Façades rideaux : le CSTB valide le protocole d’essais de Louineau Vie des sociétés | 18.01.19

Partager sur :
Façades rideaux : le CSTB valide le protocole d’essais de Louineau
Le CSTB a validé et publié le « Protocole d’essais de justification des attaches de façades rideaux », développé par Louineau. Ce référentiel mis à la disposition des professionnels de la filière se présente comme un outil d’aide à la conception, à la fabrication et à la mise en œuvre des façades légères.
Le « Protocole d’essais de justification des attaches de façades rideaux » de Louineau, acteur historique dans le secteur de la fixation des menuiseries et façades légères, vient d’être validé par le CSTB sous la forme d’une Evaluation Technique de Produits et Matériaux (ETPM) n°18/0057. Il présente une méthode dédiée à la justification des résistances, caractéristiques d’une pièce d’attache de façade rideau, aux actions du poids, du vent et des effets sismiques.

« Louineau a défini ce protocole de test pour attribuer à chacune de ses pièces d’ancrage une résistance au poids, au vent et aux effets sismiques. Cette nouvelle démarche permet de valider leurs utilisations en les comparant avec les charges à reprendre. Précédemment, nous réalisions une note de calcul sur mesure à chaque chantier », explique Guillaume Dufaix, responsable Recherche & Développement.

« Ce protocole est complémentaire aux Eurocodes et au DTU 33.1 relatif à la mise en œuvre des éléments constitutifs des façades », explique l’entreprise dans un communiqué. Mais l’outil n’a pas de caractère réglementaire obligatoire.

Un référentiel au service des professionnels de la filière

Louineau, adhérent au SNFA, a mené une démarche collective en associant les acteurs de la profession - façadiers, gammistes et bureaux de contrôle - à l’élaboration et au développement de ce protocole d’essais. Dévoilé en 2017 après deux années de travail en étroite collaboration avec le SNFA, c’est un outil d’aide à la mise en œuvre et d’accompagnement pour les acteurs de la façade légère. Sans cesse en évolution, il a fait l’objet d’un développement régulier et été adapté aux besoins des professionnels.

Les avantages de cet outil :

- Interroger sur la solution la plus adaptée au chantier ;
- Guider au dimensionnement des pièces d’ancrage sans surcoût ;
- Apporter une validation sur l’ensemble du projet et accompagner les clients dans la mise en œuvre ;
- Bénéficier d’un accès simplifié à la validation des caractéristiques mécaniques des pièces d’ancrage pour éviter les litiges dûs à des sous-dimensionnements de pièces ;
- Exiger un calcul des pièces d’ancrage.

Les clients bénéficient d’un accompagnement quotidien afin de garantir une meilleure maîtrise dans la réalisation de leur chantier. Louineau ajoute que les pièces sur-mesure seront dimensionnées par le bureau d’études, composé de 12 personnes, pour répondre aux besoins du chantier.

C.L

Photo de Une : ©Louineau
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Iso-Chemie s’associe au CSTB pour former ses clients

Iso-Chemie s’associe au CSTB pour former ses clients

Le spécialiste de l’étanchéité Iso-Chemie, qui forme toute l’année ses clients sur demande, s’est pour la première fois associé au Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) afin de leur proposer des formations personnalisées et sur-mesure alliant théorie et pratique. Elles permettront non seulement à la marque d’optimiser la mise en œuvre de ses produits, mais aussi de fidéliser ses clients.
Schüco s’engage dans la démarche environnementale Alu+C-

Schüco s’engage dans la démarche environnementale Alu+C-

L’année 2019 sera placée sous le signe de l’innovation, mais aussi de l’environnement pour Schüco. L’entreprise s’est en effet engagée dans la démarche Alu+C-, avec le SNFA, pour atteindre des objectifs toujours plus poussés en termes de diminution du CO2, anticipant la future Réglementation environnementale de 2020. C’est principalement autour de cet enjeu majeur que s’est centrée la conférence de presse organisée hier, mercredi 30 janvier. Retour sur les principaux points abordés.
Le CSTB inaugure son centre de formation à la pose des fenêtres

Le CSTB inaugure son centre de formation à la pose des fenêtres

La réglementation de la performance thermique des bâtiments ferait converger les économies d'énergie, les investissements dans le gros oeuvre et les aspirations au confort des usagers : mais les fenêtres fuient toujours, et ne sont pas en cause les produits eux-mêmes, c'est la pose ! Le CSTB engage l'expertise de sa plate-forme d'essais de fenêtres, située à la périphérie de Grenoble, dans la transmission de son expérience théorique et pratique, avec des modules courts de formation et de mise à jour des compétences des hommes de terrain.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter