Chaire Ingénierie des bétons : partenariat reconduit entre l’EFB et l’ESTP Vie des sociétés | 28.07.20

Partager sur :
Réunis en 2014 autour de la création d’une Chaire Ingénierie des Bétons, la Fondation Ecole Française du Béton (EFB) et l’ESTP Paris ont annoncé prolonger leur partenariat jusqu’en 2024. Après cinq années de collaboration, les deux partenaires ont décidé de reconduire pour trois ans encore leur coopération qui soutient et valorise la connaissance et l’utilisation du béton.

Fondée en 2014, la Chaire Ingénierie des Bétons (IdB) est née d’un partenariat entre l’EFB et l’ESTP Paris. Elle avait pour mission d’allier le secteur industriel et celui de la construction et du génie civil. Face au succès de nombreux projets, révélateurs du potentiel de cette collaboration, les deux partenaires ont décidé de reconduire pour trois nouvelles années leur engagement.

Cette initiative permet aux industriels de l’EFB tels que LafargeHolcim, Ciments Calcia, ou encore Vicat, d’aller à la rencontrer du monde de la recherche pour innover et former les professionnels de demain. Pour l’ESTP Paris, cette chaire est également une très belle opportunité pour offrir une formation « up-to-date » sur tous les métiers du secteur (cimentier, nouveaux métiers associés…).

L’objectif des deux partenaires vise surtout à lier l’industrie du béton aux nouvelles évolutions technologiques, tout en prenant en compte la transition environnementale.

Un partenariat très transversal

A travers les cinq premières années de cette collaboration, un grand nombre de projets ont pu voir le jour, dont par exemple la construction d’un laboratoire de 280 m2, situé dans le nouveau bâtiment Louis Vicat, la rénovation de l’unité dédiée aux ciments et mortiers (200 m2), ou encore le projet « Innovation d’hier pour le patrimoine de demain » qui s’était inspiré du projet « Réinventer Le Havre ». Ce dernier a ainsi apporté un nouveau dynamisme au centre-ville reconstruit après-guerre par Auguste Perret, et qui fait aujourd’hui partie du patrimoine mondial de l’Unesco.  

Toujours dans un esprit créatif et ambitieux, plus de 300 élèves de l’ESTP Paris ont pu œuvrer en équipe de 6 à 7 étudiants pour présenter un projet qui mêlait à la fois le développement d’un bâtiment intelligent, l’innovation le réemploi ou encore l’économie circulaire. Les meilleurs projets ont pu représenter leur école à l’occasion du concours « Les Génies de la Construction ».

Parce que la pratique s’accompagne très souvent de la théorie, la Chaire IdB est également à l’origine de nombreuses thèses sur différents sujets comme le recyclage des granulats issus des bétons de déconstruction, la modélisation numérique des écoulements des bétons, ou encore la clinkérisation par mécanosynthèse. A ce jour, une nouvelle thèse portant sur la valorisation des fibres végétales dans les matériaux cimentaires est actuellement en cours. 

Se dépasser pendant le confinement

Si la pandémie a forcé les établissements scolaires à fermer leurs portes, elle n’a pour autant pas empêché le développement des projets de la Chaire IdB et de ses participants. En effet, durant ces mois compliqués par la crise sanitaire liée au coronavirus, bon nombre de projets ont tout même pu aboutir, et même démarrer. Loin d’être un frein pour les étudiants, cette période leur a permis de mettre leurs connaissances et recherches à profit pour parvenir à leurs objectifs.

Ainsi, durant le confinement, l’EFB a pu mettre en place ses premières conférences en distanciel dont une de 2 heures qui portait sur la fabrication du clinker, donnant ainsi naissance à un cours d’un enseignant-chercheur de l’ESTP Paris.

Par ailleurs, l’EFB se prépare pour la rentrée de septembre à une offre hybride de conférences, entre présentiel et distanciel, dans le cadre de son réseau Orchestra, composé d’ingénieurs et d’architectes sélectionnés dans les entreprises par l’EFB.

D.T

Photo de une : Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les lauréats des Génies de la Construction 2020 sont... - Batiweb

Les lauréats des Génies de la Construction 2020 sont...

Organisé par le Ministère de l'Education et de la Jeunesse en partenariat avec la FFB, la FNTP, le CCCA-BTP, l'Ecole française du béton (EFB), ou encore la Fondation BTP Plus, « Les Génies de la construction » ont pour objectif de faire travailler des équipes d'élèves autour d'une maquette physique ou virtuelle proposant une construction ou un aménagement pour la ville de demain, et de leur faire parallèlement découvrir les métiers du bâtiment. Malgré le contexte spécial lié à la crise du Covid-19, les 8 lauréats de l'édition 2020 ont été dévoilés ce jeudi 16 juillet.
Le projet de fusion entre Holcim et Lafarge validé par la Commission européenne - Batiweb

Le projet de fusion entre Holcim et Lafarge validé par la Commission européenne

Lafarge, leader mondial des matériaux de construction français et Holcim, leader mondial suisse de la fabrication et de la distribution de ciment et de granulats, ont obtenu lundi soir le feu vert de de la Commission européenne concernant leur projet de fusion entre égaux. En avril dernier, le Groupe avait entamé des discussions et procéder à la cession de certains actifs avec l'ambition de devenir le poids lourd mondial du ciment.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter