Île-de-France : toujours plus de logements sociaux rénovés ! Collectivités territoriales | 04.04.17

Partager sur :
Il y a un, la région Île-de-France annonçait que 71 000 logements sociaux avaient été rénovés grâce à l’éco-prêt logement social depuis sa mise en œuvre en 2009. 1 500 foyers étaient ainsi concernés par ce dispositif tous les mois. Or, la barre des 80 logements sociaux franciliens rénovés avec le soutien de ce procédé a été franchie début 2017, selon les derniers chiffres transmis par la préfecture. Bilan.
Si l’Anah a bénéficié d’un budget en hausse pour 2017, l’année précédente a été beaucoup plus mitigée. En effet, 69 769 logements ont été rénovés grâce à l’organisme, bien loin des 77 000 de 2015. Il semblerait néanmoins qu’en matière de rénovation de logements sociaux, les territoires français ne soient pas tous sur un pied d'égalité !

En effet, en avril 2017, 80 000 logements sociaux franciliens ont déjà été réhabilités grâce à l’éco-prêt logement social depuis 2009, selon la préfecture de la région d’Île-de-France. Ce sont ainsi 50 habitats qui sont rénovés quotidiennement, « soit plus de 1 000 logements par mois », comme le précise la préfecture.

Des avantages à tous les niveaux

En moyenne, 32 500 euros ont été nécessaires à la rénovation énergétique de chaque logement. Un investissement important mais néanmoins vite rentabilisé, puisque « les travaux entrepris, grâce à cet éco-prêt, procurent un gain énergétique moyen de 56%, dont bénéficient les locataires lors du paiement de leurs factures d’énergie ».

D’autre part, la préfecture salue également le nombre d’emplois maintenus ou créer sur le territoire grâce aux multiples opérations de rénovation de logements sociaux. Au total, ce sont plus de 3 000 experts du secteur du bâtiment qui sont impliqués dans ce processus.

L’année dernière, 71 000 logements sociaux franciliens avaient déjà été rénovés grâce à l’éco-prêt éponyme depuis 2009. « Notre région représente 37% du nombre total d’éco-prêts accordés en 2015 au plan national », notait alors la préfecture, qui estimait à 180 000 le nombre de résidents ayant profité d’une « meilleure qualité de vie » grâce à la rénovation de leur habitat.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Rénovation de logements : bilan mitigé pour l’Anah

Rénovation de logements : bilan mitigé pour l’Anah

Légère déception pour l’Agence nationale de l’habitat (Anah) : alors que ces deux dernières années, le programme ‘’Habiter mieux’’ avait permis de réalisation 50 000 rénovations énergétiques, ce chiffre est tombé sous la barre des 41 000 en 2016. Un résultat qui est malheureusement bien loin de l’objectif fixé à 70 000 logements. Le nombre global d’habitats rénovés grâce à l’Anah est également en baisse à 69 769, contre 77 000 l’année précédente.
Le ministère de la Cohésion des territoires salue l’« année très positive » de l’Anah

Le ministère de la Cohésion des territoires salue l’« année très positive » de l’Anah

L’année dernière, près de 81 000 logements ont bénéficié d’une aide publique de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Ce sont finalement 15,7% de biens de plus qu’en 2016 qui ont pu faire l’objet d’une rénovation énergétique. Des résultats salués par Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, et Julien Denormandie, secrétaire d’État.
Immobilier : des transactions toujours élevées, mais jusqu’à quand ?

Immobilier : des transactions toujours élevées, mais jusqu’à quand ?

L’activité du marché immobilier est restée au beau fixe avec 965000 ventes en 2018, soit une hausse de +0,3% par rapport à l’année précédente. Des chiffres positifs qui s’expliquent par des taux d’intérêt toujours historiquement bas. La FNAIM (Fédération nationale de l’immobilier) souligne néanmoins qu’une baisse a été constatée en novembre 2018, et rappelle que la confiance des ménages reste un facteur décisif pour l’année à venir.
Renouvellement urbain : l’ANRU valide de nombreux projets en juillet

Renouvellement urbain : l’ANRU valide de nombreux projets en juillet

Le Ministère de la Cohésion des territoires annonce que le mois de juillet a été marqué par une forte activité pour l’Agence nationale pour la Rénovation urbaine (ANRU), qui a validé les projets de 20 quartiers, mobilisant près de 820 millions d’euros. Depuis le lancement du Nouveau Programme National de Renouvellement urbain (NPNRU), de nombreux projets ont été validés dans plus de 290 quartiers à travers la France.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter