Warmango monte en puissance avec une nouvelle levée de fonds Vie des sociétés | 15.05.20

Partager sur :
Même en pleine crise liée au Covid-19, la start-up Warmango poursuit son développement, avec une nouvelle levée de fonds de 2 millions d'euros annoncée le 14 avril dernier. Pendant le confinement, les équipes ont poursuivi leur travail, notamment en continuant à livrer des clients toujours plus nombreux, mais aussi pour enrichir leur nouveau rayon « électricité », et développer leur future application.

Après une première levée d'un million d'euros l'été dernier, la start-up lyonnaise Warmango a annoncé le 14 avril une nouvelle levée de fonds de deux millions d'euros, en pleine crise liée au Covid-19.

 

Il faut dire qu'avec le confinement et la fermeture des points de vente, de nombreux professionnels du bâtiment se sont reportés sur l'achat de matériel en ligne.

 

Warmango accompagne désormais plus de 2 000 entreprises du bâtiment, et enregistre une croissance de 30 % par mois. Même pendant le confinement, l'entreprise a continué d'honorer ses livraisons (80 % à J+1), notamment « grâce à ses partenaires logistiques » et des mesures sanitaires exemplaires.

 

Alors que les investissements privés ont chuté de 90 % en France au premier trimestre 2020, Warmango inspire toujours autant confiance et attire de nouveaux investisseurs. La start-up a donc mis en œuvre les moyens nécessaires pour suivre cette montée en puissance.

 

« Nous sommes tous encore plus concentrés qu'avant la crise. Cela nous permet d'avoir une optimisation absolue du temps de travail et in-fine une utilisation ultra efficiente de nos capitaux, la puissance de chaque euro investit est décuplée », souligne Maxime Augiat, CEO de Warmango.

 

Un nouveau rayon « électricité »

 

Dans ce contexte de croissance, l'entreprise annonce l'ouverture d'une nouvelle catégorie de produits : l'électricité - qui vient s'ajouter au matériel de chauffage, de plomberie et sanitaire. Avec l'arrivée de l'électricité dans ses rayons – virtuels – la start-up espère ainsi doubler son potentiel d'activité. 

 

« Les artisans électriciens nous sollicitaient de plus en plus, nous devions répondre à leur demande. C’est ce que nous faisons désormais avec plus de 5 000 références parfaitement sélectionnées par nos équipes et positionnées au meilleur prix pro. Les paniers moyens restent élevés, mais sont plus nombreux en quantité avec un taux de rachat en très forte augmentation. L’électricité va rapidement devenir une part importante de notre activité », se réjouit Lucas Maisse, directeur du marketing. 

 

Une application en développement

 

La start-up travaille également sur la création d'une application mobile qu'elle espère disponible d'ici l'été, pour simplifier le passage de commandes sur smartphone et proposer de nouvelles fonctionnalités. 

 

« Nous sommes en finalisation sur ce projet, notre agilité nous permet d'aller très vite. Nous basculerons ensuite nos équipes sur la dernière brique de notre modèle BtoBtoC. Cette dernière va nous permettre d’annihiler nos concurrents directs et indirects », ajoute Maxime Augiat.

 

C.L.

Photo de une : Warmango

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Jean-Christophe Repon devient le nouveau président de la Capeb - Batiweb

Jean-Christophe Repon devient le nouveau président de la Capeb

Après 10 années à la présidence de la Capeb, Patrick Liébus, ne se représentant pas à l'élection 2020, a cédé sa place à Jean-Christophe Repon, anciennement premier vice-président depuis 2019. Ce dernier a en effet été élu ce jeudi 2 juillet par le nouveau conseil d'administration, renouvelé d'un tiers de ses membres à l'occasion d'une Assemblée générale statutaire qui s'était déroulée la semaine dernière.
3 millions d’euros d’investissements supplémentaires pour Tracktor - Batiweb

3 millions d’euros d’investissements supplémentaires pour Tracktor

Quel succès pour Tracktor ! Seulement 3 ans après sa création, la plateforme de location de matériel du BTP en est déjà à sa seconde levée de fonds, synonyme d’un développement particulièrement rapide. Récemment, la société a rassemblé quelque 3 millions d’euros, laissant entrer à son capital Xavier Niel, Pierre Kosciusko-Morizet et Pierre Krings.
47 % des entrepreneurs du BTP prêts à sacrifier leurs congés d'été - Batiweb

47 % des entrepreneurs du BTP prêts à sacrifier leurs congés d'été

Depuis six ans, la Fondation MMA publie régulièrement des enquêtes sur la santé des entrepreneurs. Pour sonder leur état d'esprit en cette période de reprise d'activité post-coronavirus, elle a mené un sondage avec OpinionWay à la mi-juin. Parmi les 191 dirigeants d'entreprise du BTP interrogés, la plupart restent confiants quant à l'avenir, mais ils sont nombreux à se sentir débordés (63 %), au point d'être prêts à sacrifier leurs congés d'été (47 %) pour rattraper le retard pris.
Vers plus de diversification et de BIM pour AC Environnement - Batiweb

Vers plus de diversification et de BIM pour AC Environnement

AC Environnement peut se féliciter d’un bilan fructueux en 2018, avec la création de son réseau de franchise, le rachat d’ASE (Alliance Sud Expertises), et une augmentation de 10% de son chiffre d’affaires. La start-up créée en 2002 à Roanne par Denis Mora et Pierre Deroche est devenue, en 17 ans, leader du diagnostic immobilier et du BIM en France. Retour sur le bilan et les perspectives à venir de ce groupe en pleine expansion.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter