L’Observatoire du logement social en Île-de-France fait le plein de nouveautés Vie des sociétés | 05.04.17

Partager sur :
L’Observatoire du logement social en Île-de-France fait le plein de nouveautés Batiweb
Cela faisait plus de 15 ans, depuis la création de l’Observatoire du logement social (OLS) en Île-de-France en 2000, que le protocole d’accord de ce dernier n’avait pas été modifié. C’est désormais chose faite, alors qu’Action Logement a également rejoint l’organisme. De quoi confirmer l’engagement de l’OLS en faveur de l’accès au logement ! Le point sur les nouveautés.
Créé en 2000, l’Observatoire du logement social (OLS) en Île-de-France est un véritable outil d’information qui traite de nombreuses thématiques autour du logement social. Il a également pour vocation « d’être un lieu d’échange entre les professionnels » de l’habitat.

Or, depuis sa mise en œuvre, son protocole d’accord n’avait jamais été révisé comme il vient de l’être par un comité de pilotage qui s’est réuni le 4 avril dernier.

Les missions de l’OLS ont ainsi été articulées autour de trois points essentiels, comme il les rappelle lui-même :
- « définir et mettre en œuvre un programme d’études […] en produisant des travaux en phase avec les évolutions nationales et régionales des politiques de logement » ;
- « constituer et gérer une base de données adaptée au fait intercommunal », dans le but d’aider les collectivités à « définir leurs politiques locales du logement » ;
- « créer un lieu d’échanges et de réflexion ».

En parallèle, l’Observatoire vient tout juste d’être rejoint par Action Logement, qui œuvre également pour « le développement économique et […] l’attractivité du territoire francilien ». L’organisme rallie ainsi les nombreux partenaires de l’OLS, dont la Direction régionale et interdépartementale de l’hébergement et du logement (DRIHL, qui représente l’État), l’Union sociale pour l’habitat d’Île-de-France, ou encore la Caisse des dépôts.

De quoi assurer, plus que jamais, le développement du logement social au niveau régional !

F.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Action Logement vise l’acquisition de 100 000 logements intermédiaires en cinq ans Batiweb

Action Logement vise l’acquisition de 100 000 logements intermédiaires en cinq ans

Alors que certaines zones géographiques font face à une pénurie de logements, et notamment sociaux, Action Logement a fait part de sa volonté d’acquérir 100 000 biens intermédiaires en cinq ans. Afin d’atteindre cet objectif ambitieux, l’organisme compte notamment vendre 1% de son parc immobilier par an, principalement dans les régions où la demande est en baisse.
Des charges toujours plus pesantes dans le budget logement des Franciliens Batiweb

Des charges toujours plus pesantes dans le budget logement des Franciliens

S’appuyant sur les enquêtes Logement de l’Insee, l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Île-de-France a récemment publié sa propre étude relative aux charges dont doivent s’acquitter les locataires du parc social francilien. Le document révèle que les dépenses liées, entre autres, à l’eau ou à l’énergie ont largement augmenté au cours des 25 dernières années, au point d'atteindre aujourd'hui le montant moyen de 261 €/mois. Décryptage.
6 filiales d’Action Logement fusionnent et donnent naissance à SEQENS Batiweb

6 filiales d’Action Logement fusionnent et donnent naissance à SEQENS

Dans un communiqué, Action Logement annonce la fusion de 6 de ses filiales, un rapprochement qui donne naissance à une toute nouvelle entité. Baptisée SEQENS, elle a pour vocation d’accompagner le plus grand nombre de ménages franciliens dans leur parcours résidentiel. Pour ce faire, elle pourra s’appuyer sur son parc de 100 000 logements. Parmi ses objectifs, le développement de près de 4 500 nouveaux logements par an !
Action Logement mobilise 9 mds€ en faveur des salariés les plus modestes Batiweb

Action Logement mobilise 9 mds€ en faveur des salariés les plus modestes

Pour faciliter l’accès au logement des salariés les plus modestes et les accompagner dans leurs travaux de rénovation, le groupe Action Logement annonce la mobilisation d’une enveloppe de 9 milliards d’euros. Les propositions, réalisées en concertation avec le gouvernement, viennent compléter les mesures mises en place dans la loi Elan. Précisions.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter