Plan Initiative Copropriétés : des moyens financiers doublés en 2021 Vie des sociétés | 14.01.21

Partager sur :
Deux ans après le lancement du plan Initiative Copropriétés, Emmanuelle Wargon, ministre chargée du Logement, a fait le point avec l’ensemble des partenaires de la stratégie nationale d’intervention sur les copropriétés. A ce jour, 51 987 logements ont été rénovés ou sont en cours de rénovation. La ministre a annoncé, entre autres, que le budget alloué pour 2021 allait doubler. Les détails

Lancée en 2018, à Marseille, la mission du plan Initiative Copropriétés (PIC) est simple : apporter des solutions de prévention et d’accompagnement aux copropriétés fragiles. 

En 2020 et malgré la crise sanitaire mondiale, l’Anah a atteint ses objectifs. Au total, 51 987 logements ont été rénovés ou sont en cours de rénovation, depuis le lancement du PIC. 15.000 logements ont également été rénovés énergétiquement dans le cadre du dispositif de l’Anah, Habiter Mieux Copropriété. 

« En 2020, le plan est rentré dans une phase opérationnelle, avec des premiers résultats concrets tout à fait satisfaisants », se félicite Emmanuelle Wargon. 

 

202 M€ mobilisés 

Après avoir réuni ce 12 janvier l’ensemble des acteurs mobilisés, Emmanuelle Wargon annonce que les moyens financiers du plan Initiative Copropriétés vont doubler pour l’année 2021. 202 M€, c’est la somme que se voit attribuer le PIC pour la rénovation des copropriétés dégradées, dont 24,7 M€ grâce aux crédits France Relance.  « Plus que jamais, les moyens de l’Agence sont au service des copropriétés pour permettre à leurs habitants de retrouver des conditions de vie dignes », exprime Thierry Repentin, Président de l’Anah.

MaPrimeRénov', qui, rappelons-le, est désormais accessible aux copropriétés depuis le 1er janvier 2021, viendra également appuyer l’ensemble des copropriétés. 65.000 logements se verront alors aider financièrement pour leurs travaux de rénovation énergétique. 

De plus, 90 % des copropriétés inscrites en suivi national du plan Initiative Copropriétés sont en quartier NPNRU (Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain). De ce fait, l’ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine) a déjà validé près de 170 M€ de financements afin d’intervenir sur les copropriétés dégradées. « Dans de nombreux territoires, nous passerions à côté de nos objectifs si nous avions une action massive sur les logements sociaux, les équipements publics et les aménagements mais que nous laissions de côté l’habitat privé dégradé. C’est le sens de notre action commune avec l’Anah et tous les partenaires du plan Initiative Copropriétés », indique Olivier Klein, président de l’ANRU.

« J’ai demandé à ce que l’on puisse venir compléter les outils existants avec notamment la création d’un observatoire des impayés de charges pour les copropriétés inscrites dans le PIC. C’est grâce à cette mobilisation collective en appui aux territoires que nous résoudrons les situations trop longtemps bloquées » souligne la Ministre chargée du logement, avant de conclure « cette action ciblée et coordonnée doit pouvoir être amplifiée en 2021 car vivre dans un environnement digne et sûr est un droit fondamental. »

 

Marie Gérald
Photo de Une : ©AdobeStock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Premier bilan positif pour le plan Initiative Copropriétés - Batiweb

Premier bilan positif pour le plan Initiative Copropriétés

Lancé il y a un an, le plan « Initiative Copropriétés » prévoit la rénovation, voire la destruction et la reconstruction d’environ 700 ensembles immobiliers dégradés, soit l’équivalent de 60 000 logements à rénover. Dressant un premier bilan ce lundi 27 janvier, le ministre du Logement s’est félicité de l’efficacité du plan, avec déjà 24 000 logements en cours de rénovation, soit près de la moitié des opérations prévues.
Rénovation énergétique des copropriétés : quel est l’impact de la crise ? - Batiweb

Rénovation énergétique des copropriétés : quel est l’impact de la crise ?

Depuis le 16 mars, la crise du Covid-19 et les mesures de confinement ont créé un coup d’arrêt pour la rénovation énergétique des copropriétés. C’est le constat dressé par l’Agence parisienne du Climat, qui a interrogé plusieurs bureaux d’études et organismes, qui témoignent de l’arrêt des chantiers, de la baisse des consultations et demandes d’aide. Les Français reprendront-ils tout de même leurs projets ?
MaPrimeRénov' sera finalement accessible à tous en 2021 - Batiweb

MaPrimeRénov' sera finalement accessible à tous en 2021

Alors que le nouveau dispositif d'aides aux travaux de rénovation énergétique devait bénéficier à 200 000 ménages modestes, seuls 25 000 en ont profité. Face à ces faibles résultats, parfois imputés à la crise liée au Covid-19 ou au manque de lisibilité, Emmanuelle Wargon a annoncé que MaPrimeRénov' serait finalement étendue à tous les ménages, y compris les plus aisés, et même élargie aux propriétaires bailleurs et aux copropriétés.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter