Pierre-Emmanuel Thiard réorganise la stratégie de Point.P Travaux publics Vie des sociétés | 26.04.17

Partager sur :
Ayant pris la tête de Point.P Travaux publics l'année dernière, Pierre-Emmanuel Thiard a partagé ce matin la stratégie qu'il souhaitait mettre en place pour développer la filiale de Saint-Gobain. Avec un objectif clairement affiché : « être le partenaire privilégié de ses clients pour les aider à répondre aux enjeux majeurs de ces prochaines années ». De l'innovation à la formation des équipes, en passant par un enrichissement de l'offre, retour sur les grands axes sur lesquels mise désormais Point.P Travaux publics.
La reprise de la construction est là, et Point.P Travaux publics compte bien en profiter. Nommé directeur général de l'entreprise en 2016, Pierre-Emmanuel Thiard a fait part ce 26 avril de ses ambitions pour les mois à venir. Et 2017 s'annonce particulièrement dense !

Créée il y a moins de dix ans, Point.P Travaux publics s'impose pourtant comme un acteur incontournable du marché de la distribution de matériaux et services pour les TP. La filiale de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France ne compte cependant pas se reposer sur ses lauriers, comme en témoigne sa volonté d'enrichir son offre.

Toujours plus de rérérences

Souhaitant plus que jamais « être visible et en fer lance sur l'offre la plus complète et la plus adaptée (…) sur l'ensemble des métiers de l'aménagement du territoire », Pierre-Emmanuel Thiard souhaite aujourd'hui se focaliser sur trois nouveaux marchés : l'adduction d'eau potable, l'assainissement non-collectif et les réseaux secs.

Avec, pour chacun de ces segments, des professionnels formés et aptes à conseiller les clients et un nombre de références en constante augmentation (respectivement jusqu'à 1 500 pour l'adduction d'eau potable, 54 du côté de l'assainissement et même plus de 1 000 pour les réseaux secs).

Par ailleurs, Point.P Travaux publics vient tout juste de publier un catalogue-tarifs présentant son offre complète. « Vitrine du savoir-faire », selon les termes du directeur général, ce document recense 1 000 produits disponibles dans toutes les agences, et 3 000 à 6 000 références supplémentaires selon les stocks régionaux. Tiré à 20 000 exemplaires, le catalogue est disponible depuis le début du mois en agence.

Un travail important autour de l'innovation

Autre chantier majeur pour le spécialiste des matériaux de travaux publics : l'innovation. Dans ce sens, l'entreprise espère notamment « proposer constamment de nouvelles solutions pour [ses] clients et pour les collectivités », c'est-à-dire « des produits plus durables, plus économes, qui font gagner du temps, de l'argent, et de la qualité à l'ensemble de l'écosystème », comme l'indique Pierre-Emmanuel Thiard.

A titre d'exemple, l'année 2016 a notamment été marquée par l'arrivée sur le marché de Cimtex Hydro, version imperméable et résistante aux produits chimiques de la toile de béton Cimtex lancée en 2013. Point.P Travaux publics s'est également associé à la start-up XtreeE afin d'élaborer une solution d'impression 3D béton, expérimentée dès demain sur un chantier lillois pour Sade (groupe Veolia).

Dans un autre registre, Point.P Travaux publics travaille actuellement au développement d'un service de demande de devis en ligne via son site internet, qui a totalisé 1 million de visiteurs uniques l'année dernière. Le digital fera, du reste, partie intégrante de la stratégie de l'entreprise, Pierre-Emmanuel Thiard souhaitant doubler l'offre produits disponible (soit 16 000 références d'ici la fin de l'année).

Des experts au service des clients

Dernier axe majeur de la stratégie développée par le nouveau directeur général, la montée en compétence des équipes Point.P Travaux publics semble plus que jamais nécessaire pour renforcer la proximité de l'entreprise avec ses clients. « Nous avons mis en place un service de prescription national », fait savoir Pierre-Emmanuel Thiard. « Sur l'ensemble du territoire, nous avons une équipe d'ingénieurs d'affaires, régionaux ou spécialisés sur des métiers (…) qui sont maintenant dédiés à plein temps à la relation avec les maîtres d’œuvre et les maîtres d'ouvrage. »

Un vaste dispositif auquel vient s'ajouter le réseau dédié au Grand Paris, qui ne cesse de s'étoffer. Pour preuve, Point.P Travaux publics a inauguré, le 1er avril dernier, sa douzième agence francilienne à Corbeil, dans l'Essonne. Prochaine étape : l'ouverture d'un autre point de vente, à Lyon cette fois, à l'automne 2017.

Fabien Carré
Photo de Une : ©Point.P Travaux Publics/Légende : façade de la nouvelle agence de Corbeil (Essonne)
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Manitowoc change de département mais pas de stratégie - Batiweb

Manitowoc change de département mais pas de stratégie

Le fabricant américain de grues de chantier Manitowoc Cranes fermera d'ici la fin de l'année son site de La Clayette (Saône-et-Loire) pour le délocaliser à... une vingtaine de kilomètres de là, dans la Loire. Mais le transfert ne sera pas sans conséquences.
Les entreprises du BTP peu touchées par les grèves - Batiweb

Les entreprises du BTP peu touchées par les grèves

Alors que de plus en plus d’entreprises subissent des grèves, le secteur de la construction, lui, semble être épargné par ce phénomène. C’est en tout cas ce qu’affirme le ministère du Travail dans une étude publiée en décembre dernier et portant sur l’année 2014. Des résultats positifs qui font écho à ceux de l’étude Ayming, qui indiquait déjà que le BTP est le secteur le moins touché par l’absentéisme.
61% des déchets inertes du BTP recyclés en 2014 - Batiweb

61% des déchets inertes du BTP recyclés en 2014

Bonne nouvelle pour le secteur de la construction ! Selon un rapport publié par le Commissariat général au développement durable, qui dépend du ministère de l’Environnement, de plus en plus de déchets inertes du BTP sont valorisés ou réutilisés dès leur sortie de chantier, à hauteur de 61% en 2014 (contre 49% six ans plus tôt). Tour d’horizon des chiffres de l’étude.
Bruno Cavagné reconduit à la tête de la FNTP - Batiweb

Bruno Cavagné reconduit à la tête de la FNTP

Regroupant quelque 7 500 entreprises du secteur, la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) a annoncé ce mercredi 31 mai la réélection de Bruno Cavagné au poste de président. Ce dernier, qui signe par là même son second mandat, a ainsi fait part de sa volonté d'enrichir l’offre de services proposée par l’organisme, avec notamment la mise en place de nouvelles formations dédiées au BIM.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter