Schneider Electric s’engage pour la création d’un centre de formation aux métiers de l’efficacité énergétique en Argentine Vie des sociétés | 06.12.18

Partager sur :
Le groupe Schneider Electric est conscient de l’importance de la formation aux métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, et s’engage aujourd’hui pour la création d’un centre d’excellence de formation technique franco-argentin. Une déclaration d’intention a été signée jeudi 29 novembre à Buenos Aires en présence des ministres de l’Education français et argentin. Explications.
Schneider Electric et sa Fondation ont signé une déclaration d’intention avec le Ministère français de l’Education nationale et de la Jeunesse et le Ministère argentin de l’Education, de la Culture, de la Science et de la Technologie, pour créer un centre d’excellence en formation technique aux métiers de l’efficacité énergétique.

La cérémonie s’est déroulée à Buenos Aires, le 29 novembre 2018, en présence de Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, Alejandro Finocchiaro, Ministre de l’Education, de la Culture, de la Science et de la Technologie argentin, et Pablo Gaggiolo, Directeur Industry et Services de Schneider Electric Argentine.

Schneider Electric, leader mondial de la gestion de l’énergie et des automatismes, explique que les problématiques environnementales transforment les métiers de l’énergie, nécessitant le développement de nouvelles compétences et la maîtrise de technologies innovantes. Cette dynamique vertueuse implique de la main d’œuvre et génère des créations d’emplois, mais nécessite aussi de former ces techniciens, ce qui sera possible grâce à la création de centres de formation.

Cette nouvelle initiative s’inscrit dans l’Accord-Cadre de coopération que Schneider Electric et le Ministère français de l’Education nationale et de la Jeunesse ont signé en décembre 2013, et qui porte sur la mise en place des centres d’excellence de formation technique à l’étranger.

Dès 2009, Schneider Electric s’était engagé à contribuer aux 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) et avait lancé un programme d’accès à l’énergie pour soutenir, en partenariat avec des structures locales, la formation professionnelle aux métiers de l’énergie pour les populations défavorisées. Un programme qui a contribué à la formation de plus de 190000 personnes dans plus de 45 pays.

Favoriser l’emploi de jeunes argentins défavorisés

Ce futur centre de formation sera créé sur le site de l’Instituto Nacional de Educacion Tecnologica (INET) et sera coordonné par un expert technique du Ministère français de l’Education nationale et de la Jeunesse français, avec l’appui de Schneider Electric, et en relation avec l’Ambassade de France en Argentine.

Les partenaires encourageront également le développement d’un réseau de centres de formation dans des villes argentines stratégiques comme Corrientes et Cordoba. Ces centres accueilleront prioritairement de jeunes argentins issus de milieux socio-économiques défavorisés.

« Cette déclaration d’intention commune est le début d’une collaboration porteuse d’avenir entre le Ministère français de l’Education nationale et de la Jeunesse, le Ministère argentin de l’Education, de la Culture, de la Science et de la Technologie, Schneider Electric et sa Fondation. Elle offrira à des jeunes de milieux défavorisés l’opportunité de développer leurs compétences professionnelles dans la filière électrique et d’accéder à l’emploi », a annoncé Pablo Gaggiolo, Directeur Industry & Services de Schneider Electric Argentine.

Prochaine étape : la signature d’une convention de partenariat tripartite d’ici avril 2019.

C.L.
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Label RGE : Qualit’ENR répond à la mise en demeure de la Commission européenne

Label RGE : Qualit’ENR répond à la mise en demeure de la Commission européenne

L’association Qualit’ENR a répondu ce mardi 30 avril à la mise en demeure de la Commission européenne envers la France et son label RGE, qu’elle accuse d’être trop restrictif pour les entreprises étrangères, et contraire à la directive européenne sur les services. Dans sa réponse, Qualit’ENR rappelle que ce dispositif a justement été créé pour répondre aux exigences de l’Union européenne, et qu’il est ouvert à toutes les entreprises demandeuses.
Partenariat entre la Fédération nationale compagnonnique des métiers du bâtiment et le CCCA-BTP

Partenariat entre la Fédération nationale compagnonnique des métiers du bâtiment et le CCCA-BTP

Quatre conventions de relation ont été signées entre les Associations Compagnons du Tour de France de quatre grandes régions françaises et le CCCA-BTP, réseau de l’apprentissage BTP, le mercredi 14 novembre. Un partenariat qui vise à renforcer la qualité de l’alternance ainsi que l’excellence des CFA formant aux métiers de la construction, en plus de répondre aux besoins du secteur. Le point sur les engagements pris des deux côtés.
Un accord pour développer les métiers du gaz de demain

Un accord pour développer les métiers du gaz de demain

Le ministère de l’Education nationale et les acteurs du secteur gazier ont signé un accord de coopération pour la création d’une nouvelle filière de formation. En effet, la convention porte sur le développement et l’attractivité des métiers de la filière gaz et doit permettre la revalorisation des métiers industriels. Il s’agit également de préparer les entreprises aux métiers du gaz de demain, une mutation nécessaire dans un contexte de transition énergétique.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter