Fermer

Reconstruction en Ukraine : Dassault Systèmes, Egis et B4 nouent un partenariat

Bien que l’offensive russe se poursuive en Ukraine, le gouvernement ukrainien anticipe déjà sa reconstruction, en confiant un projet à Dassault Systèmes, Egis et B4. Le consortium opérera aux alentours de Tchernihiv, avec pour objectifs de repérer et refaçonner les zones urbaines ravagées. Comment ? En alliant l’expertise en ingénierie de B4 et d’Egis à la plateforme virtuelle 3D de Dassault Systèmes.
Publié le 20 décembre 2022

Partager : 

Reconstruction en Ukraine : Dassault Systèmes, Egis et B4 nouent un partenariat - Batiweb

À l’échelle du BTP français, la guerre en Ukraine s’est manifestée par de nouvelles pénuries et de flambées des prix des matières premières et des énergies.

De l’autre côté, à l’échelle ukrainienne, une autre question se pose : comment préparer l’après, et plus précisément la reconstruction du pays, encore sous l’assaut des offensives russes et comptant des pans de territoires défigurés ?

Voilà une question sur laquelle le gouvernement ukrainien s’est penché, en confiant notamment un projet à un consortium d’entreprises mené par Egis. Le spécialiste de l’ingénierie urbaine et de la construction comptera, à ses côtés, l’éditeur de logiciels Dassaults Systèmes et le consultant en ingénierie urbaine B4, pour refaçonner les zones urbaines détruites lors du conflit. 

« Malgré l'invasion en cours, les autorités locales ukrainiennes pensent déjà à l'avenir et planifient la reconstruction de leurs villes. Elles ont également l'intention de partager leurs projets avec la population locale. Nos efforts de collaboration et notre expertise en matière d'ingénierie et de construction soutiennent pleinement cette mission qui consiste à reconstruire l'Ukraine le plus rapidement possible, et à rendre ses zones urbaines plus attractives qu'elles ne l'étaient auparavant », commente Karim Bensiam, associé-gérant de B4.

Un partenariat associant ingénierie urbaine et jumeau numérique 

 

Soutenu par une subvention du Trésor public français, le partenariat associera l'expertise d'Egis et de B4 à la plateforme 3DEXPERIENCE de Dassault Systèmes.

« Notre plateforme 3DEXPERIENCE joue un rôle essentiel dans la construction de villes plus durables et résilientes. Les expériences de jumelage numérique enrichies par les connaissances, les savoir-faires et les données des experts, nous permettent d'explorer des scénarios illimités et d'optimiser ceux qui répondront le mieux aux besoins de la population. Cela nous permettra également de faire face au changement climatique, d'améliorer les projets de transports en commun, les services intelligents et les services publics », explique Florence Verzelen, vice-présidente, Industrie, Marketing et Développement Durable de Dassault Systèmes.

La première phase du projet vise à diagnostiquer les dégâts dans l’oblast (collectivité territoriale, en ukrainien) de Tchernihiv, pour ainsi prévoir les coûts de reconstruction et cibler les infrastructures prioritaires. La technologie de 3DEXPERIENCE centralisera les informations et analyses des experts d'EGIS et de B4. Sans compter l’analyse de données satellitaires, servant à détecter les zones impactéess, et qui seront vérifiées par des inspections sur le terrain.

La second étape du partenariat se jouera dans la ville même Tchernihiv, dont un jumeau numérique sera produit sur la plateforme 3DEXPERIENCE. L’idée ? Optimiser la reconstruction de la ville, notamment en testant divers scénarios afin d’anticiper différents aspects : les risques d'inondation, l’accessibilité, les transports, l’occupation des sols, la position des principaux actifs urbains ainsi que les réseaux d'eau, de chauffage, d'égouts et autres infrastructures. « En parallèle, ils puiseront des informations dans les documents existants et auprès des municipalités. Ceci permettra de s'assurer que les besoins et attentes des habitants de chaque quartier, ainsi que la vision des élus et les défis du développement économique et social soient tous pris en compte », lit-on dans un communiqué. 

Il s’agit d’un projet important pour Egis qui opère en Ukraine depuis 1993, sur des projets, publics comme privés. « Aujourd'hui, nous menons 23 projets en Ukraine qui visent à reconstruire les villes et les infrastructures. La reconstruction de l'Oblast de Chernihiv et de la ville de Chernihiv sera une occasion supplémentaire d’apporter au pays l’expérience globale de l’entreprise, comme la conception de villes à faible émission de carbone et bioclimatiques, la conception de réseaux cyclables, d’infrastructures de transport public et de covoiturage améliorés, mais aussi la conception d'espaces publics sûrs, verts et accueillants et d'autres principes de conception clés d'Egis pour des villes intelligentes et durables », déclare Laurent Germain, Directeur général d'Egis.


Virginie Kroun

Photo de Une : Adobe Stock 

Par Virginie Kroun

Sur le même sujet

Encore un report de la fin du GNR ?

Après déjà moult rebondissements, la fin du GNR ne semble pas pour bientôt. C’est ce qu’a laissé entendre le gouvernement ce mardi 29 mars, en reconnaissant qu’en vue de la crise énergétique, les conditions...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.