Patrick Liébus, nouveau président de la CAPEB Vie des sociétés | 19.02.10

Partager sur :
Patrick Liébus a été élu Président de la CAPEB, la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment, organisation représentative dont il était le 1er vice-président depuis 2001. Il succède à Jean Lardin qui préside l’UPA (Union Professionnelle Artisanale) depuis le 21 janvier dernier.
Élu au 1er tour d’un scrutin à bulletin secret par le Conseil d’administration, ce maître artisan couvreur à la tête d’une entreprise employant 7 salariés (dans l’Ain) devient donc à 55 ans le nouveau chef de file de l’artisanat du bâtiment. Le Conseil d’administration a ensuite procédé à l’élection du nouveau Bureau confédéral. Adhérent à la CAPEB depuis 1981, Patrick Liébus souhaite développer d’une part la formation, étape essentielle pour préparer les professionnels à relever des défis comme la rénovation thermique des bâtiments ou l’accessibilité au handicap. Et d’autre part la valorisation des conjoints d’artisan, dont le rôle est essentiel au bon fonctionnement des entreprises.

À l’aune d’une année qui s’annonce difficile au plan économique pour les petites entreprises (activité en baisse de -2,5% sur l’année selon les prévisions), le nouveau président de la CAPEB se montre rassurant : « L’artisanat du bâtiment a toujours connu des hauts et des bas, mais il a toujours démontré ses capacités d’adaptation et de réaction dans les périodes difficiles. J’invite les artisans à ne pas baisser les bras et je les encourage à se tourner vers leur organisation professionnelle qui est là pour les accompagner et les aider à se positionner sur les nouveaux marchés qui s’ouvrent. »

Pour l’organisation syndicale de la CAPEB, Patrick Liébus souhaite un ancrage toujours plus grand dans le territoire, et dans le concret. Cela passe tout d’abord par le renforcement du Réseau des CAPEB départementales et régionales, une priorité absolue pour lui : « C’est une chance d’avoir un Réseau sur l’ensemble du territoire. Il faut le renforcer, le faire vivre, le dynamiser et faire en sorte que partout les artisans puissent trouver une réponse à leurs attentes. Il faut donner envie aux artisans d’adhérer et ne pas hésiter pour cela à prendre son bâton de pèlerin ! ».

La force de la CAPEB réside selon lui dans son rôle de pionnier, d’éclaireur, qui lui vaut la confiance et la reconnaissance des partenaires et des élus. « Il faut que les Pouvoirs publics se tournent spontanément et systématiquement vers la CAPEB pour toutes les questions qui concernent et intéressent les artisans du bâtiment » explique-t-il. Patrick Liébus souhaite maintenir l’implication de la CAPEB au sein de la grande famille artisanale. Il confie parlant de l’Union Professionnelle Artisanale : « Je suis heureux d’être investi au moment où c’est Jean Lardin, au nom de la CAPEB, qui préside l’UPA. Nous devons créer plus de synergies, miser sur cette complémentarité pour donner une impulsion décisive au secteur. Je souhaite être celui qui fera le lien. »

B.P
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L'activité de l'artisanat du bâtiment se replie de 3% au 3e trimestre

L'activité de l'artisanat du bâtiment se replie de 3% au 3e trimestre

La Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) indique que l'activité de l'artisanat du bâtiment en France a reculé de 3% au troisième trimestre. Ce repli, qui marque le sixième trimestre de baisse consécutif, a été particulièrement marqué dans le neuf (-6%), tandis que l'activité de l'entretien-amélioration a cédé 1%.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter