Le groupe Fehr devient actionnaire de Béton Direct Vie des sociétés | 13.02.19

Partager sur :
Le groupe Fehr devient actionnaire de Béton Direct
Béton Direct, start-up spécialisée dans la vente en ligne de béton frais prêt à l’emploi, a annoncé ce jeudi 7 février avoir fait entrer l’un de ses partenaires, le groupe Fehr, dans son capital. Ce dernier, acteur majeur de la préfabrication de béton, a en effet investi 650 000 euros dans le capital de la société lancée à Lyon en 2016. Un partenariat qui ouvre des opportunités pour les deux entreprises concernées.

L’Alsacien Fehr a investi 650 000 euros dans la start-up Béton Direct, devenant ainsi actionnaire. Déjà partenaire de la plateforme depuis près de deux ans, le groupe explique avoir été immédiatement convaincu par le concept élaboré par la jeune pousse, et notamment par la simplicité du parcours d’achat proposé aux internautes, qui permet d’obtenir un devis immédiat en ligne, et qui prend en charge à distance l’intégralité du cycle de vente pour le compte de ses centrales à béton partenaires.

« L’expertise de Béton Direct sur la cible des particuliers va nous permettre de mieux servir cette typologie de clients. Nous avons pu mesurer leur grande qualité de conseils. Un parcours d’achat digital, combiné à un service client expert, permettent d’augmenter le panier moyen avec la vente d’options et de services, et par la même occasion, de faciliter la vie des clients lors de la mise en œuvre. Au final, c’est l’ensemble de la chaîne qui est optimisée : de la réalisation du devis, au coulage sur chantier », souligne Pierre Fehr, président du groupe éponyme.

Maintenir un niveau d’investissement élevé

Parallèlement, la start-up Béton Direct estime que la participation du groupe Fehr à son capital lui permettra de renforcer sa structure financière, mais aussi de maintenir un niveau d’investissement élevé pour atteindre ses objectifs 2019, alors que les prévisions de croissance des ventes de béton prêt à l’emploi devraient être multipliées par 4 par rapport à 2018. L’entreprise insiste néanmoins sur le fait qu’elle conservera son indépendance et que la plateforme restera « ouverte et autonome ».

« Les deux enjeux clés pour une start-up comme la nôtre sont la vitesse et l’excellence en matière d’expérience client ! Je me réjouis personnellement de ce rapprochement avec le Groupe Fehr, qui va nous permettre de continuer à creuser l’écart, tout en conservant notre indépendance. C’est un acteur qui voit loin et qui nous ressemble ! », a déclaré Julien Lebourgeois, fondateur de Béton Direct.

La start-up rappelle que « ce rapprochement ne modifie en rien les rapports que Béton Direct entretient avec ses partenaires actuels, en particulier avec ceux qui évoluent sur les mêmes marchés que le Groupe Fehr ». Elle poursuivra l’élargissement de sa gamme de produits et de services pour ses centrales à béton partenaires « pour renforcer leur différenciation et contribuer à fidéliser leur clientèle ».

Parmi les objectifs actuels de l’entreprise : développer une offre Software as a Service (SaaS) adaptée aux besoins des producteurs de béton prêt à l’emploi, avec la mise en place d’un « portail clients à leurs couleurs », pour que ces derniers puissent proposer à leurs propres clients un parcours simple et fluide.

C.L
Photo de Une : ©Fehr/Béton Direct

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Point.P Matériaux de Construction présente Le Studio GA

Point.P Matériaux de Construction présente Le Studio GA

Il y a un an, Point.P Matériaux de Construction lançait Génération Artisans, un dispositif d’accompagnement inédit destiné à ses clients professionnels. Depuis, la société n’a eu de cesse d’enrichir son offre pour répondre aux besoins des petites et moyennes entreprises en proposant notamment des outils visant à faciliter la gestion de leur activité. Dernière nouveauté en date, Le Studio GA, un service digital pour créer, en quelques clics, des supports de communication.
Tolteck.com, un outil simple et abordable pour passer du tableur au logiciel de devis

Tolteck.com, un outil simple et abordable pour passer du tableur au logiciel de devis

Pour beaucoup de petits artisans du bâtiment, l’investissement dans un logiciel de devis et de facturation est un investissement coûteux et souvent complexe à gérer. On estime aujourd’hui qu’environ 50% des entreprises du bâtiment de moins de 10 salariés font leur devis avec un tableur et éditent devis et factures avec un traitement de texte ! Une start-up a peut-être trouvé un remède à cette situation. Découvrons …
Bilan positif pour France Air, qui investit dans la digitalisation et l’innovation

Bilan positif pour France Air, qui investit dans la digitalisation et l’innovation

France Air peut se féliciter d’une croissance de 7% de son chiffre d’affaires, qui atteint 148 millions d’euros pour l’année 2018. Face à ces résultats positifs, la société a décidé d’investir dans la digitalisation, avec la numérisation de son catalogue et la transition vers un site plus responsive, mais aussi dans l’innovation, avec de nouveaux produits plus performants.
La Capeb et Isover partenaires pour l’isolation des logements

La Capeb et Isover partenaires pour l’isolation des logements

Depuis plusieurs années, la Capeb et Isover s’associent pour renforcer les compétences des artisans en matière d’isolation des logements. Les deux partenaires ont annoncé hier, mercredi 16 janvier, avoir renouvelé leur collaboration pour une durée de 3 ans. L’objectif : faire monter en compétences les artisans et favoriser les solutions pour réussir la transition énergétique.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter