Equipements de protection individuelle : attention à vos obligations !

Communiqué | 18.05.17
Partager sur :
Equipements de protection individuelle : attention à vos obligations ! - Batiweb
Vos salariés peuvent être amenés à effectuer des travaux dangereux pour leur sécurité ou leur santé. Dans le cadre de vos responsabilités vous devez mettre en place certaines protections. Votre entreprise respecte-t-elle ses obligations ?
En tant que responsable de la sécurité et de la santé de vos salariés vous devez respecter certaines obligations.
 
Ainsi il est obligatoire de mettre à la disposition gratuitement de vos salariés des équipements de protection individuelle en cas de risques pour leur santé ou leur sécurité. Mais vous devez surtout veiller à leur utilisation effective.
 
La fourniture d'EPI est assortie d'une obligation d'établir des consignes d'utilisation sur les EPI.
 
Celles-ci doivent reprendre de manière compréhensible les informations sur les risques contre lesquels les EPI protègent les salariés et sur les conditions d'utilisation des EPI.
 
Nous vous proposons de télécharger un exemple de note de service sur le port des EPI pour une entreprise de couverture-charpente non astreinte à l'établissement d'un règlement intérieur.
 
 
Téléchargez la note de service :
Note de service sur le port des EPI
(doc | 2 p. | 70 Ko)

 




Les Editions TISSOT : qui sommes-nous ?


Depuis plus de 40 ans, les Editions Tissot proposent des solutions pour faciliter l'application en entreprise du droit du travail, de la paie, de la santé-sécurité, de la comptabilité et fiscalité et du management en les rendant accessibles aux non-experts.
Nos services et documentations permettent aux dirigeants et responsables du personnel dans les PME de bénéficier de conseils opérationnels pour gérer leur personnel et appliquer la réglementation du droit du travail en toute simplicité. La même exigence de praticité est portée aux autres thématiques traitées à destination des ingénieurs sécurité, des comptables, des managers, etc.
www.editions-tissot.fr

 

filter_list

Sur le même sujet

Responsable & Gestionnaire Paie BTP - Batiweb

Responsable & Gestionnaire Paie BTP

Le bulletin de salaire est un document fondamental dans la relation entre employeur et salarié. Chaque mois, il va acter plusieurs éléments importants dans la vie du salarié : arrêt maladie, augmentation, frais professionnels, primes, cotisations… Vous devez en plus tenir compte des nombreuses complexités et particularités liées au secteur du Bâtiment et des Travaux publics.
Défaut de formation professionnelle = dommages et intérêts quasi automatiques ! - Batiweb

Défaut de formation professionnelle = dommages et intérêts quasi automatiques !

Si vous avez dans votre entreprise des salariés présents depuis de nombreuses années et qui n’ont jamais suivi de formation, vous risquez d’être condamné à leur verser des dommages et intérêts. En effet, la Cour de cassation considère que le défaut de formation constitue un manquement aux obligations d’adaptation et de maintien de l’employabilité. Et peu importe que les salariés n’aient jamais pris l’initiative de demander une formation…
QUALIBAT, partenaire de votre succès ! - Batiweb

QUALIBAT, partenaire de votre succès !

L’État a annoncé la mise en place au 1er juillet 2014 du principe d’éco-conditionnalité pour les travaux de performance énergétique dans le bâtiment, travaux qui devront alors être réalisés par les entreprises titulaires d’une qualification «Reconnu Grenelle Environnement». Sans ce précieux sésame, les entreprises ne pourront pas faire bénéficier à leurs clients des aides et subventions de l’État : Éco-Prêt à Taux Zéro, Crédit d’Impôt Développement Durable, etc.
Régime de prévoyance complémentaire ou de retraite supplémentaire : à quelles conditions pouvez-vous être exonéré de cotisations sociales ? - Batiweb

Régime de prévoyance complémentaire ou de retraite supplémentaire : à quelles conditions pouvez-vous être exonéré de cotisations sociales ?

Vos contributions patronales destinées à financer un régime de retraite supplémentaire ou de prévoyance complémentaire peuvent être exonérées de cotisations sociales mais seulement sous certaines conditions. En particulier, il faut que ce régime présente un caractère collectif et obligatoire faute de quoi les exonérations seront perdues. Bonne nouvelle : le délai qui vous était accordé pour vous mettre en conformité avec cette exigence a été repoussé au 30 juin 2014.