Bricoman : « Nous avons le devoir de continuer à approvisionner les artisans » Vie des sociétés | 24.03.20

Partager sur :
Bricoman : « Nous avons le devoir de continuer à approvisionner les artisans » Batiweb
Alors que tous les magasins, hors alimentation et pharmacies, ont officiellement fermé depuis le dimanche 15 mars dans le contexte de propagation du virus Covid-19, certains distributeurs s’organisent pour continuer d’approvisionner les professionnels du bâtiment en matériel, tant que le gouvernement et la réglementation le leur permet. C’est le cas de Bricoman, qui honore toujours ses commandes, notamment via la livraison et le drive. Entretien avec Thomas Gonin, responsable communication et digital de Bricoman.

Livraison ou drive : deux alternatives

 

Si les magasins sont fermés au public depuis ce lundi 16 mars, Bricoman continue cependant d’approvisionner les professionnels du bâtiment en matériel par le biais de la livraison et grâce à des espaces de drive dédiés, « avec tous les gestes barrières et dans le respect total des consignes de sécurité », précise Thomas Gonin, responsable communication et digital de Bricoman.

 

« C’est le devoir des distributeurs, de continuer à approvisionner les artisans », estime-il, soulignant que des cas de dépannages et autres urgences vont inévitablement continuer de se produire en cette période indéterminée de confinement.

 

M. Gonin insiste toutefois sur le fait que les salariés travaillent désormais uniquement sur la base du volontariat.

 

Étant donné les effectifs réduits, les plages horaires de retraits de commandes au drive sont désormais adaptées à chaque point de vente. « Certains magasins sont ouverts de 7h à 14h, d’autres jusqu’à 18h », précise M. Gonin, qui conseille de se référer au site.

 

Les commandes continuent d’affluer

 

Selon lui, l’afflux des commandes digitales montre par ailleurs que les commandes en ligne, et le recours à la livraison et au drive, pourrait modifier durablement les pratiques des artisans, même de ceux qui n’utilisaient jusqu’ici pas ces solutions.

 

Bien que nettement réduite, cette poursuite de l’activité peut aussi s’expliquer par le fait que les chantiers n’ont pas été interdits par le gouvernement, bien au contraire, puisque celui-ci exhorte justement les professionnels du bâtiment à poursuivre leur activité - en mettant bien sûr en place des mesures de sécurité sanitaire - et ce, malgré les mesures de confinement imposées au reste de la population.

 

Propos recueillis par Claire Lemonnier

Photo de une : Bricoman

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Coronavirus : la Capeb appelle à cesser les chantiers non urgents Batiweb

Coronavirus : la Capeb appelle à cesser les chantiers non urgents

Dans son allocution aux Français de ce lundi 16 mars, le chef de l’État a annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. Contre toutes attentes, les mesures de confinement sont révélées moins drastiques que prévu, notamment en termes de télétravail. Les salariés ne pouvant télétravailler pourront, jusqu’à nouvel ordre, continuer de se rendre sur leur lieu de travail, à condition d’être munis d’une attestation de déplacement obligatoire. Étant donné cette souplesse, le maintien des chantiers peut pour le moment être décidé au cas par cas.
Artisans, munissez-vous de votre justificatif de déplacement obligatoire ! Batiweb

Artisans, munissez-vous de votre justificatif de déplacement obligatoire !

Depuis ce mardi 17 mars 12 heures, les mesures de confinement imposées par le gouvernement pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 obligent toute personne à justifier tout déplacement à l’extérieur de son foyer. Retrouvez ici les conditions autorisant à se déplacer, et les deux types d’attestations à imprimer, remplir et signer avant de sortir.
Arrêt de chantiers : « Je suis sûr d’avoir fait le bon choix », assure un chef d’entreprise Batiweb

Arrêt de chantiers : « Je suis sûr d’avoir fait le bon choix », assure un chef d’entreprise

Alors que le gouvernement et les fédérations du bâtiment ne semblent pas d’accord sur le maintien de l’activité des chantiers pendant l’épidémie de coronavirus, nous avons échangé avec un chef d’entreprise du bâtiment, qui a pour sa part suivi les recommandations de la Fédération Française du Bâtiment (FFB), et décidé de cesser toute activité pour ne pas prendre de risques.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter