Travaux au sein du logement : les habitudes des Français décryptées Vie des sociétés | 19.06.18

Partager sur :
1 003 Français représentatifs de la population ont répondu à l’enquête menée par Franfinance, filiale de la Société Générale, et l’Institut CSA portant sur la réalisation de travaux. Cette étude inédite a finalement rendu ses résultats ce mardi 19 juin, avec plusieurs enseignements intéressants. Il apparaît notamment que le montant des travaux est plus souvent inférieur à 5 000 euros, et qu’ils concernent principalement les murs (peinture, papier peint, etc.). Tous les résultats.
Franfinance et l’Institut CSA ont communiqué ce 19 juin les résultats d’une étude intitulée « Les Français et les travaux », qui fait suite à une enquête menée auprès de 1 003 répondants âgés de 18 ans ou plus du 7 au 11 mai.

L’occasion pour les deux entreprises de revenir, tout d’abord, sur le profil des habitants. Ainsi, le document révèle que 61% des Français sont propriétaires de leur résidence principale (majoritairement les 50 ans et plus), et 12% disposent également d’une résidence secondaire. Les locataires, quant à eux, représentent 32% de la population (48% des 18-24 ans, 45% des célibataires).

Sans surprise, sur les 63% de ménages ayant entrepris des travaux au cours des 5 dernières années, 77% étaient des propriétaires et 35% des locataires d’une résidence principale. Dans 34% des cas, les particuliers préfèrent effectuer la majorité des opérations par eux-mêmes. Ils sont cependant 30% à faire appel à un professionnel, en passant, par exemple, par une plateforme d’intermédiation telle que e-travaux.com.

Quel budget pour quels travaux ?

D’après Franfinance et CSA, 40% des ménages ont consacré moins de 5 000 € à leurs travaux au cours des 5 dernières années. Ils sont autant à dépenser plus de 10 000 € pour mener à bien leurs projets. Pour les financer, 71% ont mis de l’argent de côté, tandis qu’une personne sur 4 a effectué un crédit pour parvenir à ses fins.

Le plus souvent, les travaux concernent les murs (62%), qui arrivent loin devant la cuisine et les salles de bain (48%). L’isolation ne concerne que 36% des projets, tandis que seulement 11% des opérations menées depuis 2013 touchaient à l’éco-rénovation. Si la nature des travaux peut être assez variable, le motif le plus fréquemment cité reste l’amélioration du confort (67%).

Plus précisément, l’étude indique que 30% des Français souhaitent avant tout faire des économies d’énergies. Ils sont également 18% à vouloir augmenter la valeur de leur logement et 7% à chercher à obtenir une réduction d’impôt. Franfinance et l’Institut CSA ajoutent que « 1/5 des Français serait prêt à dépenser plus pour réaliser des travaux d’éco-rénovation ». De bon augure pour la transition énergétique de la France.

F.C
Photo de Une : Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Des charges toujours plus pesantes dans le budget logement des Franciliens

Des charges toujours plus pesantes dans le budget logement des Franciliens

S’appuyant sur les enquêtes Logement de l’Insee, l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Île-de-France a récemment publié sa propre étude relative aux charges dont doivent s’acquitter les locataires du parc social francilien. Le document révèle que les dépenses liées, entre autres, à l’eau ou à l’énergie ont largement augmenté au cours des 25 dernières années, au point d'atteindre aujourd'hui le montant moyen de 261 €/mois. Décryptage.
Ipsos lance une enquête sur les Français et leur logement

Ipsos lance une enquête sur les Français et leur logement

Le Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales et le Service de la Donnée et des Études Statistiques (Sdes) lancent, près de 7 ans après la dernière, une grande enquête sur les Français et leur logement. Des enquêteurs Ipsos interrogeront 70 000 ménages sur la part du logement dans leur budget, la qualité des équipements, ou encore les travaux effectués.
Qualitel publie son premier Baromètre sur la qualité de vie dans le logement

Qualitel publie son premier Baromètre sur la qualité de vie dans le logement

Alors que la thématique du « bien vivre chez soi » est de plus en plus prise en compte par les particuliers et les constructeurs, l’association Qualitel a présenté ce jeudi 5 son premier Baromètre sur le sujet. Intitulé « Les Français notent leur logement », le rapport propose d’évaluer la qualité perçue d’un bien en s’appuyant sur 15 critères, parmi lesquels le confort thermique et acoustique, la luminosité ou encore la qualité des matériaux de construction.
Des travaux de rénovation toujours aussi dynamiques chez les propriétaires Français

Des travaux de rénovation toujours aussi dynamiques chez les propriétaires Français

Houzz, publie son étude annuelle, qui s’avère être la plus complète en matière de rénovation, construction et décoration de la maison. Ce document, intitulé « Houzz et la Maison », se focalise sur les projets de rénovations entrepris en 2017 et indique des prévisions pour 2018. Les statistiques révèlent notamment les dépenses réalisées, celles envisagées, ainsi que les motivations liées aux projets entrepris. Les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter