Les adjuvants pour des bétons plus durables Vie des sociétés | 13.06.18

Partager sur :
Le Syndicat national des adjuvants pour bétons et mortiers (SYNAD) a lancé une campagne de communication technique et pédagogique dont l’objectif est d’encourager l’utilisation de plastifiants et superplastifiants. L’initiative vise également à susciter l’intérêt pour un métier de haute précision et à former les acteurs du secteur de la construction à des gestes indispensables à l’obtention de bétons performants, durables et esthétiques.
Le SYNAD défend l’idée que les plastifiants et superplastifiants sont aujourd’hui « indispensables à l’optimisation des performances physiques, environnementales et esthétiques des bétons ».

Et c’est pour mettre en avant les adjuvants que le syndicat a lancé, au printemps 2018, une campagne de communication technique et pédagogique.

Les adjuvants sont des produits « à très haute valeur ajoutée technologique ». Ils jouent « un rôle majeur tant au point de vue des performances du matériau durci que de la facilité de sa mise en œuvre », précise un communiqué.

Le SYNAD indique notamment que l’utilisation de plastifiants et superplastifiants permet d’améliorer la maniabilité des bétons frais. Encourager cet usage permettrait en outre de stopper les ajouts d’eau sur chantier et ainsi obtenir « des bétons de qualité répondant aux strictes exigences de la norme béton EN 206/CN et à des critères renforcés en termes de développement durable, d’esthétique des ouvrages et de durabilité ».

« Stop à l’ajout d’eau dans vos bétons »

Le syndicat insiste ainsi sur la nécessité de ne plus ajouter d’eau dans les bétons et préconise plutôt l’ajout de plastifiant/superplastifiant : « Plus un béton est fluidifié avec de l’eau, plus ses résistances mécaniques sont dégradées. »

« Quand de l’eau est ajoutée au ciment, naturellement celui-ci s’agglomère pour former des grumeaux piégeant l’eau. L’ajout d’un plastifiant/superplastifiant permet de défloculer ces grumeaux afin de libérer l’eau qui s’y trouve. Cette action a pour conséquence d’augmenter la fluidité du béton ».

L’utilisation de plastifiant/superplastifiant permet ainsi d’augmenter l’ouvrabilité du béton et par conséquent facilite la mise en place du matériau, augmente le temps d’utilisation du béton, permet de mieux remplir les coffrages, améliore le confort d’utilisation, contribue à l’obtention de meilleurs parements et apporte une aide au pompage, selon le syndicat.

D’un point de vue économique, privilégier les adjuvants c’est réduire le dosage en ciment, c’est utiliser des granulats moins nobles et c'est élargir le périmètre de livraison de la centrale à béton.

D’un point de vue environnemental, c’est réduire l’empreinte carbone, optimiser la quantité d’eau utilisée et c'est aussi la possibilité d’incorporer de l’eau recyclée.

Diffuser les bonnes pratiques

L’initiative a également pour vocation de susciter l’intérêt pour un métier de haute précision et de former les acteurs de la construction à des gestes indispensables à l’obtention de bétons faciles à mettre en œuvre, respectueux de l’environnement, durables et esthétiques.

R.C
Photo de une : ©BASF
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Pour ses 50 ans, le SYNAD fait évoluer son logo

Pour ses 50 ans, le SYNAD fait évoluer son logo

Pour ses 50 ans, le Syndicat national des adjuvants pour bétons et mortiers (SYNAD) se dote d’un nouveau logo. « Plus graphique et moderne », il fait écho aux valeurs portées par le SYNAD : innovation, environnement, service et pédagogie. Cette date anniversaire est également l’occasion pour le syndicat de rappeler ses fondamentaux et ses engagements.
BASF modifie les propriétés des bétons préfabriqués

BASF modifie les propriétés des bétons préfabriqués

Le groupe BASF a présenté, en décembre dernier, une nouvelle technologie permettant de prolonger le maintien de maniabilité du béton en offrant de « très hautes performances » à jeune âge. Baptisé MasterSure HES 1503, ce superplastifiant est destiné à la préfabrication et est également orienté prémurs et voussoirs.
Petite ode au béton signée de

Petite ode au béton signée de "l'inventeur" du ciment

Mélange de ciment, de granulats, d’eau et d’adjuvants, le béton est un matériau rustique mais complexe, exigeant un matériel de fabrication performant. Depuis l’invention du ciment artificiel en 1817 par Louis Vicat, le béton a démontré ses atouts.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter