Saint-Gobain Distribution Bâtiment France accélère sérieusement dans le numérique Vie des sociétés | 09.02.17

Partager sur :
Depuis quelques mois, Saint-Gobain Distribution Bâtiment France (Point.P, La Plateforme du bâtiment, Outiz, Cedeo, Brossette …) a annoncé plusieurs créations et acquisitions qui ont pour point commun le numérique. Alors que le géant de la distribution des matériaux du bâtiment nous avait habitués à communiquer sur le développement de son réseau de distribution, ses annonces sont aujourd’hui centrées sur des créations de services Web, des prises de participation dans des start-ups et le développement de places de marchés
Une conférence de presse de Patrice Richard, le D.G. de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France, commence à ressembler à une « keynote » de Steve Jobs, feu le fondateur d’Apple. Elle se tient dans un incubateur de jeunes pousses, on y parle start-up, place des marchés, intermédiation digitale, la cravate a disparu au profit d’un col ouvert et le port du jean se profile à l’horizon.
 
Patrice Richard et ses équipes ont constaté que le marché de la rénovation, même s’il a lui aussi souffert de la crise, représente toujours près de 50% du C.A. du bâtiment. Ce segment de marché est par nature beaucoup plus diffus que le neuf et les particuliers y pèsent d’un poids important. L’intermédiation entre les particuliers et les artisans via Internet s’est développée depuis le mitan des années 2000, mais a fortement progressé avec la crise et c’est aujourd’hui plus de 2,5 millions de demandes de devis qui transitent par le Web. Pour la part liée à la décoration et à l’aménagement intérieur, les architectes, décorateurs d’intérieurs n’interviendrait que sur 2% de ce marché.
 
La rénovation et les travaux lourds pour Homly You
Présenté il y a quelques semaines, Homly You est la réponse de SGDB France à la forte croissance de la mise en relation sur Internet. Celle-ci consiste à mettre en relation via une plateforme digitale des particuliers ayant des travaux à effectuer dans leur logement et des entreprises susceptibles de les réaliser.
La plate-forme de Saint-Gobain se développe indépendamment des  enseignes du groupe, mais compte bien s’appuyer sur celles qui comptent une part non négligeable de particuliers dans leur clientèle. « Il a toujours eu des particuliers qui franchissent la porte de nos points de vente le samedi, mais nous n’avions pas de réponse à leur apporter quand ils recherchaient un artisan pour faire faire les travaux les plus complexes. » précise Olivier Waldin, le directeur de cette nouvelle filiale.
Homly You va donc constituer la réponse de Saint-Gobain à ces particuliers, qui pourront déposer leur demande de devis directement en ligne ou via le point de vente. Homly You s’engage à ce que chaque particulier soit mis en relation avec 4 artisans maximum.
 
Le service est gratuit pour le particulier, et c’est l’artisan qui s’abonne au service. L’abonnement fixe coûte 29€/hT par mois et chaque devis est ensuite facturé entre 10€ et 30€, suivant la nature des travaux. Du point de vue de l’artisan, le service est proche de celui de ses concurrents les plus avancés. Ceux-ci disposent d’une grande expérience, puisqu’ils développent des prestations de mises en relation depuis plus de 10 ans.
La différence avec ces concurrents est que le service est fourni par une société qui appartient au principal distributeur de matériaux pour le bâtiment. Saint-Gobain Distribution revendique un taux de pénétration de 75% sur les 450 000 entreprises du bâtiment, exprimé en comptes clients ouverts. Patrice Richard, président de SGDB France, précise même  "Il s'agit d'aider nos professionnels à être plus performants"
Dans l’abonnement mensuel, Homly You offre à l’artisan la possibilité de disposer d’un mini-site vitrine, qui lui permet de mettre en valeur ses prestations et les chantiers réalisés.
Enfin, l’équipe d’Homly You insiste beaucoup sur la qualité des leads (les demandes de devis) et entend se mettre au niveau des meilleurs, puisqu’elle affirme qualifier toutes les demandes émanant des particuliers, depuis son centre d’appel.
Jusqu’à aujourd’hui, seul e-travaux.com (filiale du groupe BATIWEB) effectue une telle qualification systématique des demandes émanant des particuliers, car c’est la clef de la satisfaction de l’artisan et du particulier.
 
Monmaitrecarre.com pour la décoration
Avec le site  monmaitecarre.com, on monte d’un cran dans l’échelle des travaux puisqu’il s’agit d’un site qui permet à un particulier de publier un concours rémunéré (appel d’offres) pour obtenir les services d’un architecte d’intérieur ou d’un décorateur.
La start-up est partie du constat que les particuliers faisaient peu appel à ces professions pour la décoration de leur intérieur, notamment parce que le prix semblait un obstacle ou qu’il paraissait difficile de trouver le bon décorateur. L’objectif du site est donc de faciliter la mise en relation, sur un modèle original.
Le particulier publie un appel d’offres sur le site, auquel peuvent répondre trois professionnels, qui seront rémunérés par le particulier, via la plateforme.
Le coût est connu et sans surprise, à 25€ par m2 de surface du bien.
Chaque professionnel est rémunéré pour fournir une planche d’ambiance et un rendu 3D de sa proposition. À l’issue de l’appel d’offres, le particulier pourra faire appel, ou pas, au professionnel dont il a préféré la proposition, afin de lui confier le suivi des travaux.
Pour les professionnels, c’est l’opportunité de trouver de nouveaux clients au-delà de la clientèle traditionnelle des architectes d’intérieur. Et chacune de leur participation à un concours est rémunérée, ce qui n’est pas négligeable.
 
Et OUTIZ pour l’achat en ligne
Le dispositif se complète par la création d’une place des marchés pour l’enseigne en ligne OUTIZ. Annoncée dans nos colonnes en octobre dernier, la plateforme de vente multicanal de SGDB France a ouvert son site à des marchands indépendants avec pour ambition de passer de 15 000 produits proposés aux visiteurs du site, à près de 100 000 produits en quelques mois. Une ambition à prendre au sérieux quand on connaît la puissance logistique du premier distributeur de France.
Outiz Click & collect 
 
Ne pas se laisser prendre au piège d’AMAZON ou faire mieux que lui ?
Patrice Richard a aussi affiché l’ambition que SGDBF soit la première source d’information produits des professionnels, avec la création massive de contenus pour les sites Web du groupe depuis deux ans.
Une entreprise du bâtiment qui utiliserait tous les services maintenant offerts pourrait vivre en vase clos dans l’écosystème numérique du distributeur. Celui-ci l’aide à se mettre en valeur sur le web, lui fournit des opportunités de chantier, met à sa disposition des configurateurs, lui fournit de l’information, puis lui vend ses matériaux de construction et les livre tout en assurant une partie de sa trésorerie …
 
C’est donc bien à petites touches mais avec une vue d’ensemble et une stratégie clairement affichée qu’on voit se dessiner un acteur majeur du numérique à destination des entreprises du bâtiment. La question qui se pose, sans réponse à ce jour, est la façon dont ces entreprises et leurs syndicats représentatifs vont voir le mastodonte de la distribution prendre ainsi le pouvoir dans le domaine du numérique.
 
Les artisans, fortement attachés à leur indépendance, sont néanmoins de plus en plus amenés à utiliser le Web et les outils numériques dans leur activité. Et ils attendent, comme tout le monde, des services simples et bien conçus où l’expérience utilisateur est placée au centre des outils mis à leur disposition.
 
C’est ce qu’Amazon a bien compris, qui vise aujourd’hui à une universalité de services. Et si cela inquiète beaucoup la grande distribution généraliste, Saint-Gobain relève le gant dans la distribution spécialisée et dit chiche au géant américain. 

Régis Bourdot

Amazon et son "Mois du Bâtiment" pour les PROS
Amazon fait de la promo vers les Pros
Le mois du bâtiment sur Amazon.com
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les plafonds en plaques de plâtre s’offrent de nouvelles ossatures

Les plafonds en plaques de plâtre s’offrent de nouvelles ossatures

La réalisation des plafonds passe, depuis quelques années, par un procédé devenu la norme : la mise en place de plaques de plâtres. Celles-ci s’appuient sur des ossatures spécifiques. Plusieurs solutions sont aujourd’hui disponibles, intégrant la mise au point de nouveaux systèmes. Parmi eux, figure la solution Rapid’fix, développée par la société USG France connue pour ses plafonds suspendus.
La canicule va durer, attention aux risques sur les chantiers !

La canicule va durer, attention aux risques sur les chantiers !

Dans le bâtiment, le mois d’août n’est pas synonyme d’arrêt de l’activité, car certains travaux ne peuvent justement se faire que quand d’autres sont en congés. Et l’épisode de canicule que traverse la France depuis plusieurs semaines est parti pour durer encore. Cela implique des précautions importantes pour les travailleurs du bâtiment. Voici les conseils de Patrick Liébus, président de la CAPEB.
Chauffages par le sol : nouvelle source de sinistre

Chauffages par le sol : nouvelle source de sinistre

Le chauffage par le sol fait partie des techniques mises au point depuis plusieurs années et bénéficiant, aujourd’hui, d’un regain d’intérêt. Il est notamment de plus en plus combiné à la mise en place d’une pompe à chaleur, dans les constructions neuves. Plusieurs pathologies sont cependant liées à cette solution de chauffe, principalement dues à une mauvaise mise en œuvre lors de la pose.
Une différence méconnue, entre éco-quartier et éco-lotissement

Une différence méconnue, entre éco-quartier et éco-lotissement

L’éco-logement est aujourd’hui en pleine expansion. Il en existe deux types, implantés dans les agglomérations ou en périphérie : les éco-lotissements et les éco-quartiers. Ces derniers, très prisés, sont également présents dans les zones rurales avec le même engouement. L’objectif de ces nouvelles constructions est, dans tous les cas, le même : respecter les principes de développement durable. Pour mieux comprendre les orientations de ces deux types de construction, il est essentiel de savoir ce que recouvre chacun des termes, leurs différences et leurs enjeux, le tout expliqué par Pierre-Emmanuel Charbon, aménageur - maître d’œuvre, porteur du projet de construction sur la commune de Megève.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter