En Ile-de-France, les mises en chantier battent tous les records

Vie des sociétés | 08.02.16
Partager sur :
En Ile-de-France, les mises en chantier battent tous les records - Batiweb
La Direction régionale et interdépartementale de l’Equipement et de l’Aménagement d’Ile-de-France a révélé qu’entre octobre et décembre 2015, les permis de construire et les mises en chantier en Ile-de-France ont progressé respectivement de + 13,5 % et de + 23,5 % par rapport aux trois mêmes mois de l’année 2014. Par ailleurs, cumulés sur douze mois, les logements commencés ont augmenté de + 15,1 % par rapport à 2014, frôlant ainsi le niveau maximum observé depuis 15 ans.
La construction de logements en Ile-de-France se porte bien. C’est en tout cas ce que révèle la note de conjoncture trimestrielle publiée par la Direction régionale et interdépartementale de l’Equipement et de l’Aménagement d’Ile-de-France (DRIEA).

En effet, l’organisme dévoile qu’en terme de construction de logements, les départements franciliens se sont « démarqués » en 2015, atteignant un niveau largement supérieur à la moyenne nationale.

Entre octobre et décembre 2015, le nombre de logements autorisés (19 700 unités) a augmenté de + 13,5 % par rapport aux trois mêmes mois de l’année 2014, tandis que sur la même période, les mises en chantier ont progressé de + 23,5 %, avec plus de 20 000 logements commencés.

Le regain observé au 3e trimestre s’est ainsi confirmé, une tendance dont s’est félicité Jean-François Carenco, préfet de la région d’Île-de-France. Ce très bon résultat traduit « la mobilisation des collectivités et de l’ensemble des acteurs impliqués pour répondre à la crise du logement en Île-de-France et de favoriser la croissance et l’emploi » a-t-il déclaré.

Des chiffres historiquement… élevés !

Sur douze mois cumulés, les permis de construire ont crû de + 8 % par rapport au cumul des douze mois antérieurs, dépassant ainsi les 69 400 autorisations. Sur la même période, les mises en chantier ont connu une croissance de + 15,1 %, atteignant ainsi 64 200 logements commencés.

Ces chiffres sont bien plus élevés que la moyenne nationale puisqu’en France, sur l’année 2015, le nombre d’autorisations délivrées a progressé de + 1,8 % (soit 383 100 logements autorisés) et celui des ouvertures de chantier est resté quasiment stable à + 0,3 %, soit 351 800 logements commencés.

Les ouvertures de chantier ont d’ailleurs atteint un des plus niveaux les plus hauts depuis 15 ans. « Si les estimations se confirment, 2015 enregistrerait un record d’ouverture de chantier, les années 2012 et 2013 n’ayant finalement pas dépassé les 62 000 logements » souligne la DRIEA régionale.



© DRIEA

Des disparités départementales

Alors bien sûr, les départements franciliens connaissent des évolutions disparates sur douze mois, tant en matière d’autorisations que de mises en chantier.

Ainsi, la note conjoncturelle de la DRIEA d'Ile-de-France explique l’augmentation régionale de + 8 % du nombre de permis de construire par des évolutions importantes constatées dans les Yvelines (+ 32 %) et dans l’Essonne (+ 23 %) ; le Val d’Oise a de son côté enregistré une diminution de - 24,2 % des autorisations délivrées tandis que les départements de petite couronne progressent plus faiblement (entre + 4,2 % et + 6,4 %). Paris affiche une augmentation de + 7,3 % et la Seine-et-Marne de + 13,2 %.

En ce qui concerne les mises en chantier, là encore les « dynamiques territoriales affichent des résultats très différents ». Ainsi, le Val-de-Marne (+ 94,8 %), Paris (+ 44,3 %) et les Yvelines (+ 33,3 %) sont en haut de l'affiche, contrairement au Val d’Oise qui voit les mises en chantier diminuer de - 11,6 %.
Enfin, les logements commencés sont à la hausse en petite couronne, et en baisse en grande couronne.

R.C
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

1 milliard d’euros investi en Ingénierie et construction créerait près de 12 000 emplois - Batiweb

1 milliard d’euros investi en Ingénierie et construction créerait près de 12 000 emplois

Selon l’étude « Ingénierie et Construction : impact de la filière sur l’économie française » réalisée par le cabinet d’audit et de conseil PwC, chaque milliard d’euros investi permettrait de générer 2,3 milliards d’euros de revenus pour l’économie française et de créer 12 000 emplois. Pourtant les perspectives de croissance sont modestes : PwC estime que le marché ne devrait augmenter que d’1,1% par an sur les 10 prochaines années, et ce par manque de soutien aux investissements.
2018, une année difficile pour la construction de logements - Batiweb

2018, une année difficile pour la construction de logements

Sans surprise, 2018 n’aura pas été une année mémorable pour le marché de la construction. D’après le ministère de la Cohésion des territoires, seulement 460 500 logements ont été autorisés au cours des douze derniers mois, en recul de -7,1% par rapport à 2017. Dans le même temps, avec 398 100 biens concernés, les mises en chantier ont elles aussi baissé, de l’ordre de -7,0%. Tous les chiffres.
Construction de logements : une note positive en ce début d’année  - Batiweb

Construction de logements : une note positive en ce début d’année

Les chiffres du ministère du Logement révèlent que de septembre à novembre 2015, le nombre de logements autorisés à la construction a augmenté de + 2,7% par rapport aux trois mois précédents tandis que les mises en chantier ont elles diminué de - 4,1%. La bonne nouvelle c’est que sur 12 mois cumulés, le nombre de logements autorisés à la construction a augmenté de + 0,3 % par rapport au cumul des douze mois antérieurs : une reprise du secteur serait-elle envisageable pour 2016 ?