Matériels de BTP : bon bilan 2019, mais des inquiétudes pour la suite Vie des sociétés | 31.03.20

Partager sur :
Matériels de BTP : bon bilan 2019, mais des inquiétudes pour la suite Batiweb
La fédération DLR a dévoilé, ce vendredi 27 mars, le bilan 2019 de l’activité des matériels de chantier. Si ce bilan est tout à fait satisfaisant, avec notamment +14 % pour la distribution de matériels de BTP, DLR se montre en revanche plus pessimiste pour l’avenir, redoutant l’impact économique de la crise du coronavirus pour le reste de l’année.

L’année 2019 aura été propice pour la location de matériels de BTP. Le chiffre d’affaires a été en hausse pour toutes les filières, que ce soit la distribution et la location de matériels de BTP, ou la distribution et location de matériels de manutention.

 

2019, une année dynamique

 

La distribution de matériels de BTP a ainsi vu son chiffre d’affaire augmenter de +14 %. La fédération DLR fait également état d’une hausse de +5 % pour la location de matériels de BTP, et de +4,6 % pour la distribution et location de matériels de manutention.

 

Avec +14 %, la distribution de matériels de BTP a vu son chiffre d’affaire progresser de +12 % par rapport à 2018. Selon la fédération DLR, cette accélération s’explique par la bonne santé du secteur du BTP, qui a bénéficié d’une hausse de lancements de projets en amont des élections municipales.

 

Dans le détail, les ventes de matériels neufs sont en croissance de +15 % sur l’année 2019, et les ventes d’occasion ont également augmenté de +5 %.

 

Par ailleurs, le nombre d’entreprises actives dans le secteur de la distribution de matériels de chantier se révèle également être en hausse de +7 %. DLR dénombre ainsi 1058 entreprises travaillant dans ce domaine. Cette vitalité a également un impact sur le recrutement, puisque les emplois en augmenté de +1 % dans les ateliers et de +6 % dans la vente.

 

Même son de cloche du côté de la location de matériels de BTP, qui enregistre une croissance de +5 % de son chiffre d’affaires, pour un total de 4,7 milliards d’euros. Le nombre d’entreprises est également en hausse de +3,6 %. Fin 2019, le secteur comptait 28 900 actifs, soit 5,4 % de plus qu’en 2018.

 

En revanche, petite ombre au tableau pour les investissements, qui ont ralenti de -10 %, après deux années de fortes hausses. Malgré cette baisse, DLR note toutefois que la valeur du parc est en augmentation de 8,7 %, à 8,6 milliards d’euros.

 

Enfin, côté distribution et location de matériels de manutention, la filière voit son chiffre d’affaire augmenter de +4,6 %, après +0,5 % en 2018. Les ventes de matériels de manutention neufs représentent l’activité la plus importante, à hauteur de 43 % du CA. Ce segment est par ailleurs en hausse de +6 % sur un an.

 

Malgré ce bilan tout à fait satisfaisant pour 2019, la fédération DLR s’est montrée plus pessimiste pour l’année à venir, présageant le fort impact économique de la crise causée par le Covid-19.

 

C.L.

Photo de une : Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Troisième trimestre positif pour les professionnels des matériels de construction et de manutention Batiweb

Troisième trimestre positif pour les professionnels des matériels de construction et de manutention

Après un début d’année solide pour les fournisseurs et loueurs d’engins de chantier, toutes les activités couvertes par la Fédération des matériels de construction et de manutention DLR ont encore progressé au cours du troisième trimestre 2018. La distribution, tout particulièrement, affiche une croissance de +15% sur un an, tandis que la location en est à son douzième trimestre consécutif de hausse. Le bilan.
Un début d’année en or pour le DLR  Batiweb

Un début d’année en or pour le DLR

Les professions représentées par la Fédération DLR se portent bien. En effet, les activités de distribution, location et manutention ont enregistré des hausses respectives de 36%, 2% et 6% au cours de ce premier trimestre. La Fédération explique notamment cette tendance par la dynamique de reprise de l’économie française.
Europe : les équipements de construction au beau fixe (étude) Batiweb

Europe : les équipements de construction au beau fixe (étude)

« Le marché européen des équipements de construction fonctionne bien » scande le Committee for european construction equipment (CECE), qui vient tout juste de publier un rapport sur le sujet. L’occasion d’apprendre que le secteur a vu ses ventes augmenter de 10% en 2016, en partie grâce à la France et l’Allemagne, dont les résultats permettent de booster l’ensemble du continent. Bilan et perspectives du marché.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter