Les Français et l’immobilier : une étude identifie 5 types d’achats Vie des sociétés | 04.10.19

Partager sur :
Les Notaires de France publient, avec Harris Interactive, les résultats d’une enquête sur les nouveaux comportements des Français face à l’immobilier. Cette dernière permet notamment de voir que les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir devenir propriétaires pour des raisons avant tout financières. L’étude identifie également 5 types d’achats immobiliers selon les aspirations des futurs propriétaires. Précisions.

A l’occasion de la semaine de l’immobilier, les Notaires de France dévoilent les résultats d’une étude inédite sur les nouveaux comportements immobiliers des Français. L’enquête a été menée par Harris Interactive du 28 juin au 8 juillet 2019 auprès d’un échantillon national représentatif de 1505 personnes âgées de plus de 18 ans.

 

De cette étude ressort que les Français changent en moyenne 5 fois de logements dans leur vie. Plus l’âge avance, plus les déménagements se multiplient. La moyenne dépasse ainsi les 5 déménagements chez les plus de 50 ans, et atteint même 6 chez les plus 65 ans.

 

Nombre moyen de déménagements par région. Source : Harris Interactive

 

44% des Français veulent changer de logement dans les 5 ans

 

A noter également : 44% des interrogés ont l’intention de changer de logement dans les cinq prochaines années. Une proportion plus forte chez les plus jeunes et les non propriétaires.

 

Les principaux critères qui poussent les Français à vouloir changer de logement ? Le désir de devenir propriétaire pour 40%, la volonté d’accéder à un meilleur logement pour 39%, et la recherche d’opportunités professionnelles ou les études pour 34%.

 

La qualité de vie et l’attractivité des territoires est aussi un facteur qui pousse 23% des Français à vouloir déménager.

 

Devenir propriétaire, une préoccupation croissante

 

71% des personnes interrogées déclarent avoir acquis leur résidence principale entre 25 et 40 ans. Il en ressort que l’âge moyen du premier achat est de 32 ans.

 

Ce sont d’abord des raisons financières qui poussent les Français à devenir propriétaires. Parmi les raisons qui font passer le pas : arrêter de dépenser son argent dans un loyer (35%), réaliser un investissement/placement pérenne (33%), et le sentiment d’indépendance en pouvant aménager son propre logement (34%).

 

L’achat immobilier est pour plus de 70% d’entre eux l’objectif d’une vie : 72% des Français estiment qu’il faut absolument être propriétaire avant la retraite. 43% jugent même que l’on n’a pas vraiment réussi sa vie si l’on n’obtient pas ce statut.

 

5 profils-types d’achats immobiliers

 

L’étude identifie et met exergue 5 profils-types d’achats immobiliers :

 

-L’achat difficile ou inabordable : l’achat reste compliqué pour 26% des Français, notamment dans les zones rurales où l’on trouve des personnes âgées aux revenus modestes.

 

-L’achat aboutissement : il s’agit aussi de personnes plutôt âgées mais avec des moyens financiers plus importants, pour qui l’achat immobilier est un aboutissement qui s’inscrit dans une logique de meilleure qualité de vie. Ce type d’achat concerne 24% des Français.

 

-L’achat horizon : il concerne un public plus jeune et plus urbain. Ce sont des personnes qui ont déjà accédé à la propriété dès qu’elles ont eu les moyens financiers, ou qui envisagent de le faire très prochainement. Il représente 21% des interrogés.

 

-L’achat projet familial concerne 16% des Français. Ce type d’achat privilégie la taille du logement, la proximité d’établissements scolaires ou encore l’attachement familial à une région.

 

-L’achat investissement raisonnable (13%) rassemble une majorité de propriétaires ou futurs propriétaires qui achètent jeunes, notamment dans l’optique de faire un investissement et de se rassurer. Ils attendent le bon moment d’un point de vue personnel et financier.

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La maison séduit toujours autant les Français, même les plus jeunes ! (étude) - Batiweb

La maison séduit toujours autant les Français, même les plus jeunes ! (étude)

Alors que la SMABTP, CGI Bâtiment, et LCA-FFB (renommé « Pôle Habitat FFB ») se regroupaient ce mercredi 16 septembre pour leur convention nationale annuelle, les organisateurs ont présenté une nouvelle enquête sur les aspirations des Français concernant leur logement. On y apprend notamment que la maison séduit toujours autant, notamment les propriétaires et les familles, mais aussi les 18-34 ans, qui sont 80 % à se projeter dans une maison dans les 5 ans à venir.
Promotion immobilière : les attentes des particuliers décryptées - Batiweb

Promotion immobilière : les attentes des particuliers décryptées

ERA Immobilier, réseau d’agences à l’échelle européenne, a publié le 30 octobre l’édition 2018 de son étude intitulée « Le consommateur et les acteurs de l’immobilier ». Véritable outil au service des professionnels du marché, ce document offre une vision détaillée des attentes et perceptions des Français vis-à-vis des agents immobiliers. Retour sur les principaux enseignements de cette enquête.
Les habitants des petites communes sont les plus satisfaits de leur logement - Batiweb

Les habitants des petites communes sont les plus satisfaits de leur logement

Ce mardi 8 octobre avait lieu la présentation du troisième baromètre Qualitel/Ipsos. Cette année, le thème de la qualité du logement dans l’attractivité des territoires a été retenu. 80 questions ont été posées à 4850 personnes âgées de plus de 18 ans. Elles ont évaluées leur logement en fonction de nombreux critères et ont été interrogées sur leurs aspirations. Il en ressort que les habitants des communes de moins de 2000 habitants sont bien plus satisfaits et attachés à leur logement que les franciliens.
58% des ménages français sont propriétaires de leur résidence principale  - Batiweb

58% des ménages français sont propriétaires de leur résidence principale

Une étude Insee révèle qu’entre 1968 et 2014, la part des ménages propriétaires de leur résidence principale en France métropolitaine est passée de 43% à 58%. Cette tendance haussière concerne particulièrement les ménages de plus de 60 ans et les plus aisés. La région Bretagne enregistre le pourcentage de propriétaires le plus élevé, avec des chiffres supérieurs ou égaux à 65%.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter