Valoriser les déchets industriels, une priorité pour l’Unicem

Vie des sociétés | 20.11.17
Partager sur :
Valoriser les déchets industriels, une priorité pour l’Unicem  - Batiweb
A l’occasion de la semaine européenne des déchets qui se déroule du 18 au 26 novembre 2017, l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem) revient sur les actions menées par la profession en matière d’économie circulaire. Rappelons que la filière souhaite augmenter de 50% la quantité de granulats et matériaux recyclés à l’horizon 2020 par rapport à 2014.
En matière de recyclage et de réemploi des déchets du BTP, l’Unicem est loin d’être novice. Il y a deux ans, un peu avant le lancement de la COP21, le syndicat avait formulé ses propositions pour la transition énergétique. Pour limiter à 2°C le réchauffement climatique, l’Unicem s’était dit prête à relever plusieurs défis comme par exemple renforcer les circuits courts, contribuer au modèle de l’économie circulaire ou encore participer à la construction de bâtiments basse consommation.

En 2016, l’Unicem avait confirmé son engagement en faveur du recyclage des granulats et matériaux de construction inertes en signant un engagement pour la croissance verte (ECV). A travers cet ECV, la fédération s’engageait à valoriser sous forme de matière 70% des déchets du secteur du BTP et des travaux publics d’ici 2020, à augmenter de 50% la quantité de granulats et matériaux recyclés à l’horizon 2020 par rapport à 2014, et à développer la valorisation de la fraction non recyclable des déchets inertes en matière de carrières.

A l’occasion de la semaine européenne des déchets, organisée du 18 au 26 novembre 2017, l’Unicem est revenue sur les actions menées rappelant que bien avant l’émergence du concept d’économie circulaire « les industries de carrières et de matériaux de construction se penchaient déjà sur ces questions ».

Des réussites témoignant de l’engagement de l’Unicem

En effet, l’Unicem rappelle que ses adhérents « contribuent, au quotidien, à la réalisation du modèle de l’économie circulaire » et cite deux illustrations concrètes. En premier lieu, « la triple valorisation des fines de concassage (…). Ces poussières autrefois considérées comme des déchets apparaissent aujourd’hui comme des ressources nouvelles ! », s’exclame l’Unicem.

Quelle utilisation pour ces poussières « inévitables lors de l’extraction de roches massives » ? 
Riches en calcaire, elle deviennent « une ressource idéale pour les agriculteurs en automne (amélioration des propriétés de leurs sols et donc de leur rendement après utilisation des poussières comme amendement), pour les producteurs d’enrobés en été́ (résistance accrue des bitumes grâce aux qualités spécifiques des poussières), et pour les professionnels des travaux publics en hiver et au début du printemps (les reliquats de poussières viennent alors compléter les matériaux habituels pour la structure des chaussées) ».

Deuxième exemple, celui de la valorisation des bétons de retour. « Une moyenne de 1 à 5% de la production n’est pas consommée. Ce reliquat autrefois traité comme déchet est désormais valorisé », précise l’Unicem.

« Les bétons de retour sont durcis, sous forme de cordons ou de blocs, puis concassés et passés au crible pour être transformés en granulats recyclés. Cet écosystème vertueux est aujourd’hui largement répandu dans l’ensemble des unités de production de béton prêt à l’emploi françaises », poursuit le communiqué.

« Toutes ces synergies industrielles vertueuses et ces réussites engendrées par le principe d’économie circulaire bénéficient autant à l’environnement qu’à la croissance : moins déchets et de nuisance d’un côté ; création de richesses, d’emplois durables et de progrès de l’autre », estime la fédération.

Ces actions seront présentées lors des ateliers d’élaboration de la feuille de route gouvernementale de l’économie circulaire, dont la parution est prévue en mars 2018.

R.C
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Economie circulaire : mise en ligne d’un centre de ressources et d’information - Batiweb

Economie circulaire : mise en ligne d’un centre de ressources et d’information

La Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP) et l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem) ont annoncé la mise en ligne d’un centre de ressources et d’information sur l’économie circulaire. Baptisé MaTerrio.construction, le site propose notamment des références techniques et réglementaires et un outil de géolocalisation des installations de traitement sur l’ensemble du territoire français.
2016, année en dents de scie pour le marché des matériaux de la construction - Batiweb

2016, année en dents de scie pour le marché des matériaux de la construction

Si 2016 avait été une très bonne année pour certains secteurs, à l’instar de l’immobilier ancien, elle a été beaucoup moins profitable à d’autres ! L’Unicem (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction), notamment, déplore la « quasi-stagnation de la production » de granulats. Tous les regards sont désormais tournés vers 2017, qui « devrait renouer avec une progression un peu plus sensible des volumes » selon l’organisme.
Matériaux de construction : après un premier trimestre solide, la reprise se confirme ! - Batiweb

Matériaux de construction : après un premier trimestre solide, la reprise se confirme !

Timide l’année dernière, prometteuse au premier trimestre 2017, la reprise des matériaux de constructions semble finalement bien décidée à s’installer durablement ! En effet, les chiffres enregistrés par l’Unicem en avril dernier semblent confirmer plus que jamais le retour à la croissance du marché, aussi bien pour les granulats que le béton prêt à l’emploi. Le bilan détaillé.
Matériaux de construction : un premier semestre placé sous le signe de la reprise - Batiweb

Matériaux de construction : un premier semestre placé sous le signe de la reprise

La reprise semble bien partie pour durer sur le secteur des matériaux de construction ! L’Unicem (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction) vient en effet de dévoiler les derniers chiffres du marché, qui témoignent de son regain d’activité. Le béton prêt à l’emploi, tout particulièrement, enregistre une belle performance au deuxième trimestre. Les détails.