L’OPPBTP lance Prev’App pour faciliter le contrôle des échafaudages fixes Vie des sociétés | 01.07.19

Partager sur :
L’OPPTBP a bien compris que les artisans et salariés du BTP étaient toujours plus friands des outils numériques sur chantier. Dans ce contexte, et pour faciliter leur quotidien, l’OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics) annonce le lancement de l’application Prev’App, qui permet de checker le montage de tout échafaudage fixe directement depuis un smartphone, le tout par une simple dictée vocale et sans avoir à écrire.

Alors que toute entreprise est tenue de vérifier le bon montage des échafaudages fixes que ses salariés utilisent, l’OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics) a imaginé Prev’App – en fonction des retours terrain - une application capable d’aider les chefs d’entreprises et salariés du BTP à réaliser plus facilement ce contrôle sur chantier au quotidien.

 

Une application qui permet de dicter les observations sans avoir à les écrire

 

Grâce à cette nouvelle application téléchargeable sur PlayStore, la personne en charge du contrôle peut remplir les rapports de vérification directement depuis son smartphone, simplement en dictant à voix haute ses observations. Ainsi, plus besoin d’écrire ni de taper le texte sur le clavier du téléphone.

 

Parmi les catégories disponibles sur cette application : l’enregistrement du chantier, le contrôle des 10 points incontournables avant la mise en service, la conservation de l’ensemble des rapports de vérification, ainsi que l’identification du vérificateur.

 

Quelques rappels essentiels

 

Dans sa vidéo « Utiliser un échafaudage fixe en sécurité » disponible sur son site, l’OPPBTP rappelle les principes de base et les trois vérifications réglementaires : avant la mise ou remise en service, la vérification journalière, et la vérification trimestrielle (au bout de 3 mois d’utilisation). L’organisme de prévention souligne également qu’il existe autant de notices de montage que de fabricants et de produits, et que les différentes marques ne sont pas compatibles.

 

Le lancement de cette nouvelle application et les modules liés s’inscrivent dans les actions de prévention mises en place par l’OPPBTP, à l’instar de sa campagne de communication « Travaux en hauteur, pas droit à l’erreur ! », dont le partenariat avec la CNAM a récemment été prolongé jusqu’en 2022.

 

C.L.

Photo de une : Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les professionnels mobilisés contre le risque de chutes de hauteur

Les professionnels mobilisés contre le risque de chutes de hauteur

Alors que les chutes de hauteur restent encore aujourd’hui la première cause d’accidents graves et mortels dans le secteur du BTP, les professionnels lancent une nouvelle campagne de sensibilisation. Baptisée « travaux en hauteur, pas le droit à l’erreur », cette campagne donne plusieurs pistes aux professionnels pour se prémunir contre ce risque.
Prévention : comment faire baisser le nombre d'accidents sur les chantiers ?

Prévention : comment faire baisser le nombre d'accidents sur les chantiers ?

Toutes les minutes, un accident avec arrêt de travail survient dans le secteur du BTP, qui compte 1 576 000 salariés. Ces accidents provoquent 5 incapacités permanentes chaque heure et 131 décès par an. Face à cette sinistralité, l'organisme de prévention et de formation l'OPPBTP oeuvre chaque année auprès des entreprises pour qu'elles adoptent les bons réflexes et le bon management. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la prévention n'est intuitive pour personne.
L’OPPBTP et la CNAM renouvellent leur campagne de prévention contre les chutes en hauteur

L’OPPBTP et la CNAM renouvellent leur campagne de prévention contre les chutes en hauteur

Quatre ans après le lancement d’une première campagne de prévention contre les risques de chutes en hauteur, l’OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics) et la CNAM (Assurance Maladie – Risques professionnels) ont décidé de renouveler leur convention de partenariat jusqu’en 2022 pour renforcer le dispositif en fonction des retours d’expérience et améliorer les résultats.
Pic de chaleur : les mesures à prendre sur les chantiers

Pic de chaleur : les mesures à prendre sur les chantiers

En cette période estivale, le ministère du Travail a rappelé les mesures que les employeurs du BTP doivent mettre en place afin de prévenir les risques professionnels liés aux grandes chaleurs. Aides mécaniques à la manutention, adaptation des horaires de travail, sources d’eau fraîche potable à proximité des postes de travail… les précautions à prendre sont diverses et concernent aussi bien l’employeur que l’employé.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter