Qualité de l'air intérieur : un nouveau label voit le jour Vie des sociétés | 29.11.17

Partager sur :
Qualité de l'air intérieur : un nouveau label voit le jour
Pouvant avoir des répercussions directes sur la santé, la qualité de l'air intérieur intéresse de plus en plus les professionnels de l'habitat. Dans ce registre, l'Association pour la qualité de l'air intérieur (APQAI) a récemment lancé le label IntAIRieur, qui offre un référentiel simple visant à engager les constructeurs sur les questions relatives au bien-être des habitants. Décryptage.
Alors que les questions relatives à la qualité de l'air intérieur prennent de plus en plus d'ampleur, un nouveau label a récemment vu le jour. Résultant d'une initiative de l'Association pour la qualité de l'air intérieur (APQAI), ce dernier, baptisé « IntAIRieur », s'adresse aux professionnels de la construction qui souhaitent s'engager en faveur du confort des habitants.

« En choisissant un logement labellisé INTAIRIEUR, les futurs usagers ont la garantie que le constructeur a pris en compte la qualité de l'air intérieur durant la conception (choix des matériaux, …) et la réalisation (vérification du fonctionnement de la ventilation, …) de leur futur foyer pour leur offrir un meilleur confort et une plus grande sérénité », explique l'Association.

Dans le détail, le label tient compte de critères variés, parmi lesquels les conditions d'aération du bien et les sources de pollution extérieure. L'obtention de la certification résulte d'une démarche ''classique'' pour ce type de procédés. En effet, c'est au maître d'ouvrage d'en faire la demande avant le dépôt du permis de construire afin que le programme soit étudié par un auditeur agréé.

Ce dernier organise ses observations selon 4 axes majeurs : la sensibilisation des différents intervenants, l'intégration du bâtiment dans son environnement immédiat, les équipements, produits et matériaux de construction, et le renouvellement de l'air au sein du bâtiment. Au terme de ce processus, le label est finalement délivré par l'organisme Immolab, créé en parallèle.

L'Association pour la qualité de l'air intérieur précise par ailleurs que le label IntAIRieur aura très prochainement l'occasion de faire ses preuves, puisque le promoteur Bouygues Immobilier a d'ores et déjà choisi de se lancer dans une démarche de labellisation pour son projet de logements « Le Séqué », à Bayonne.

F.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Un guide pour faire le point sur la réglementation relative à la qualité de l’air intérieur

Un guide pour faire le point sur la réglementation relative à la qualité de l’air intérieur

Alors que la qualité de l’air intérieur tient une importance grandissante dans la manière de concevoir les bâtiments, le réseau Socoda, dédié à la distribution professionnelle pour les secteurs du BTP et de l’industrie en France, a récemment publié un nouveau guide portant sur cette thématique. L’ouvrage en profite pour revenir sur la règlementation en vigueur dans les établissements recevant du public.
La Capeb soucieuse du bien-être des chefs d’entreprise du bâtiment

La Capeb soucieuse du bien-être des chefs d’entreprise du bâtiment

Alors que les questions relatives à la Santé et la sécurité au travail (SST) tiennent une importance grandissante, la Capeb a annoncé ce 19 janvier le renforcement de son partenariat avec Garance et IRIS-ST. Le but : mettre en place un dispositif « afin de renforcer la prévention du risque de stress au travail des chefs d’entreprise et conjoints du bâtiment ». Les détails.
Bâtiment connecté, où en est-on ?

Bâtiment connecté, où en est-on ?

A l’occasion du Salon de l’Immobilier d’entreprise (SIMI) 2017, la Charte « Bâtiments connectés, bâtiments solidaires et humains » a été lancée. L’initiative, qui compte aujourd’hui 127 signataires, a défini un cadre de référence qui s’est concrétisé par la publication de référentiels techniques mais également par la mise en place de deux labels dédiés « Ready to Services » et « NF Habitat HQE » mention « bâtiment connecté ». Un an après le lancement de la démarche, où en est-on ?
Certification CTB-B+ : Protac, une entreprise toujours plus engagée

Certification CTB-B+ : Protac, une entreprise toujours plus engagée

Créée en 1995 à Lamballe, Protac, entreprise du Groupe Rose, spécialiste de la construction bois, s’est très vite engagée dans la recherche constante de procédés de fabrication qualitatifs. Tant et si bien que la société a été l’une des premières à être distinguée de la certification CTB-B+. Délivrée par l’Institut FCBA, cette dernière souligne l’efficacité des traitements appliqués au bois, assurant leur durabilité.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter