A la Défense, Eiffage Construction livre le Carré Michelet Vie des sociétés | 05.09.19

Partager sur :
L’immeuble de bureaux Carré Michelet, situé dans le quartier d’affaires de la Défense (92), a fait l’objet d’une réhabilitation lourde. Pendant 30 mois, les équipes d’Eiffage Construction se sont mobilisées pour livrer un bâtiment économe en énergie et bien plus confortable pour ses occupants. A noter que le bâtiment est passé d’une surface de 28 000 m2 à 38 000 m2 et favorise largement la lumière naturelle.

Les travaux de réhabilitation du Carré Michelet, immeuble de bureaux datant de 1986, ont été réalisés par Eiffage Construction pour le compte de Gecina. Démarré au dernier trimestre 2016, le chantier a permis d’accroître la surface du bâtiment de 35%.

 

Le major du BTP explique en effet avoir non seulement rénové les 7 étages existants mais avoir également construit 7 niveaux supérieurs côté boulevard circulaire et 3 autres côté parvis faisant passer la surface totale de plancher de 28 000 m2 à 38 000 m2.

 

L’architecture a été repensée par l’agence Crochon Brullmann & Associés, associée à l’agence Architecture et Environnement. La façade originelle inclinée a été remplacée par une façade vitrée de 2 300 m2 signée Goyer, et ce afin d’« homogénéiser la silhouette du bâtiment ».

 

Une grande importance a été accordée à l’apport de lumière naturelle favorisée par la façade vitrée mais également par l’atrium central courant sur toute la hauteur du bâtiment. Les espaces de travail désormais élargis et pensés comme des lieux d’échanges couplés à des plateaux de 2 700 m2 lumineux contribuent au bien-être au travail.  

 

Le bâtiment désormais rénové se veut peu consommateur. Recyclage des déchets, choix des matériaux, orientation des façades, gestion des CVC… le chantier a été pensé de façon à être le plus respectueux possible de l’environnement. Le Carré Michelet laisse aussi une place conséquente à la végétalisation et vise les certifications HQE Rénovation bâtiments tertiaires niveau Exceptionnel et Breeam niveau Excellent « contribuant ainsi à la montée en gamme du parc de bureaux de La Défense », selon un communiqué.

 

Un chantier aux nombreuses contraintes

 

Si le résultat est à la hauteur des attentes du maître d’œuvre, le chantier n’a pas été simple, souligne Eiffage Construction. Les équipes ont dû répondre « à de nombreux défis pour mener à bien ce projet ». Logistique millimétrée, synchronisation « parfaite » entre démolitions et constructions pour assurer le maintien du contreventement du bâtiment… les contraintes n’ont pas manqué.

 

La présence d’une nappe phréatique a également obligé les équipes à installer un système de pompage dès le début de la réalisation des voiles périphériques de sous-sol.

 

Autre contrainte, la présence d’une gare en sous-sol jamais utilisée qui a conduit à l’évacuation de 12 000 m3 de terres.

R.C
Photo de une : ©Hebrard

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Nouvelle vie pour l’Hôtel des Postes de Strasbourg

Nouvelle vie pour l’Hôtel des Postes de Strasbourg

Bâtiment historique s’il en est, l’Hôtel des Postes de Strasbourg se situe dans le quartier de la Neustadt, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. L’édifice, inauguré il y a plus d’un siècle, fera l’objet d’un important chantier mené par Poste Immo et Bouygues Immobilier à compter du printemps 2019. Dans ce sens, l’ensemble sera transformé en un programme mixte mêlant, entre autres, logements, bureaux et brasserie-restaurant.
Rénovation : le Conseil d’Etat annule définitivement le décret « tertiaire »

Rénovation : le Conseil d’Etat annule définitivement le décret « tertiaire »

Le Conseil d’Etat a annulé lundi le décret du 9 mai 2017 relatif aux obligations d’amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments tertiaires. Le texte, qui remonte à la fin du quinquennat Hollande, imposait des travaux avant le 1er janvier 2020 aux propriétaires de bâtiments à usage de bureaux, d’hôtels ou encore de commerces. Le ministère de la transition écologique et solidaire a justifié la décision expliquant que le projet de loi Elan couvrirait l’ensemble des objectifs du décret.
Angers accueille Cities to Be, le 8e congrès international du Bâtiment Durable

Angers accueille Cities to Be, le 8e congrès international du Bâtiment Durable

Les 12 et 13 septembre prochains, l’Alliance HQE-GBC et Novabuild organisent à Angers, Cities to Be, le 8e Congrès International du Bâtiment Durable. Ce rendez-vous, qui devrait réunir près de 1 000 professionnels venus du monde entier, permettra notamment de découvrir des retours terrains en France et à l’international et de partager des bonnes pratiques et des solutions pour une ville plus durable.
Coénove propose des pistes pour renforcer l’attractivité de la rénovation énergétique

Coénove propose des pistes pour renforcer l’attractivité de la rénovation énergétique

Alors que le Plan Bâtiment Durable et l’Ademe lançaient, le 12 janvier dernier, une concertation autour de la création d’une marque commune de la rénovation énergétique, Coénove propose ce jour des pistes pour convaincre le consommateur de se lancer dans des travaux. L’association estime en effet qu’il est indispensable de sortir « du tropisme » strictement énergétique. Comment communiquer efficacement sur les avantages de la rénovation ? Eléments de réponse.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter