Kiloutou fait un pas de plus en faveur de la réduction de la consommation énergétique de ses agences Vie des sociétés | 11.07.18

Partager sur :
Kiloutou fait un pas de plus en faveur de la réduction de la consommation énergétique de ses agences
Profitant de la publication récente de son rapport RSE, Kiloutou est revenu sur les premiers résultats de son partenariat avec Deepki, opéré il y a deux ans. Au cœur de ce rapprochement : l’optimisation des ressources énergétiques des 440 agences dont dispose le spécialiste de la location de matériel en France. Une démarche ambitieuse qui s’appuie sur l’exploitation des données de l’entreprise pour le développement de solutions innovantes.
Chaque année, ce ne sont pas moins de 2,6 millions d’euros que Kiloutou est obligé de dépenser pour combler la facture énergétique de ses bâtiments. Un véritable gouffre pour le spécialiste de la location de matériaux de construction : cette dépense représente à elle seule près de 0,5% de son chiffre d’affaires.

Afin d’y remédier, l’entreprise s’est rapprochée en 2016 de Deepki, expert dans l’exploitation des données au service de l’optimisation de la gestion du parc immobilier. Moins de deux ans plus tard, ce partenariat semble avoir déjà porté ses fruits, comme le révèle le récent rapport RSE communiqué par Kiloutou.

Une analyse très poussée du parc immobilier

440 agences composent le parc immobilier du spécialiste de la location, auxquelles viennent d’ailleurs s’ajouter d’autres postes de dépenses énergétiques : poids lourds, rechargement électrique du matériel, etc. De quoi donner du fil à retordre à Deepki, qui ne s’est pourtant pas laissé abattre !

600 factures mensuelles d’énergie sont automatiquement collectées et analysées par la société, qui récolte ainsi de précieuses informations sur les agences Kiloutou. « Une fois les données centralisées au sein de l’application Deepki Ready (qui les ‘’nettoie’’ et les fiabilise), l’identification des anomalies de consommation s’effectue grâce aux algorithmes développés par la PME », explique l’industriel français.

Plusieurs variables concernant la consommation énergétique des bâtiments sont prises en compte grâce à ce procédé, dont la météo, la taille de la structure et l’activité de celle-ci. Il est alors plus aisé de prioriser les agences aux « anomalies les plus importantes » sur lesquelles peuvent être activés divers « leviers d’économies » dans le cadre du plan d’actions de Kiloutou.

Des premiers résultats déjà probants

Deux phases sont nécessaires à la mise en œuvre des différentes initiatives envisagées par le spécialiste de la location. « Dans un premier temps, Deepki sensibilise les équipiers Kiloutou à un usage responsable », racontent les partenaires. « Chaque direction régionale est alertée des anomalies survenues dans ses agences par un système de notifications hebdomadaires ou mensuelles. »

« Dans un second temps, l’application Deepki Ready détecte de manière automatisée les optimisations tarifaires, afin de rénégocier les contrats Énergie pour mieux correspondre aux besoins de chaque agence. Elle répond aux objectifs de Kiloutou en offrant un suivi sur mesure des actions et des gains réalisés », poursuivent les deux sociétés.

Grâce à ce procédé collaboratif, un premier lot de 40 agences a d’ores et déjà fait l’objet de multiples optimisations qui ont permis de réduire leurs factures énergétiques « de manière significative ».

F.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Kiloutou continue son développement vers les pros en Espagne

Kiloutou continue son développement vers les pros en Espagne

Kiloutou, acteur majeur de la location de matériel vers les pros, en France et en Europe, était déjà présent en Espagne. La société vient d’annoncer l’acquisition de la société ALVECON, spécialiste dans la location de matériels et d’échafaudages dans les régions de Navarre et du Pays Basque en Espagne.
3 millions d’euros d’investissements supplémentaires pour Tracktor

3 millions d’euros d’investissements supplémentaires pour Tracktor

Quel succès pour Tracktor ! Seulement 3 ans après sa création, la plateforme de location de matériel du BTP en est déjà à sa seconde levée de fonds, synonyme d’un développement particulièrement rapide. Récemment, la société a rassemblé quelque 3 millions d’euros, laissant entrer à son capital Xavier Niel, Pierre Kosciusko-Morizet et Pierre Krings.
Début d’année compliqué pour les matériels de construction

Début d’année compliqué pour les matériels de construction

Les difficultés rencontrées par les constructeurs de logements depuis début 2018 n’auront pas été sans conséquences pour les autres marchés qui dépendent de cette activité. Ainsi les matériels de construction et de manutention, notamment, ont-ils subi de plein fouet le manque de dynamisme observé ces derniers mois. Preuve en est le bilan du second trimestre récemment communiqué par la Fédération DLR.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter