Eolien en mer : GDF Suez rafle la mise, 10 000 emplois seraient créés Vie des sociétés | 07.05.14

Partager sur :
Le ministère de l’Écologie et de l’Énergie a attribué au consortium mené par GDF Suez le deuxième appel d'offres sur l'éolien en mer, qui porte sur la construction de deux parcs au large du Tréport et au large des îles d'Yeu et de Noirmoutier a annoncé mercredi la ministre Ségolène Royal. La ministre en a profité pour promettre que 10 000 emplois seraient créés dans cette filière.

GDF Suez, associé à Neoen Marine et au portugais EDP Renouvelables, avec des éoliennes de 8 mégawatts fournies par Areva, était en concurrence avec un consortium mené par EDF, associé à l'allemand WPD Offshore et qui devait s'équiper d'éoliennes Alstom de 6 mégawatts.

Avec cette décision, le gouvernement s'est donc rangé à la recommandation de la Commission de régulation de l'énergie, qui avait, selon des informations de presse, mis en tête le projet du consortium mené par GDF Suez sur les deux parcs.


Le 2ème appel d'offres éolien en mer en 10 étapes clés

Le premier parc est situé au large du Tréport (Seine-Maritime) et le second au large des îles d'Yeu et de Noirmoutier (Vendée) et auront une capacité de 500 mégawatts (MW) chacun. Les deux parcs en jeu doivent être mis en service à l'horizon 2023 et compteront de 62 à 100 éoliennes chacun.

En 2012, lors du premier appel d'offres, EDF avait remporté trois (Courseulles dans le Calvados, Fécamp en Seine-Maritime et Saint-Nazaire en Loire-Atlantique) des quatre parcs de 500 MW attribués. Le dernier, celui de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), était revenu à l'espagnol Iberdrola. Ces parcs devraient voir le jour entre 2016 et 2020.

Selon BFM TV, la ministre de l'Energie et de l'Environnement en a profité pour promettre que 10 000 emplois seraient créés dans cette filière. Fin-avril, elle avait déjà indiqué 100 000 nouveaux emplois grâce à la transition énergétique sous trois ans. Les énergies marines « constituent une chance unique pour la France de développer de l'emploi avec un fort ancrage territorial », a-t-elle affirmé lors d'une conférence de presse cet après-midi.


La carte des parcs éoliens en mer à venir à la suite du 1er et 2ème appel d'offres

« J'ai la volonté de faire de la France le chef de file en Europe dans le domaine des énergies marines renouvelables », a-t-elle ajouté, estimant que le pays « en a les moyens, la capacité, les compétences ». Ségolène Royal précise par ailleurs qu'elle entend « disposer d'une capacité de production électrique en mer de 6000 MW en 2020 ».

B.P (avec AFP)

© norman blue - Fotolia.com
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le marché français de l'éolien affiche un mauvais bilan en 2013 - Batiweb

Le marché français de l'éolien affiche un mauvais bilan en 2013

Les chiffres publiés par France Énergie Éolienne qui dresse, comme chaque année, son tableau des parts de marché des constructeurs d'éoliennes pour la France, révèlent un secteur qui se replie à nouveau de 14,8% en 2013 (631,15 MW installés et raccordés). Pour que le secteur redémarre, FEE insiste de nouveau sur l’urgence de sécuriser le tarif d’achat éolien. Les chiffres officiels du ministère sur l’éolien et le photovoltaïque en France en 2013 sont attendus en février.
Feuille de route énergétique : la SNBC et la PPE officiellement adoptées - Batiweb

Feuille de route énergétique : la SNBC et la PPE officiellement adoptées

Malgré le contexte de crise et d’état d’urgence sanitaire, le gouvernement a publié ce jeudi 23 avril 2020 les décrets de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) et de la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE) au Journal Officiel. A travers la publication officielle de ces textes, le gouvernement réaffirme sa volonté de réduire la dépendance de la France au nucléaire et d’accélérer le développement des énergies renouvelables pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et parvenir à la neutralité carbone d’ici 2050.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter