Gaz renouvelable : l’Ademe et GRDF toujours partenaires Vie des sociétés | 29.01.19

Partager sur :
Gaz renouvelable : l’Ademe et GRDF toujours partenaires
Avant même la présentation de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et GRDF ont renouvelé leur partenariat visant à développer les gaz renouvelables. Il s’agit du quatrième accord passé entre les deux entités, qui prolongent ainsi leur collaboration pour trois années supplémentaires.
Après le lancement d’une vaste opération visant à promouvoir la pile à combustible au gaz naturel en juin dernier, rien d’étonnant à ce que GRDF et l’Ademe aient annoncé le 23 janvier le renouvellement de leur coopération.

L’établissement public et le distributeur de gaz ont en effet signé un nouvel accord de partenariat d’une durée de 3 ans. Son objectif : mettre en place des solutions innovantes utilisant le gaz naturel et les gaz renouvelables. Une ambition qui répond pleinement aux ambitions de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), qui vise notamment à développer la filière biogaz-méthanisation.

Des solutions innovantes au service de tous

« L’Ademe et GRDF travailleront conjointement sur plusieurs études pour valoriser les atouts environnementaux de la filière bioGNV (Gaz naturel véhicule issu du biométhane) : dispositifs techniques pour garantir la traçabilité du bioGNV jusqu’à l’utilisateur final, mécanismes de prise en compte du bilan CO2 du bioGNV et des autres biocarbures, outil d’estimation des gains pour la collectivité de privilégier les transports par autocars au GNV/BioGNV… », détaillent les deux signataires.

Ainsi, outre la publication de l’étude « Un mix de gaz 100% renouvelable en 2050 ? » l’année dernière, l’Ademe et GRDF continueront d’étudier les différentes solutions utilisées en rénovation de logements collectifs, associant énergies renouvelables et gaz naturel. Un important travail sera également mené dans le secteur industriel afin d’optimiser les consommations des process existants et les modes de valorisation de l’énergie fatale.

Enfin, les deux partenaires seront au plus proche des collectivités locales, notamment à travers la finalisation du guide « Mobiliser les schémas directeurs énergie pour optimiser le mix énergétique territorial ». Un groupe de travail sera par ailleurs créé afin de définir le plan d’actions de l’opération « Changement de gaz », qui concerne le passage du gaz B au gaz H d’1,3 million de clients dans les Hauts-de-France.

F.C
Photo de Une : ©Ademe/GRDF
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les coûts des énergies renouvelables passés au crible

Les coûts des énergies renouvelables passés au crible

Alors que la France est en pleine transition énergétique, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a récemment publié une étude analysant les « Coûts des énergies renouvelables » sur le territoire national en 2016. Bien que le rapport note une baisse des coûts de production d’électricité renouvelable, il rapporte également que des efforts doivent encore être fournis pour confirmer cette tendance.
Progression des énergies renouvelables en France, mais…

Progression des énergies renouvelables en France, mais…

La France est encore bien loin d’atteindre les objectifs fixés par la loi de transition énergétique pour la croissance verte ! Selon un rapport publié ce jeudi par l’organisme Observ’ER, l’Ademe et la FNCCR (Fédération nationale des collectivités concédantes et régies), le développement des énergies renouvelables a bien progressé en 2018, mais encore insuffisamment pour combler le retard de l’hexagone. Les détails.
Le CSTB s’engage aux côtés de la Métropole de Grenoble

Le CSTB s’engage aux côtés de la Métropole de Grenoble

Grenoble, qui souhaite devenir une ville modèle en matière de transition énergétique, a récemment annoncé un partenariat avec le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB). Au cœur de cette initiative : le développement d’un programme d’actions à déployer dans les 3 prochaines années. Celles-ci concerneront notamment la rénovation thermique des logements, l’économie circulaire ou encore la qualité de l’air.
Quand l’autoconsommation électrique inspire Engie

Quand l’autoconsommation électrique inspire Engie

Acteur incontournable du secteur de l’énergie en France, Engie a récemment porté une attention toute particulière à l’autoconsommation d’énergie. En septembre dernier, l’industriel signait un partenariat avec Google Sunroof afin d’aider les utilisateurs à déterminer si leur toiture est adaptée aux panneaux solaires. Plus récemment, Engie a également créé la co-entreprise Reservoir Sun, dédiée à l’autoconsommation solaire photovoltaïque, avec GreenYellow.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter