Une 1re maison individuelle labellisée E3-C1 avec la bgv'rt 1.2 de bio'bric Communiqués | 03.08.18

Partager sur :
Agena Constructions a livré sa première maison individuelle labellisée E3-C1 (à Énergie positive et Réduction Carbone) en mai 2018. Grâce aux choix des équipements et des matériaux à haute performance qui composent la maison, à l’orientation et à l’architecture, cette maison s’inscrit dans le projet d’expérimentation de la future règlementation environnementale. C’est la quatrième maison labellisée au niveau national.
Pour la performance énergétique, le constructeur a atteint le niveau E3 (sur une échelle croissante de E1 à E4). Concernant la réduction carbone (échelle de C1 à C2), il a été éévalué au niveau C1.
La maison se composera de 3 chambres, 1 bureau, 2 salles de bains dont une dans la chambre parentale avec un dressing, 1 cellier et 1 garage de 60 m2.

 

 

 

Descriptif du projet :

 

¤ Maison sur terre plain
¤ Élévation des murs extérieurs en briques rectifiées de la marque bio'bric, modèle bgv'rt 1.2 (R = 1,20 m².K/W), montées au mortier-colle à joints minces.
¤ ½ coffre de volet roulant (CVR) 27 de la marque bio'bric pour réduire les déperditions d'énergie au droit des ouvertures
¤ Charpente fermettes avec combles perdus
¤ Couverture en tuiles terre cuite d'Imerys HP17
¤ 37 m² de panneaux photovoltaïques : l'énergie produite sera directement consommée et le surplus revendu à EDF
¤ Menuiseries Alu et PVC avec volets roulants électriques
¤ Au plafond, laine de verre soufflée R = 9 m².K/W (415 mm d'épaisseur)
¤ Un doublage périphérique de 120 mm en laine de verre GR30 Isover
¤ Système de chauffage air/air T-ONE avec ECS d'Aldes (modèle Aqu'Air)
¤ VMC double flux Dee Fly d'Aldes

 

 

 

 

 

Des solutions éco-responsables pour répondre aux exigences du label E+C-. Avec les 37 m² de panneaux photovoltaïques en toiture, les énergies renouvelables permettent d'atteindre le seuil E3, le niveau énergie 4 étant techniquement inaccessible au vu des surfaces de panneaux photovoltaïques nécessaires sur ce projet. Cette maison a donc atteint le niveau « énergie » maximal possible.

 

 

 

 

La brique bgv'rt 1.2 a été choisie pour sa très haute performance thermique, permettant ainsi des économies de chauffage et réduisant par la même occasion les émissions de gaz à effet de serre. L'étude « carbone » s'est, entre autres, appuyée sur une FDES spécifique qui traduit bien les émissions de CO2 propres à la fabrication de la brique et à son utilisation. 34 % de l'énergie utilisée pour fabriquer la bgv'rt 1.2 est issue d'énergies renouvelables (biogaz et sciure).

Le test d'infiltrométrie indique un excellent résultat de 0.10 (m3/h)/m2 dû en partie au demi-coffre de volet roulant bio'bric.
Le réseau VMC est aussi testé pour atteindre la classe A.

 

 

Lieu : Beuste (64)
Surface : 133 m²
Maitre d'œuvre : AGENA Constructions / Maître d'ouvrage : M. Tomasi et Mme Laffaire
Date de livraison : mai 2018
Coût de la construction : 206 000 € TTC

 

 

 

 

filter_list Sur le même sujet

Tuto vidéo : percer une cloison en terre cuite n’aura jamais été aussi simple !

Tuto vidéo : percer une cloison en terre cuite n’aura jamais été aussi simple !

Vous pensiez le perçage des cloisons en terre cuite compliqué ? Découvrez en vidéo quelques conseils. Au-delà des performances énergétiques, acoustiques ou encore sanitaires, les briques de cloison en terre cuite disposent d’une forte résistance mécanique : support à l’arrachement d’environ 25 kg et aux charges suspendues d’environ 40 kg… De quoi suspendre les meubles aisément en suivant notre tutoriel.
Centre Commercial Promenade De Flandre en périphérie de Lille (59) & TECHNAL

Centre Commercial Promenade De Flandre en périphérie de Lille (59) & TECHNAL

Projet d’envergure de près de 53000 m2 SDP, le CENTRE COMMERCIAL PROMENADE DE FLANDRE a la particularité d’être conçu à partir d’une maquette numérique BIM. Une exigence dans le cahier des charges des maîtres d’ouvrage IMMOCHAN et ALTARÉA COGEDIM. Ils pouvaient ainsi avoir une visibilité globale pendant la phase de construction, en passant par la maintenance et la gestion aisée des baux commerciaux. La maquette collaborative a également pour volonté d’optimiser le suivi de chantier pour l’agence WILMOTTE & ASSOCIÉS ARCHITECTES, le bureau d’études, les entreprises...
PLACO® se positionne sur tous les planchers de maison individuelle avec les nouveaux rupteurs RUPSILON® PI

PLACO® se positionne sur tous les planchers de maison individuelle avec les nouveaux rupteurs RUPSILON® PI

La part des déperditions thermiques des sols et planchers représente entre 7 et 10 % des déperditions globales d’un bâtiment. La RT 2012 a ainsi fixé à 0,6 W/(m.K) la valeur maximale du pont thermique en plancher intermédiaire, et à 0,28 W/(m.K) la valeur moyenne sur l’ensemble du bâtiment. L’utilisation de rupteurs est devenue essentielle pour respecter ces exigences et traiter durablement et économiquement l’isolation du bâti.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter