20 postes à pourvoir chez Lorillard ! Vie des sociétés | 18.02.19

Partager sur :
C’est une année de recrutement pour Lorillard ! Dans un communiqué, le groupe fait état d’une hausse de + 12% de son activité chantiers en ce début d’année et de + 20% du carnet de commandes de production de menuiseries. Pour faire face à sa croissance, l’industriel va créer 20 emplois « à pourvoir immédiatement » et investir 4 millions d’euros afin de moderniser les outils de production Bois et Aluminium de son usine de Chartes. Tous les détails.
Pour Lorillard, 2019 devrait être une année de croissance ! Le groupe indique en effet que son activité chantiers est en hausse de +12% par rapport à 2018 à Paris, en région parisienne et en région bordelaise. Et ce n’est pas tout puisque le carnet de commandes de production de menuiseries s’inscrit également à la hausse (+ 20%), un dynamisme qui se doit notamment à la forte demande sur les matériaux bois et aluminium.

Dans un communiqué, Lorillard ne manque pas de féliciter ses équipes « car un entreprise n’est rien sans les femmes et les hommes qui la composent. Ils sont le socle de la qualité de prestation, de la pose effectuée dans les règles de l’art. Ils sont les vecteurs des valeurs portées par l’entreprise, et les facteurs de la satisfaction et de la fidélité client, par leur accompagnement et leurs conseils ».

Le groupe Lorillard fait partie de ces entreprises qui ont répondu à l’appel du gouvernement de primer leurs employés. « (…) nos collaborateurs ont bénéficié de la prime Macron avant les fêtes de fin d’année. L’amélioration des résultats financiers du Groupe permettait de distribuer un montant d’intéressement et de participation plus important d’environ 25% de plus qu’en 2018. L’équipe de direction a donc fait bénéficier, à ses collaborateurs, du dispositif de prime défiscalisée parce qu’ils le méritaient », confie Thierry Luce, Président du Groupe Lorillard.

Accompagner la croissance du groupe

Pour 2019, la stratégie commerciale du Groupe s’affirme selon deux axes : l’enrichissement du savoir-faire et des capacités du service R&D, et l’amplification du segment marché de la réhabilitation collective.

Pour accompagner sa croissance, Lorillard a décidé de lancer une campagne de recrutement « d’envergure ». Son ambition, se développer sur deux régions, l’Est et l’Ouest de la France, et renforcer ses équipes dans les régions Nord, Rhône-Alpes, en région parisienne, et sur les villes des Marseille, Toulouse et Bordeaux.

Lorillard vient ainsi d’annoncer que 20 postes sont à pourvoir « immédiatement » sur ses 5 sites en France : Chartes (Eure-et-Loir), Saint Doulchard (Cher), Pralong (Loire), Decazeville (Aveyron), Paris et Ile-de-France. Le groupe est à la recherche de conducteurs de travaux, chefs de chantier, de menuisiers-poseurs, technico-commerciaux, chargés d’affaires, et de techniciens de maintenance.

« Nous recherchons également des ingénieurs confirmés pour renforcer notre département de Recherche et Développement, ainsi que de futurs jeunes ingénieurs à qui nous proposerons des contrats de qualification », détaille Thierry Luce.

Une nouvelle ligne de production

Le Groupe a également décidé d’investir 4 millions d’euros afin de moderniser les outils de production Bois et Aluminium sur le site de Chartes. « Cette automatisation et robotisation des tâches permet de responsabiliser les salariés à de nouvelles tâches, tout en répondant à une exigence en volume de production supérieure, reflet de la croissance », précise un communiqué.

Pour 2019, l’ambition de Lorillard est de « continuer à prendre des parts de marché » avec le matériau alu. Pour rappel, en 2018, ce segment avait enregistré une croissance de + 11% en France et + 15% pour Lorillard.

Après avoir investi dans l’atelier Bois en 2018, c’est ainsi l’atelier Aluminium qui va bénéficier « de gros investissements » au cours du second semestre 2019, avec notamment la mise en place d’une ligne de production automatisée spécifique au groupe, et ce afin de « poursuivre l’accroissement de la production tout en restant compétitif ». Pour cette nouvelle ligne de production, Lorillard a fait appel à la société DBM qui assure au groupe une production « 100% française ». Situé en Centre Val de Loire (Loiret), toutes les questions de transport et de logistique se verront facilitées.

Pour en savoir plus sur les offres d’emploi, rendez-vous ici.

R.C
Photo de une : ©Lorillard - Site Chartes
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Atulam voit les choses en grand pour les années à venir

Atulam voit les choses en grand pour les années à venir

Spécialiste de la menuiserie bois, Atulam semble bien déterminé à accélérer son développement ! 5 millions d’euros vont en effet être investis dans les 3 années à venir afin d’atteindre plusieurs objectifs ambitieux. Entre autres, l’industriel compte accroître sa capacité de production pour pouvoir fabriquer 80 fenêtres par jour à horizon 2019, et jusqu’à 100 équipements deux ans plus tard. Précisions.
K.Line conclut l'exercice 2017 sur un chiffre d'affaires de 305 millions d'euros

K.Line conclut l'exercice 2017 sur un chiffre d'affaires de 305 millions d'euros

La reprise confirmée du marché de la construction a bénéficié à de nombreux acteurs ! Parmi eux, le fabricant de fenêtres K.Line a largement su tirer profit de cette tendance, avec un chiffre d'affaires 2017 en hausse de 13% par rapport à l'année précédente. La stratégie de diversification amorcée par l'entreprise en 2016 semble ainsi porter ses fruits ! A tel point que l'industriel français a recruté plus de 200 professionnels l'an dernier, et pourrait encore pourvoir 400 postes en 2018.
MC France dispose d'un nouveau site de production à Cugand

MC France dispose d'un nouveau site de production à Cugand

Le créateur et fabricant de fenêtres et portes d'entrée mixtes bois-aluminium sur mesure, a inauguré le 11 avril dernier, son nouveau site de production à Cugand en Vendée. Cette usine de 25 000 m2 va permettre à la société de doubler sa capacité de production.
FCBA simplifie la certification « NF Fenêtres Bois & Portes Extérieures »

FCBA simplifie la certification « NF Fenêtres Bois & Portes Extérieures »

A la demande de l’UFME (Union des Fabricants de Menuiseries), FCBA (Institut technologique Forêt Cellulose-Bois-construction Ameublement) a mis à jour le référentiel NF 297 pour ajuster la certification « NF Fenêtres Bois et Portes Extérieures » aux besoins des fabricants. Ce nouveau référentiel, qui propose deux options différenciant marché diffus et chantier, facilitera les procédures d’obtention, s’adaptera aux produits innovants et réduira les coûts de certification. Le point sur les nouveautés, validées par l’UFME.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter