Le prêt de haut de bilan 2.0 séduit les bailleurs sociaux Vie des sociétés | 27.09.18

Partager sur :
Bien que très récent, le prêt de haut de bilan de deuxième génération (PHB 2.0) a déjà rencontré un franc succès auprès des bailleurs sociaux. En un mois, ils sont 384 à s’être laissés séduire par le dispositif. La demande a ainsi dépassé le seuil des 700 millions d’euros, permettant de financer la construction de 107 000 logements familiaux neufs.
Le 5 juin dernier, la Caisse des dépôts et Action Logement lançaient la seconde génération du prêt de haut de bilan (PHB 2.0) visant à soutenir les investissements des organismes HLM. Grâce à ce dispositif, les bailleurs ayant des projets de construction ou de rénovation peuvent bénéficier d’un prêt s’étalant sur 30 à 40 ans, avec un taux à 0% sur les 20 premières années.

Or, seulement un mois après le lancement du PHB 2.0, 384 acteurs du parc social avaient déjà souscrit à une offre de prêt. Un succès tel que la première tranche de 700 millions d’euros, qui composaient l’enveloppe pour 2018, a déjà été dépassée ! Que les professionnels se rassurent néanmoins : deux autres tranches seront débloquées dans les années à venir, à hauteur de 700 millions d’euros en 2019, et 600 millions d’euros en 2020.

« Ces prêts PHB 2.0 constituent un accélérateur de la consolidation des acteurs du logement social, souhaitée par le gouvernement. Leur regroupement permettra en effet, à travers une meilleure mutualisation de leurs ressources, de mettre en place une politique d’investissement plus ciblée sur les zones à fort besoin en logements sociaux », souligne Delphine Gény-Stephann, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances.

Plus de logements sociaux en perspective

Au-delà de l’engouement des organismes HLM pour ce nouveau dispositif, la réussite du PHB 2.0 répond à un véritable enjeu national : construire plus de logements, notamment dans les territoires les plus tendus. Ce sont ainsi 107 000 biens sociaux qui devraient voir le jour grâce à cet outil financier.

« Le succès de ce dispositif démontre qu’il répond à une demande importante du secteur social. Il s’inscrit pleinement dans l’objectif de la loi Elan de libérer la construction de logements, notamment de logements sociaux afin d’aider nos concitoyens les plus fragiles à se loger dignement », se félicite Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires.

Du côté des deux organismes à l’origine du PHB 2.0, c’est également la satisfaction qui prime. « Ce succès démontre que nos solutions correspondent aux besoins des bailleurs sociaux », témoigne Eric Lombard, directeur général de la Caisse des dépôts.

Et à Bruno Arcadipane, président du groupe Action Logement, de promettre d’autres innovations financières visant à répondre aux attentes de chacun des acteurs : « En contrepartie de son soutien actif à la production neuve, Action Logement dégage de nouvelles capacités d’attribution locative pour remplir durablement sa mission au service du logement des salariés des entreprises privées. » De bon augure pour les professionnels, et pour les locataires du parc social.
                       
60 000 nouveaux logements étudiants à horizon 2022

En parallèle de ses commentaires concernant le bilan du PHB 2.0, le ministère de la Cohésion des territoires, aux côtés de celui de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, a lancé ce 26 septembre le Comité national de pilotage du ''plan 60 000 logements étudiants''. Dans le cadre de cette initiative, 60 000 biens réservés aux jeunes seront produits d’ici 2022, en plus des 40 000 chambres et studios réalisés ces 5 dernières années. Un Observatoire du logement étudiant a également été mis en place afin d’identifier les territoires en forte demande.
 

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Aides à la pierre : 150 000 logements sociaux financés en 2017

Aides à la pierre : 150 000 logements sociaux financés en 2017

Pas moins de 450 millions d’euros de crédits seront consacrés aux aides à la pierre en 2017. C’est ce qu’a décidé le Fonds national éponyme, qui a voté jeudi dernier son budget couvrant l’année à venir. Grâce à cette somme importante, ainsi qu’aux 12 millions d’euros tirés de la majoration du prélèvement SRU, près de 150 000 logements sociaux pourront être financés l’an prochain.
Logement : les programmes des candidats à la présidentielle décryptés (rapport)

Logement : les programmes des candidats à la présidentielle décryptés (rapport)

À quelques jours du premier tour de la présidentielle, l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) a publié un rapport détaillant les propositions des différents candidats. L’occasion de découvrir que si ces derniers se sont peu exprimés sur le sujet du logement durant la campagne, il n’a pas été oublié pour autant ! Retour sur les programmes des principaux concurrents dans la course à l'Élysée.
Le parc locatif social ne désemplit pas !

Le parc locatif social ne désemplit pas !

Alors que le logement social est au cœur de nombreuses mesures polémiques, le gouvernement a partagé ce 30 novembre un état des lieux du parc locatif au 1er janvier 2017. Un bilan globalement positif, car si le nombre de biens sociaux est en augmentation, celui des logements vacants, lui, ne cesse de baisser. Preuve également de la nécessité de continuer à produire ce type d'habitations.
Le logement social doit-il s’ouvrir aux capitaux privés ?

Le logement social doit-il s’ouvrir aux capitaux privés ?

Dans une récente étude, l’Inspection générale des finances (IGF) et le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) dresse un panorama du financement des organismes de logement social. Alors que le secteur a été secoué par de récentes réformes, doit-il s’ouvrir à des capitaux privés ? Les auteurs de l’étude imaginent 4 scénarios parmi lesquels l’octroi d’un mandat de gestion locative sociale à tout acteur respectant un cahier des charges.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter