Les campagnes en faveur de l’apprentissage se multiplient Vie des sociétés | 25.04.18

Partager sur :
Muriel Pénicaud présentera vendredi 27 avril au conseil des ministres le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel. Il doit notamment permettre de redonner un souffle à l’apprentissage. C’est d’ailleurs dans cet esprit que la ministre du travail a lancé la campagne #DémarreTaStory, une action quelque peu reprise par le Medef qui présente ce jour « L’Apprentissage, mon Plan A ».
Le 23 avril dernier, la ministre du Travail a lancé la campagne
« Avec l’apprentissage #DémarreTaStory » dont l’objectif est la mobilisation des apprentis « contre les idées reçues sur l’apprentissage ».

Pour concevoir cette campagne, Muriel Pénicaud explique avoir été à la rencontre de centaines d’apprentis dans les CFA, chez les Compagnons du devoir, dans les réseaux des Familles rurales, sur les campus métiers. Au final, ils sont plus d’une quarantaine à avoir rejoint le mouvement autour d’un défi commun : « montrer combien l’apprentissage permet de s’épanouir, tout en assurant un avenir professionnel ».

L’apprentissage « représente tous les métiers et tous les secteurs, prépare à tout type de diplômes, permet à chacun de construire un parcours adapté à ses envies, est un tremplin pour l’emploi ». Il mérite ainsi d’être « enfin connu et reconnu à sa juste valeur », dit la ministre.

Des fédérations professionnelles engagées

L’action menée par le Gouvernement se voit aujourd’hui renforcée par la mobilisation du Medef en faveur de l’apprentissage et de l’alternance. Pierre Gattaz, son président, regrette en effet la « scandaleuse dévalorisation » de cette voie d'excellence. L'apprentissage « un moyen formidable de former les jeunes et les moins jeunes à des métiers et au travers de cela, à des valeurs d’entraide et de partage ». 

« Les jeunes qui sont en apprentissage cumulent une double intelligence : celle de la main et du cerveau. Ce n’est pas donné à tout le monde ! Le drame c’est que notre beau pays a totalement occulté cette façon d’apprendre, en ne voulant valoriser que la voie académique et les savoirs théoriques », dénonce Pierre Gattaz. 

Cet engagement en faveur de l'apprentissage, le Medef a voulu le traduire via « une campagne d’une ampleur assez nouvelle ». Aux côtés de ses partenaires et de 17 fédérations professionnelles, le Medef a décidé de mener deux actions : 

- La mise en place d’une campagne numérique « les taffeurs » qui va réunir 5 apprentis autour d’un clip réalisé par Lisandro Cuxi, vainqueur de la 6e saison de The Voice, pour changer le regard des jeunes sur l’apprentissage ;
- Le déploiement de deux outils : la plateforme Tomyjob et un baromètre sur la perception de l’apprentissage par les chefs d’entreprise. 

« Devenir apprenti, c’est mettre le travail collectif, la coopération et le partage de savoirs au cœur de sa formation (…). L’alternance et l’apprentissage ne sont pas qu’une solution alternative qui permet de pallier une situation d’échec scolaire. L’apprentissage c’est notre plan A », souligne un communiqué.

A travers cette campagne, le Medef appelle les acteurs de l’éducation, du monde politique et du milieu économique à prendre leurs responsabilités, en agissant de concert pour encourager et développer l’apprentissage et l’alternance.

R.C
Photo de une : ©Fotolia 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le projet « BTP Mobilité+ » du CCCA-BTP de nouveau soutenu par l'UE - Batiweb

Le projet « BTP Mobilité+ » du CCCA-BTP de nouveau soutenu par l'UE

Depuis 2014, le CCCA-BTP travaille à développer la mobilité européenne des apprentis du BTP pour leur permettre de perfectionner leurs compétences à l'étranger et de gagner en employabilité. Cette année encore, le projet « BTP Mobilité+ » a reçu le soutien de l'Union européenne, à travers une subvention de 800 000 euros, qui permettra de financer la mobilité de 720 apprentis et formateurs sur deux ans.
Opération « recrutement » pour l’Union des Fédérations du Bâtiment d’Ile-de-France - Batiweb

Opération « recrutement » pour l’Union des Fédérations du Bâtiment d’Ile-de-France

Le bâtiment recrute et le fait savoir ! Vendredi 25 et samedi 26 janvier 2019, l’Union des Fédérations du Bâtiment d’Ile-de-France sera sur le Salon de l’Apprentissage, de l’Alternance et des Métiers. L’événement, qui se déroulera à Paris-Porte de Versailles, permettra à l’UFB Ile-de-France de présenter les opportunités de carrières du secteur et la diversité des filières de formation en apprentissage dans les CFA de la région.
Edilians, industriel engagé en faveur de l’alternance - Batiweb

Edilians, industriel engagé en faveur de l’alternance

Depuis 2015, Edilians et l’Institut de Formation aux Affaires et à la Gestion (IFAG) mènent des actions pour soutenir l’alternance et favoriser l’intégration des étudiants au sein de l’entreprise. Pour la 4e année consécutive, le partenariat a été reconduit. Il doit permettre de faciliter les échanges entre les apprenants, jeunes diplômés, anciens élèves et Edilians.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter