Fermer

RE2020 : Les menuiseries en acier Jansen trouvent leur place

La réglementation environnementale 2020 fixe un cap ambitieux pour le secteur de la construction neuve. Dans l’objectif du bâtiment bas carbone, le fabricant de menuiseries Jansen vante les avantages de l’acier, un matériau performant, durable et recyclable.
Publié le 17 novembre 2022

Partager : 

RE2020 : Les menuiseries en acier Jansen trouvent leur place - Batiweb

Depuis l’entrée en vigueur de la RE2020 en janvier dernier, le secteur du bâtiment doit répondre à plusieurs enjeux, dont celui d’améliorer la performance énergétique des bâtiments neufs. Ce qui obligent les architectes à s'orienter davantage vers des matériaux plus neutres en carbone. 

Pour Laurent Milano, chef des ventes Descasystem Jansen : « l’essentiel est là, les produits existent et cette RE2020 est une belle opportunité. Elle permet de mettre encore plus en évidence notre savoir-faire en tant que gammiste de produits techniques dans un milieu spécifique qu’est celui de la menuiserie ». 

L’acier, un matériau moins carboné que l'aluminium 

 

Avec une isolation thermique renforcée, les menuiseries en acier Jansen répondent aux exigences de la nouvelle réglementation thermique. « Les coefficients d’isolation thermique de l’acier sont beaucoup plus performants que ceux de l’aluminium », souligne Descasystem, distributeur exclusif du fabricant Jansen. 

En effet, l'acier dispose d’une empreinte carbone plus faible que celle de l’aluminium, en lien notamment avec ses conditions de production « réalisées à l’aide de fours électriques à partir de ferrailles recyclées. On ne se retrouve pas avec des systèmes de coulées impliquant l’utilisation de coke et une forte pollution », explique Laurent Milano. 

Pour le chef des ventes, il est aussi important de noter que la RE2020 pousse à envisager le bâtiment « dans sa globalité », soulignant par exemple que pour fabriquer une tonne d’aluminium, il faut aussi 125 millions de litres d’eau, alors qu’il n’en faut pas pour fabriquer l’acier. Ou encore : quand il faut l’équivalent de 9 mois de consommation d’une personne pour produire l’acier, il en faut 12, soit 30% de plus pour l’aluminium.

Et depuis, l’acier « n’a cessé d’améliorer ses performances ».  La dernière évolution importante selon Olivier Audigue, responsable de la Prescription chez Descasystem Jansen, c’est la création de la gamme Janisol HI (high isolation) : « c’est une gamme à très forte isolation thermique, très présente sur le nord de l’Europe et qui se développe de plus en plus en France. C’est la parfaite démonstration de cette évolution de nos profils acier avec un coefficient de transmission thermique de seulement 0,8 W/m²K, inférieur à celui du double vitrage ».

Un autre avantage de ce matériau ? C'est qu’il peut être recyclé indéfiniment à destination d’autres applications sans changement de caractéristiques mécaniques. Ainsi, « avec ses solutions, Descasystem permet aux architectes et aux économistes de ne pas alourdir l’ensemble en termes d’impact écologique », commente Laurent Milano.  

 

Marie Gérald 

Photo de Une : © Descasystem -Jansen 

Par Marie Gerald

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.