Un immeuble en bois et en BIM signé Demathieu Bard Vie des sociétés | 22.03.18

Partager sur :
Un immeuble en bois et en BIM signé Demathieu Bard
Ce sont deux challenges pour un seul projet auxquels est actuellement confrontée l'agence Marne-la-Vallée du groupe Demathieu Bard. Cette dernière est en effet mobilisée sur la réalisation d'un immeuble tertiaire situé à Champs-sur-Marne (77), qui, en plus de disposer d'une structure bois, a été conçu en BIM. Tous les détails sur ce chantier qui s'annonce déjà comme une référence pour l'entreprise.
Missionné par l'opérateur internet Céleste, le constructeur Demathieu Bard participe actuellement au chantier relatif à l'extension du siège social de l'entreprise, à Champs-sur-Marne. Un projet qui pourrait sembler anodin, mais qui est en réalité particulièrement ambitieux !

En effet, ce nouveau bâtiment en bois a été conçu grâce à la maquette numérique, selon les desiderata de l'agence ENIA Architectes. En outre, cette dernière a imaginé une structure pouvant accueillir 2 600 m² de bureaux en R+4, reliée au bâtiment existant par une passerelle métallique suspendue totalement vitrée.

Le numérique comme facteur de réussite

En attendant la livraison du chantier, à horizon 2019, le projet a nécessité une vraie réflexion de la part des différents intervenants mobilisés. Par ailleurs, plusieurs outils numériques ont été mis en place afin d'assurer le bon déroulement des travaux et, par là même, d'optimiser la communication entre les différents acteurs.

La conception-réalisation en BIM, entre autres, a requis l'attribution d'un manager dédié, chargé de gérer les échanges d'informations et du stockage des données, de superviser et coordonner la construction virtuelle, ainsi que d'alerter Demathieu Bard sur d'éventuels conflits d'implantations en amont des travaux.

Le constructeur n'a d'ailleurs pas manqué de relever les différents avantages du BIM, qui offre une « plus grande rapidité dans les échanges entre architecte, bureau d'études et entreprises », permet de visualiser la construction avant le début du chantier et de mieux préparer ce dernier.

De nouveaux enjeux autour de la structure bois

L'utilisation du BIM n'a cependant pas été le seul défi à relever pour mener à bien ce projet qui, dans un contexte où la construction durable prend de plus en plus d'ampleur, repose sur une structure bois. Une première pour l'agence Enia Architectes !

Le choix de ce matériau est néanmoins stratégique, puisqu'il dispose de nombreux avantages : rapidité d'exécution (avec la préfabrication de certains éléments qui limitent le temps de construction sur le chantier), réduction des nuisances (sonores, entre autres), et, bien sûr, respect de l'environnement.

« L'utilisation du bois a exigé une attention particulière de tous les acteurs de la maîtrise d'oeuvre pour répondre à la réglementation incendie (bâtiment avec un plancher haut à plus de 8 m) et aux contraintes acoustiques (aménagement des bureaux sans moquette ni faux plafond, à proximité de l'autoroute) », révèle Demathieu Bard.

« En complément et pour répondre à des contraintes techniques, le béton a été utilisé pour réaliser le sous-sol ainsi que les noyaux verticaux (circulations verticales et sanitaires). Une fois achevée, l'ensemble de la structure bois de ce nouveau bâtiment sera habillé d'un bardage métallique foncé noir identique à celui du premier bâtiment », conclut l'industriel. Vivement la fin des travaux pour admirer le résultat final !

F.C
Photo de Une : ©Enia Architectes et Fred Peronne Atelier
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Un immeuble tertiaire offre une nouvelle

Un immeuble tertiaire offre une nouvelle "Perspective" à la construction bois

Après trois ans de travaux – et un léger retard sur le calendrier prévisionnel -, l’immeuble tertiaire à ossature bois « Perspective » a été inauguré le 30 octobre dernier à Bordeaux en présence du maire Alain Juppé. Culminant à 31 mètres de haut, le projet est actuellement l’immeuble tertiaire en structure bois le plus élevé de France. Présentation.
La Mjøstårnet, plus haute tour en bois du monde, enfin inaugurée

La Mjøstårnet, plus haute tour en bois du monde, enfin inaugurée

C’est officiel : le bâtiment en bois le plus élevé du monde culmine désormais à 85,4 mètres. Comme prévu, la Mjøstårnet a en effet été inaugurée ce mois-ci à Brumunddal, en Norvège. Pouvant se targuer de détenir un record, qui sera néanmoins bien vite dépassé, le projet se distingue par des procédés constructifs particuliers qui en font une réalisation exemplaire. Présentation.
Plus de 2 500 participants au congrès Woodrise, une seconde édition déjà annoncée !

Plus de 2 500 participants au congrès Woodrise, une seconde édition déjà annoncée !

Bonne nouvelle pour les professionnels de la construction durable ! La première édition de Woodrise, congrès dédié aux immeubles bois de moyenne et grande hauteur, a en effet rencontré un vif succès, attirant plus de 2 500 participants – preuve, s’il en est, du dynamisme de la filière. Face à cet enthousiasme, les organisateurs ont d’ores et déjà révélé que l’événement reviendrait dès 2019.
Une maison labellisée Passivhaus isolée par Knauf Insulation

Une maison labellisée Passivhaus isolée par Knauf Insulation

Alors que de plus en plus de bâtiments se voient certifiés Effinergie, les logements labellisés Passivhaus, eux, se font plus rares en France. Pourtant, Bole-Richard Constructions Bois a récemment livré la première maison reconnue Passivhaus de Franche-Comté, soulignant ainsi les résistances thermiques de l’habitat. Pour ce faire, le constructeur a fait appel à Knauf Insulation afin que l’isolation choisie réponde aux critères du référentiel. Tous les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter