Nouveau partenariat pour la prévention des risques auditifs Vie pratique | 16.02.17

Partager sur :
La construction est le deuxième secteur d’activité où les travailleurs sont soumis à des expositions sonores de longue durée. Afin de sensibiliser les artisans du bâtiment aux risques liés à l’exposition au bruit, la Capeb, l’Iris-ST et le laboratoire Cotral ont signé un nouveau partenariat. A travers cette collaboration, des actions de conseil et d’accompagnement seront mises en place. Des contenus d’informations, voire des formations, seront également proposés aux professionnels.
La Capeb, l’Iris-ST et le laboratoire Cotral ont annoncé avoir conclu un partenariat pour sensibiliser les artisans du Bâtiment aux risques liés à l’exposition au bruit et les accompagner en termes de prévention. Cette collaboration vise à « garantir la santé auditive des artisans exposés parfois à des intensités de bruits élevées ».

En effet, comme le rappelle l’enquête Surveillance médicale des expositions aux risques professionnels 2010, réalisée par la Dares et le DGT, la Construction est le deuxième secteur en France où les travailleurs sont soumis à des expositions sonores de longue durée, de plus de 20 heures par semaine et à des niveaux élevés dépassant les 85 décibels, « soit la valeur d’exposition supérieure fixée par la législation européenne en vigueur », souligne un communiqué.

« En cas de dépassement de ce seuil, l’employeur est tenu de mettre en œuvre des mesures afin de réduire l’exposition au bruit », poursuit-il.

Une meilleure prévention des risques auditifs

C’est justement pour accompagner au mieux les entreprises du Bâtiment et « leur donner les outils pour se protéger efficacement des risques liés aux bruits », que le partenariat a été signé.

« La Commission européenne a adopté l’année dernière un nouveau règlement relatif aux équipements de protection individuelle (EPI). Désormais, les bruits nocifs comptent parmi les dangers pour la santé aux conséquences irréversibles officiellement reconnus. Au-delà des obligations légales, les entreprises du bâtiment sont depuis longtemps préoccupées par la santé auditive de leurs collaborateurs », commente Patrick Liébus, président de la Capeb.

Le partenariat va permettre de mettre à disposition des entreprises artisanales du BTP des actions de conseil et d’accompagnement en matière de protection auditive. Par ailleurs, des contenus d’information voire des formations visant à sensibiliser les professionnels seront proposés.

En outre, les entreprises bénéficieront de tarifs préférentiels pour se procurer du matériel de protection auditive sur mesure. Dans ce cadre, la Capeb accompagnera le laboratoire Cotral dans l’élaboration de nouveaux produits et services ; des tests seront menés au sein des entreprises artisanales de son réseau.

« Protéger l’audition des salariés exposés au bruit est essentiel (…). Tout commence aujourd’hui pour accompagner les adhérents (de la Capeb) sur la pénibilité liée au bruit et sur la sensibilisation des personnels en leur proposant la solution la plus efficace du marché », indique Guillaume César Sueur, responsable commercial du Laboratoire Cotral.

©Iris-ST - Mémo sur le bruit

De son côté, l’Iris-ST, mettra a disposition des artisans du BTP des mémos santé / sécurité sur le risque bruit, la pénibilité et les moyens de prévention. Jean-Jacques Châtelain, Trésorier de l’Iris-ST, précise que « ce partenariat va permettre de proposer aux artisans du bâtiment une protection individuelle performante et confortable contre le bruit ». Il ajoute : « Protéger l’audition des salariés (…) est un levier pour améliorer les conditions de travail et plus largement la performance de l’entreprise en réduisant la fatigue sonore pour les salariés mais aussi le chef d’entreprise ».

Rose Colombel
Photo de une : ©Capeb
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les conditions de travail en hauteur préoccupent toujours la Capeb

Les conditions de travail en hauteur préoccupent toujours la Capeb

La mobilisation de la Capeb en faveur de la prévention se poursuit ! L’organisme a annoncé le 25 juillet avoir renouvelé son partenariat avec Layher, spécialiste des échafaudages, et l’IRIS-ST (Institut de recherche et d’innovation sur la santé et la sécurité au travail). De nouvelles actions de prévention des risques devraient ainsi être prochainement mises en place, de même qu’une assistance téléphonique pour accompagner au mieux les dirigeants des entreprises artisanales du BTP.
La Capeb soucieuse du bien-être des chefs d’entreprise du bâtiment

La Capeb soucieuse du bien-être des chefs d’entreprise du bâtiment

Alors que les questions relatives à la Santé et la sécurité au travail (SST) tiennent une importance grandissante, la Capeb a annoncé ce 19 janvier le renforcement de son partenariat avec Garance et IRIS-ST. Le but : mettre en place un dispositif « afin de renforcer la prévention du risque de stress au travail des chefs d’entreprise et conjoints du bâtiment ». Les détails.
La Capeb poursuit son action de prévention auprès des artisans du bâtiment

La Capeb poursuit son action de prévention auprès des artisans du bâtiment

Partenaires de longue date, la Capeb, l’Oppbtp et l’Iris-st ont renouvelé leur engagement en faveur de l’amélioration des conditions de travail des artisans du bâtiment. Ce nouveau plan vise à développer la montée en compétences du secteur en matière de prévention des risques professionnels. Cet accompagnement doit permettre aux artisans d’identifier plus facilement les facteurs de pénibilité et de mieux adapter l’entreprise en conséquence.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter