Premier bilan positif pour le plan Initiative Copropriétés Collectivités territoriales | 28.01.20

Partager sur :
Lancé il y a un an, le plan « Initiative Copropriétés » prévoit la rénovation, voire la destruction et la reconstruction d’environ 700 ensembles immobiliers dégradés, soit l’équivalent de 60 000 logements à rénover. Dressant un premier bilan ce lundi 27 janvier, le ministre du Logement s’est félicité de l’efficacité du plan, avec déjà 24 000 logements en cours de rénovation, soit près de la moitié des opérations prévues.

Un an après le lancement du plan « Initiative Copropriétés », qui vise à rénover près de 700 ensembles immobiliers dégradés d’ici 10 ans, soit environ 60 000 logements, Julien Denormandie, ministre du Logement, a dressé un premier bilan ce lundi 27 janvier.

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les résultats sont très positifs, avec près de la moitié des rénovations prévues déjà financées.

 

Près de la moitié des rénovations déjà financées

 

Au total, « 324 projets ont déjà démarré et 24 000 logements ont déjà vu leurs travaux financés », a détaillé Julien Denormandie, ajoutant que 4 000 logements supplémentaires étaient concernés par des projets plus vastes de reconstruction, également financés.

 

Pour ce vaste plan sur 10 ans, l’Etat prévoit une enveloppe de 2,5 milliards d’euros. Des organismes publics comme l’Agence nationale de l’habitat (Anah), l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru), et d’autres acteurs du logement comme la Caisse des dépôts, Action Logement et Procivis participent aussi largement à cette initiative.

 

Procivis, qui propose des prêts à taux zéro pour engager les travaux, annonce ainsi avoir mobilisé 41 millions d’euros sur l’année 2019 pour rénover une trentaine de copropriétés en difficultés, « essentiellement en région parisienne, et dans les métropoles de Lyon et Marseille ». Pour l’année 2020, le réseau prévoit d’ores et déjà d’engager 71 millions d’euros pour d’autres sites prioritaires.

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Immobilier : des transactions toujours élevées, mais jusqu’à quand ? - Batiweb

Immobilier : des transactions toujours élevées, mais jusqu’à quand ?

L’activité du marché immobilier est restée au beau fixe avec 965000 ventes en 2018, soit une hausse de +0,3% par rapport à l’année précédente. Des chiffres positifs qui s’expliquent par des taux d’intérêt toujours historiquement bas. La FNAIM (Fédération nationale de l’immobilier) souligne néanmoins qu’une baisse a été constatée en novembre 2018, et rappelle que la confiance des ménages reste un facteur décisif pour l’année à venir.
Renouvellement urbain : l’ANRU valide de nombreux projets en juillet - Batiweb

Renouvellement urbain : l’ANRU valide de nombreux projets en juillet

Le Ministère de la Cohésion des territoires annonce que le mois de juillet a été marqué par une forte activité pour l’Agence nationale pour la Rénovation urbaine (ANRU), qui a validé les projets de 20 quartiers, mobilisant près de 820 millions d’euros. Depuis le lancement du Nouveau Programme National de Renouvellement urbain (NPNRU), de nombreux projets ont été validés dans plus de 290 quartiers à travers la France.
La rénovation énergétique des copropriétés, nouvelle priorité du BTP - Batiweb

La rénovation énergétique des copropriétés, nouvelle priorité du BTP

Arriver à une diminution d’au moins 38 % de la consommation d’énergie d’ici 2020 est l’objectif des travaux de rénovation énergétique des immeubles existants. Cette donnée a été rappelée par Philippe Pelletier, Président du Plan Bâtiment Grenelle, au cours de la conférence intitulée « Rénovation positive ». Le gouvernement Ayrault a également annoncé son intention de mettre en œuvre 600.000 nouveaux logements par an, en lieu et place des 300.000 jusque-là programmés. Cette volonté implique d’encourager les copropriétés privées à réaliser ces travaux. Celles-ci représentent 8,5 millions de logements, soit 1/4 des résidences principales.
Effondrement à Marseille : un audit de l’habitat indigne va être lancé - Batiweb

Effondrement à Marseille : un audit de l’habitat indigne va être lancé

Lundi dernier, deux immeubles se sont effondrés en plein centre de Marseille. Situés au 63 et au 65 rue d’Aubagne, les bâtiments étaient connus des autorités. Alors que 5 corps ont été retrouvés dans les décombres, la colère des habitants ne cesse de monter. La cité phocéenne semble en effet particulièrement concernée par les problèmes d’habitat indigne. L’Etat promet de lancer un audit très prochainement.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter