O’Niveau pour des stations de lavage plus respectueuses de l'environnement Vie pratique | 26.11.20

Partager sur :
La Fédération française du Bâtiment Auvergne-Rhône-Alpes a lancé l'opération O'Niveau. Aider financièrement les entreprises de peinture à s'équiper d'une station de lavage d'outils plus respectueuse de l'environnement. Le projet est porté en région par Alexandre Thomasset, nommé récemment Président régional des métiers de la finition.

Le 14 septembre dernier, Alexandre Thomasset est élu Président Régional des Métiers de la Finition qu’il représente également au sein du Conseil d’administration de la FFB Auvergne Rhône-Alpes. L’une de ses principales missions est de porter en région, l’opération « O’Niveau ». Ce projet financé par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse a pour objectif d’apporter une aide financière aux peintres du bâtiment via l’achat d’une station de nettoyage de rouleaux et de pinceaux.

La FFB AURA qui souhaite redynamiser l’accompagnement du secteur propose aux entreprises et aux artisans des équipements techniques, performants et adaptés à leurs besoins. Des solutions qui permettent de diminuer les risques de pollution et les consommations en eau, tel qu’exigé par la loi sur l’eau et les milieux aquatiques qui impose une obligation de traitement des eaux rejetées. 

En plus de bénéficier d’une prise en charge financière pouvant atteindre jusqu’à 60% du prix de la machine, artisans et entrepreneurs deviennent acteurs du développement durable.

 

Quels sont les avantages et qui peut en bénéficier ? 

La directive cadre européenne sur l'eau du 23 octobre 2000 impose la suppression ou réduction des rejets de certaines substances dans l'eau. Les éléments constituants des peintures ne doivent plus être rejetés dans les réseaux d’assainissement ou dans un milieu naturel.  

Il faut savoir qu'un peintre consomme en moyenne 12 litres d'eau par jour pour nettoyer ses outils, et émet ainsi des résidus toxiques dans le réseau d'eaux usées. Le dispositif O'Niveau promet aux professionnels de nettoyer les outils plus efficacement et plus rapidement, de diminuer leur consommation d’eau, en plus de réduire l’impact de leur activité sur l’environnement. C'est donc un éventuel moyen pour toutes entreprises ou artisans du bâtiment de se conformer à la réglementation en vigueur. Les substances dangereuses contenues dans les peintures sont piégées par le floculant puis collectées et enfin, traitées en tant que déchets dangereux.

Adhérents ou non à la FFB, tous les acteurs du BTP exerçant une activité de peinture peuvent en bénéficier. Seule obligation, le siège de l'entreprise devra se situer dans l'un des départements rhônalpins et dans le périmètre d'action de l'Agence de l'Eau RMC.

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le road trip de Semin pour former les jeunes artisans - Batiweb

Le road trip de Semin pour former les jeunes artisans

L’entreprise familiale Semin, fabricant de colles, d’enduits, d’ossatures de bandes de trappes et suspentes, a débuté depuis mi-septembre dernier, un tour de France auprès des Centres de Formation d’Apprentis. Ce « road show » durera 27 mois jusqu’en 2021, et aura comme but, d’aller à la rencontre des futurs professionnels, peintres et plâtriers, qui utilisent les produits Semin. Echanges, formations théoriques et innovations seront ainsi au rendez-vous.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter