Début d’année favorable pour Maisons France Confort Vie des sociétés | 15.05.18

Partager sur :
Alors que les secteurs de la construction et de l’immobilier ont enregistré un premier trimestre 2018 mitigé, le Groupe Maisons France Confort, lui, est parvenu à tirer son épingle du jeu par son dynamisme. En ce début d’année, la société de construction a vu son chiffre d’affaires progresser de 10,6%, boosté par un carnet de commandes jugé « solide dans le neuf et en forte croissance dans l’activité rénovation ».
190,1 M€ : c’est le chiffre d’affaires qu’a totalisé le Groupe Maisons France Confort au cours du premier trimestre 2018. De quoi contraster avec les indicateurs du secteur, qui reflètent une baisse des ventes de maisons individuelles.

À l’inverse, la société de construction a, de son côté, été portée par la bonne santé du marché du neuf, enregistrant une croissance trimestrielle de 10,6% par rapport à l’an dernier. Les records observés en 2017 ont ainsi été largement dépassés !

Au total à fin avril, 2 275 prises de commandes brutes sont recensées dans l’activité construction de maisons, soit un chiffre d’affaires de 269,0 M€ (-9,8% en valeur par rapport à 2017). L’activité commerciale des quatre premiers mois a cependant été particulièrement dynamique, affichant une hausse de +8,1%.

De son côté, l’activité rénovation BtoC est toujours en grande forme, représentant un chiffre d’affaires de 21,2 M€ (+31% par rapport à 2017). Dans le BtoB, les prises de commandes sont également jugées « excellentes », s’élevant à 27,1 M€ (+192% !).

Un dynamisme fort, mais fragilisé

Face à ces bons résultats, le Groupe prévoit tout naturellement « d’enregistrer une nouvelle croissance organique de son chiffre d’affaires avec une rentabilité opérationnelle de bon niveau ».

Pour ce faire, Maisons France Confort compte notamment sur l’activité rénovation, qui a déjà fait ses preuves en ce début d’année. La société travaille par ailleurs sur « un nouveau projet de relais de croissance avec la création d’une structure dédiée à la Promotion immobilière en Île-de-France ».

Lucide, le constructeur n’en oublie pas pour autant le contexte économique actuel, moins porteur que l’année dernière. La réduction du PTZ dans les zones B2 et C, entre autres, pourrait ainsi se faire ressentir sur le bilan des mois à venir. La prudence reste donc de mise !

F.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Chiffre d’affaires toujours en hausse pour Maisons France Confort

Chiffre d’affaires toujours en hausse pour Maisons France Confort

Après la très bonne performance enregistrée par Maisons France Confort au premier trimestre 2017, la tendance s’est confirmée sur le semestre entier. Ainsi, la société de construction de maisons individuelles enregistre un chiffre d’affaires de 382,1 millions d’euros depuis le début de l’année, en hausse de +22,4% par rapport à l’an dernier. Tous les résultats.
Résultats toujours en hausse pour Maisons France Confort

Résultats toujours en hausse pour Maisons France Confort

Le secteur de la construction progresse, et l’activité de Maisons France Confort avec ! Sur les neuf premiers mois de l’année, l’entreprise affiche en effet un chiffre d’affaires très largement supérieur à celui de 2016, soit 535,6 millions d’euros (contre 441,3 millions l’an dernier). Un dynamisme qui laisse à penser que 2018 sera de nouveau marqué par une croissance de l’activité commerciale.
2017 commence bien pour le constructeur Maisons France Confort

2017 commence bien pour le constructeur Maisons France Confort

Après la très bonne année qu’a été 2016, Maisons France Confort affiche de nouveau une croissance à deux chiffres pour le premier trimestre 2017. Il faut dire qu’entre la progression des prises de commandes, aussi bien dans le neuf que la rénovation, et la stratégie de diversification menée par l’entreprise, le bilan ne pouvait qu’être positif ! Retour sur les principaux indicateurs de ce début d’année.
26 milliards d'euros de chiffre d'affaires pour le marché français du bricolage en 2017

26 milliards d'euros de chiffre d'affaires pour le marché français du bricolage en 2017

A l'instar de nombreux autres secteurs du BTP, le marché français du bricolage s'est particulièrement bien porté l'année dernière, comme en témoignent les indicateurs présentés par Unibal et la FMB. Les deux organismes révèlent en effet que le chiffre d'affaires du secteur a progressé de 1,9% en 2017, totalisant 26 milliards d'euros. Les segments du bâtiment, tout particulièrement, affichent une hausse globale de 2,9%.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter