Vinci et Eiffage remportent deux importants contrats à l’international Vie des sociétés | 29.08.17

Partager sur :
Que de succès pour les industriels français ! Ce 29 août, le groupe Vinci a en effet annoncé avoir remporté un contrat de 60 millions d’euros pour la construction d’un tunnel d’alimentation en eau potable au Vietnam. De son côté, Eiffage a également été choisi pour réaliser une usine de dessalement d’eau de mer à Djibouti. Un contrat qui rapportera à l’entreprise 37 millions d’euros.
Après un premier semestre particulièrement dynamique, Vinci a annoncé ce mardi 29 la signature d’un contrat de 60 millions d’euros au Vietnam. De quoi contribuer à l’atteinte des objectifs annuels du groupe !

En outre, le contrat, qui a été signé le 24 août dernier, concerne la « conception-construction d’un tunnel de transfert d’eau de 10 km pour alimenter le centre d’Hô Chi Minh-Ville, capitale économique du Vietnam », comme l’indique Vinci.

Le groupe précise par ailleurs que le chantier, qui sera mené par Vinci Construction Grands Projets et Bessac, devrait durer trois ans et demi.

Un contrat à 37 millions pour Eiffage

De son côté, le groupe de BTP et de concession Eiffage n’est pas en reste, après avoir remporté un contrat de 37 millions d’euros « pour la réalisation du projet PEPER – Production d’eau potable par énergie renouvelable – de Djibouti », comme il l’a fait savoir.

Là encore, il faudra compter trois ans de chantier afin de mener ce projet à bien. À terme, l’usine pourra produire 45 000 m3 d’eau par jour et sera directement reliée à l’alimentation de la capitale. Le consortium constitué par Eiffage et Cobra, filiale de l’espagnol ACS, sera ensuite en charge de l’exploitation du site pour cinq ans.

F.C (avec AFP)

Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

De nouveaux contrats relatifs au Grand Paris Express attribués - Batiweb

De nouveaux contrats relatifs au Grand Paris Express attribués

Carton plein pour les groupes de BTP ! Nombreux sont ceux qui ont annoncé ce vendredi 19 avoir remporté des contrats dans le cadre du Grand Paris Express. Parmi eux, l’italien Salini Impregilo, entre autres, s’est vu confier un marché à plus de 700 millions d’euros. Vinci et Eiffage, de leur côté, ont été chargés de l’aménagement électrique de la ligne 15 Sud du futur métro francilien. Les détails.
Eiffage voit son bénéfice net bondir d’un tiers au 1er semestre 2019 - Batiweb

Eiffage voit son bénéfice net bondir d’un tiers au 1er semestre 2019

Bon début d’année pour Eiffage. Le spécialiste du BTP et des concessions a en effet vu son bénéfice net progresser d’un tiers ce premier semestre, et son chiffre d’affaires augmenter de +11,6 %. De brillants résultats qui s’expliquent en grande partie par son dynamisme dans les chantiers du Grand Paris Express. La suite devrait rester prometteuse puisque le groupe affiche également un carnet de commandes en hausse de +3 % sur un an.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter