemblent pas. Après le projet « Yhnova », à Nantes (44), le projet « Sphère » vient de s'achever à Harfleur (76), avec l'intervention de CyBe, Bouygues Grand Ouest et Archétude. Précisions.

La ville d'Harfleur, en Seine-Maritime (76) a accueilli la première construction par impression 3D de Normandie, après le projet Yhnova à Nantes, qui avait mis en œuvre la technologique BatiPrint3D, fonctionnant grâce à un coffrage en polyuréthane destiné à être rempli de béton.

 

Cette fois-ci, c'est « CyBe R 3Dp », le robot d'une entreprise hollandaise, qui a permis au projet « Sphère » de voir le jour, avec une impression du béton directement sur site.

 

Au sein d'une résidence de 180 logements sociaux appartenant à Immobilière Basse Seine (groupe Action Logement), récemment réhabilité de façon à diviser par 21 les émissions carbone, le projet « Sphère » a été porté par Bouygues Bâtiment Grand Ouest et Archétude. Il visait à créer un lieu d'accueil permettant au gardien de recevoir les locataires des 300 logements de quatre résidences du bailleur social Immobilière Basse Seine.

 

« Avec Sphère « imprimé » au milieu de la résidence, nous voulons préfigurer le bâtiment de demain et montrer l'intérêt de l'alliance du numérique et de la robotique pour faire grandir notre secteur. Architecture de qualité, environnement préservé, pouvoir d'achat maîtrisé, confort amélioré, accueil dans un bâtiment futuriste, nos locataires sont au cœur des ambitions de ce projet », explique Cédric Lefebvre, directeur général d'Immobilière Basse Seine.

 

Il faut dire que parallèlement à la construction de « Sphère », le bailleur social vient également de déployer une plateforme d'échanges de données pour permettre aux locataires d'avoir accès aux informations en temps réels, notamment concernant le fonctionnement des équipements techniques de la résidence.

 

Un bâtiment innovant conçu en seulement 10 jours

 

Concrètement, le bâtiment « Sphère », construit grâce à l'impression 3D, est un lieu d'accueil de 29 m2, pensé par l'agence Archétude, et qui présente une architecture tout en rondeurs, pour plus de convivialité.

 

« L'impression de béton offre des possibilités de formes nouvelles et inopportunes pour les techniques standards. Il faut confronter ce procédé aux réalités de mise en œuvre globales d'un projet et le coordonner aux autres ouvrages nécessaires à l'habitabilité d'un édifice », précise Antoine Lagarde, architecte du projet.

 

Les murs ont été réalisés en 9 pièces indépendantes de 2,5 mètres de largeur, et jusqu'à 3,3 mètres de hauteur. Ces derniers, composés de plusieurs peaux, renferment un isolant et une structure de chaînage.

 

Avec CyBe R 3Dp, robot six axes ne nécessitant que deux pilotes, l'impression du béton s'est faite directement sur site, par couches successives, et le bâtiment a été conçu en seulement dix jours au mois de septembre.

 

Démonstration de l'impression 3D avec le robot CyBe. Crédit : Bouygues Bâtiment Grand Ouest

 

Outre le gain de temps et la réduction des coûts, cette technologie permet de réduire la pénibilité en robotisant les tâches susceptibles de causer des troubles musculo-squelettiques, et de limiter les déchets (qui peuvent représenter jusqu'à 8 % d'un projet de construction) grâce à l'optimisation de la matière nécessaire. « Nous avons mis à peu près un tiers de béton en moins qu'avec une méthode traditionnelle », note Bruno Linéatte, directeur R&D Bouygues Construction, en charge des modes constructifs bâtiment. Et d'ajouter : « Nous sommes très impliqués chez Bouygues Construction depuis plusieurs années sur le sujet de l'impression 3D (…) Les technologies que nous éprouvons n'ont pas vocation à se substituer totalement aux modes constructifs d'aujourd'hui. Elles les complètent et ouvrent de nouvelles perspectives pour le gros-œuvre. L'impression 3D constitue en particulier un atout formidable pour les gestes architecturaux car elle permet de réaliser simplement, en un minimum de temps, des formes très complexes ».

 

La vidéo de démonstration est à retrouver ici.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Archétude

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Bouygues Bâtiment : nouveau président pour la filiale Centre Sud-Ouest - Batiweb

Bouygues Bâtiment : nouveau président pour la filiale Centre Sud-Ouest

Bouygues Bâtiment a annoncé ce jeudi la nomination de Cyrille de la Borde au poste de président de sa filiale Centre Sud-Ouest. Remplaçant Philippe Casanova, il aura également la tâche de gérer Linkcity Centre Sud-Ouest, qui dépend du groupe. À elles deux, ces entités représentent plus de 280 millions d’euros de chiffre d’affaires, rassemblant quelques 618 collaborateurs.
Deux nouveaux bâtiments hospitaliers vont voir le jour à Strasbourg - Batiweb

Deux nouveaux bâtiments hospitaliers vont voir le jour à Strasbourg

Pertuy Construction et Norpac, filiales de Bouygues Construction, viennent de signer un contrat de plus de 80 millions d’euros pour la construction de deux bâtiments sur le site des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg : l’institut régional du cancer et le plateau médico-technique et locomoteur. Détails sur ces deux réalisations.
BTP : le fléau de l'alcool et de la drogue au travail - Batiweb

BTP : le fléau de l'alcool et de la drogue au travail

Certains secteurs professionnels présentent une part plus importante d'usagers de substances psychoactives (alcool, tabac, drogues). C'est le cas du secteur de la construction où leur usage, qu'il soit quotidien ou ponctuel, est très fréquent. Quels sont les moyens mis en place par les entreprises pour répondre à ce fléau ? Fabrice Léoni, directeur prévention santé-sécurité de Bouygues Entreprises France-Europe et Bouygues Travaux Public, a accepté de répondre à nos questions.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter