Tour à la Défense : une entreprise chinoise fait polémique Vie des sociétés | 03.09.10

Partager sur :
La tour Carpe Diem, dans le quartier d'affaires de la Défense, se construira avec une entreprise chinoise, Yuanda. Une grande première en région parisienne dénoncée par des entreprises hexagonales.

La tour Carpe Diem, qui fait partie du plan de rénovation du quartier d’affaires, sera en partie construite par une société chinoise. En effet, le lot des « cadres des façades » avait été attribué à une société suisse appartenant à l'entreprise chinoise Yuanda, spécialisée dans les constructions métallurgiques. « Un mauvais coup porté aux entreprises de notre pays dans une période difficile, notamment dans le secteur de l'immobilier d'entreprise », a déclaré à l'AFP André Liebaud, président du syndicat national des façades.

Ouest Alu, une société du groupe qu’il dirige, avait déposé une offre de 24 millions d'euros pour ce lot, en concurrence avec une autre entreprise française et une italienne, mais Yuanda l'a emporté avec une offre inférieure à 18 millions d'euros, selon M. Liebaud qui dénonce « le dumping économique, social et environnemental des Chinois qui veulent s'implanter en France comme ils l'ont fait en Afrique et en Europe de l'Est ».

Protestation de la FFB

Le seul cas connu jusqu'à présent de la présence d'une entreprise chinoise sur un chantier de construction en France était celui d'une cimenterie de Lafarge dans la région de Bordeaux. « Cela représente une perte de 250 000 heures de travail pour une entreprise française », a regretté M. Liebaud qui indique que la Fédération française du bâtiment (FFB) a envoyé un courrier de protestation à la ministre de l'Economie Christine Lagarde.

Jean-François Roverato, PDG d'Eiffage a cité également, jeudi lors d'une conférence de presse, un autre chantier en Auvergne. Interrogé le 26 février sur l'entrée de la Chine sur le marché européen des infrastructures avec la construction de deux tronçons d'autoroute en Pologne, M. Roverato avait déclaré que cela méritait « un sujet de réflexion à long terme ». M. Roverato avait alors estimé que les groupes français ne craignaient pas la concurrence chinoise sur les grands projets en France tant qu'ils garderont leur compétitivité.

B.P

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La FFB présente deux outils pour « mieux valoriser » les déchets de chantier

La FFB présente deux outils pour « mieux valoriser » les déchets de chantier

Alors que le Gouvernement a publié, le 23 avril dernier, sa feuille de route économie circulaire, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) annonce le lancement de deux outils à destination des artisans et entrepreneurs. Soutenus par l’Ademe, ils visent à accompagner le secteur dans la valorisation des déchets de second œuvre issus de site de démolition/réhabilitation.
L’accueil au cœur de la 9e édition de la Journée de la Prévention

L’accueil au cœur de la 9e édition de la Journée de la Prévention

Chaque année, la Journée de la Prévention est l’occasion pour les salariés du BTP de revenir sur les risques professionnels auxquels ils s’exposent et, surtout, sur les gestes à adopter pour les éviter. L’événement, qui prend de plus en plus d’importance, reviendra cette année encore le 29 mars prochain avec une nouvelle thématique mise à l’honneur : l’accueil des salariés, sur le chantier ou à leurs postes de travail. Les détails.
Bilan difficile pour le secteur de la construction

Bilan difficile pour le secteur de la construction

Et ce qui devait arriver arriva ! Depuis le début de l’année, le secteur de la construction était parvenu tant bien que mal à se maintenir à un niveau convenable. Pourtant, l’activité s’est nettement dégradée de mars à mai 2018, avec une chute des autorisations et des mises en chantier de logements (respectivement -3,9% et -6,9%). Cette fois, même le non résidentiel ne parvient pas à sauver ce qui peut l’être, avec un recul des autorisations délivrées à hauteur de -5,1%

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter